Recherche

Maroc : le ministère de l’Intérieur ouvre une enquête après la diffusion de fausses photos de Jerada

15 mars 2018 - 17h20 - Société

Une (vraie) photo d’un policier blessé à Jerada

Les auteurs des photos présentées comme liées aux manifestations de Jerada, qui se sont produites hier, seront poursuivis en justice, vient d’annoncer le ministère de l’Intérieur.

Ces photos sur lesquelles on voit des personnes blessées proviennent du Moyen-Orient et n’ont aucun rapport avec des actes de violences perpétrés par les forces de l’ordre dans la province de Jerada, poursuit le ministère, selon lequel, leur publication a pour but de « désinformer l’opinion publique et susciter la panique chez les citoyens ».

Par conséquent, les autorités viennent de lancer une enquête en vue « d’identifier les personnes impliquées dans la diffusion de ces photos afin qu’elles répondent de leurs actes devant la justice », est-il encore indiqué.

Fin janvier dernier, le ministère avait mis en garde les médias écrits et électroniques ainsi que les administrateurs de pages sur les réseaux sociaux concernant les vidéos et photos faussement attribuées au Maroc.

« Toutes les mesures légales seront prises par les autorités concernées », avait prévenu le ministère, évoquant le caractère « dangereux » de ce genre de pratiques et l’atteinte à l’ordre public. Toute personne impliquée devra répondre de sa responsabilité, était-il écrit.

Bladi.net

Bladi.net - 2018 - Archives - A Propos - Contact