Recherche

Maroc : une conseillère islamiste morte dans une villa… en compagnie d’un homme

© Copyright : DR

17 avril 2019 - 16h00 - Société

A Imouzzer-Kandar, petite ville du Moyen-Atlas, une conseillère communale âgée d’une cinquantaine d’années a été retrouvé sans vie, dans une villa. Dans cette affaire, il est aussi question d’un homme et il s’agirait selon toute vraisemblance de son amant.

Ce 12 avril, la mort d’une conseillère communale du parti islamiste du PJD, dans une salle de bain d’une villa de location où elle se trouvait en compagnie d’un homme n’est pas passée inaperçue à Imouzzer-Kandar, dans la région Fès-Meknes.

On ne sait toujours pas ce qui a causé le décès. Akhbar Al Yaoum parlant de crise cardiaque, Le360 évoquant les explications d’Akhbar Al Yaoum mais donnant également une version d’électrocution sous la douche.

Selon Akhbar Al Yaoum, les autorités pensent que l’homme qui était en compagnie de cette femme du PJD est en fait son amant. Cet homme est un sexagénaire, originaire de Taza, et c’est lui qui aurait alerté les autorités. Il serait marié et père de famille et aurait, selon le 360 « passé plusieurs jours avec la défunte dans ladite villa ».

La même source déclare : « Selon l’enquête, la conseillère communale aurait pris un congé pour se rendre dans cette ville du Moyen Atlas en milieu de semaine où elle a retrouvé son accompagnateur. Ils se sont dirigés vers un “semssar” et ont loué une maison. La victime a profité de l’absence de l’homme, parti chercher le dîner, pour se rafraîchir. Une fois rentré, il a découvert le corps de la femme allongé sous la douche ».

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact