Elle tue son mari, avec son amant, car il a refusé le divorce

5 novembre 2021 - 19h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

La Chambre pénale de la cour d’appel de Rabat a condamné mardi soir, deux amants à la prison à perpétuité. L’accusée principale, après avoir essayé d’obtenir sans y parvenir le divorce, a échafaudé le meurtre de son mari, en complicité de son amant.

C’est en 2018 que le corps sans vie d’un homme, résidant au quartier Sidi Moussa de Salé, a été retrouvé, abandonné dans la zone de Said Hajji. L’autopsie réalisée à l’hôpital Moulay Abdallah de Salé, sur ordre du parquet, avait conclu à un crime. Selon le quotidien Al Akhbar, la première piste conduit les enquêteurs vers l’épouse de la victime qui était loin de se douter que la police avait connaissance des messages échangés entre son mari et son amant.

À lire : Maroc : elle tue son mari pour pouvoir rester avec son amant

Acculé par la police, l’amant finit pas reconnaître son forfait, exécuté avec l’aide de son amante. Il a ainsi reconnu qu’il était lié à cette dernière, et qu’il la recevait au domicile de ses parents pour des moments intimes, mais aussi pour planifier comment se débarrasser de l’époux.

À lire : Maroc : 30 ans de prison pour une femme qui a tué son mari, l’amant 5 ans

La victime était père de quatre enfants. Son crime est d’avoir refusé d’accorder le divorce à sa femme. Après plusieurs rejets, celle-ci a tenté de l’empoisonner. Mais il sera sauvé in extremis aux urgences de Salé après avoir consommé une soupe (bissara) contenant un produit hautement toxique.

À lire : Condamnée à mort pour avoir tué son mari, khadija est sortie de prison après une grâce royale (vidéo)

Finalement, c’est l’amant qui lui donnera le coup de grâce en lui tendant un guet-apens lié à son métier de maçon. Il s’est fait passer pour un client et a donné rendez-vous à la victime sur un prétendu lieu de travail. Arrivé sur les lieux avec son matériel, l’époux se retrouve en présence de sa femme ainsi que de l’homme qui l’avait appelé. La suite, c’est son agression et son assassinat par les deux amants, qui prendront le soin d’aller jeter son corps dans une zone isolée, afin de brouiller les pistes.

À lire : Une Marocaine accusée d’avoir tué son amant et d’avoir servi ses restes à des ouvriers

En condamnant les deux amants à la peine d’emprisonnement à perpétuité, la chambre pénale de la Cour d’appel de Rabat a tenu compte des circonstances ayant conduit à l’assassinat sauvage de la victime. Ce verdict confirme celui déjà prononcé en première instance en juin 2019 contre les deux accusés.

Sujets associés : Rabat - Procès - Homicide - Prison

Aller plus loin

Maroc : un homme surprend sa femme en train de le tromper et tue l’amant

À Sidi Yahya Zaer, dans la région de Temara, un homme a poignardé à mort l’amant de sa femme, surpris sur le fait. Arrêté, le meurtrier présumé a été placé en garde à vue.

Maroc : elle tue son mari par strangulation pour aller travailler en Espagne

Une femme a tué son époux en l’étranglant au domicile familial dans une commune rurale de Sidi Kacem. Le refus du père de ses trois enfants de la laisser partir travailler en...

Québec : un musulman condamné pour avoir refusé d’accorder le divorce religieux à son ex-compagne

La Cour supérieure du Québec a condamné un musulman à verser des milliers de dollars en dommages à son ex-épouse à qui elle a refusé d’accorder le divorce religieux.

On en sait un peu plus de l’homme qui a tué une famille entière à Oujda

À Oujda, un retraité de l’armée a poignardé à l’arme blanche quatre femmes d’une même famille dont trois sont décédés sur le coup.

Dossiers :

Rabat

La Wilaya de Rabat interdit la manifestation des enseignants

Les autorités de la wilaya de la région de Rabat-Salé-Kénitra ont une fois encore rappelé que l’interdiction de tout attroupement ou rassemblement sur la voie publique reste de rigueur, pour rester en accord avec les dispositions de l’état d’urgence...

Le roi Mohammed VI va recevoir les joueurs et leurs mères

Attendue ce lundi à 16 h, la délégation marocaine ayant participé à la Coupe du monde au Qatar ne sera de retour que mardi, juste à temps pour participer à la cérémonie qui sera présidée par le roi Mohammed VI, et à laquelle les mères des joueurs sont...

Important message de l’ambassade de France aux Français bloqués au Maroc

L’ambassade de France à Rabat invite les Français bloqués au Maroc souhaitant rejoindre l’hexagone par liaison maritime à remplir un formulaire disponible sur son site. Une traversée spéciale est prévue le 24 avril 2021.

L’ancien ministre Mohamed Ouzzine hospitalisé à Rabat

L’ancien ministre des Sports, Mohamed Ouzzine, séjourne depuis quelques jours dans une clinique de Rabat pour des raisons de santé.

Une colère royale derrière la démolition club nautique de la Marina de Bouregreg

Les autorités de la Wilaya de Rabat ont procédé à la démolition du club nautique de la Marina de Bouregreg. À l’origine de cette opération, une colère du roi Mohammed VI.

Procès

Espagne : procès d’un Marocain, présumé terroriste djihadiste

Le procès du Marocain Abdedaim C., résidant à Palafrugell (Gérone), accusé d’un délit présumé d’apologie du terrorisme djihadiste sur son profil Facebook, s’est ouvert jeudi à l’Audience nationale. Le parquet a requis contre lui une peine de 3 ans de...

Un MRE agresse sexuellement une fille sur un bateau Tanger-Sète

Un Marocain âgé de 52 ans, qui avait déjà fait en 2005, l’objet d’une procédure pour agression sexuelle à Alicante, vient d’être condamné à six mois de prison ferme avec maintien en détention. La victime est une mineure âgée de 13 ans.

Du soutien pour Brahim Bouhlel, en prison au Maroc

La condamnation par la justice marocaine de Brahim Bouhlel continue d’alimenter la polémique dans le milieu artistique. Franck Gastambide et certains membres de l’équipe « Validé » se sont prononcés sur l’affaire, déplorant une lourde peine pour une...

Des Américains veulent être jugés selon le droit marocain

Aux États-Unis, des membres du Mouvement « The Rise of the Moors », qui se réclament du Maroc, refusent que la loi américaine leur soit appliquée. Ils invoquent le droit marocain pour être jugés.

Éric Zemmour de retour au tribunal pour injures et haine raciale

Eric Zemmour de retour devant le tribunal pour ses propos controversés sur l’Islam et l’immigration, après une décision de la cour de cassation annulant sa relaxe prononcée en septembre 2021.

Homicide

Adnane, disparu à Tanger, retrouvé mort et enterré près du domicile familial (vidéo)

Disparu dans des circonstances mystérieuses, Adnane, 11 ans, a été retrouvé, 48 heures plus tard, mort et enterré non loin du domicile de ses parents à Tanger. L’enfant a été victime de violences sexuelles.

Belgique : le suspect du meurtre de Mounia reste en prison

La détention préventive du suspect du meurtre de Mounia, une Marocaine de 36 ans, égorgée en pleine rue à Evere a été prolongée d’un mois. Telle est la décision rendue par la chambre des mises en accusation de Bruxelles après que le prévenu a interjeté...

Nana Oppong, assassin présumé d’un homme en Grande-Bretagne arrêté au Maroc

La police marocaine a arrêté un homme recherché pour le meurtre de Robert Powell dans l’Essex il y a trois ans. En attendant son extradition vers le Royaume-Uni, il a été placé en détention.

Macabre découverte à Khouribga

Choc et consternation au quartier Zaitoune à Khouribga, suite à la découverte du corps d’un jeune homme jeté dans une benne à ordures. Selon le constat fait sur les lieux par la police, le jeune homme a eu la gorge tranchée.

Marrakech : un MRE en prison pour le meurtre de sa petite amie

Une dispute d’amoureux au quartier Gueliz à Marrakech finit par la mort suspecte d’une jeune fille, ingénieure de profession. En attendant l’enquête qui déterminera les causes de ce drame, l’amant de la victime, un Marocain résidant à l’étranger (MRE)...

Prison

Lille : des Algériens condamnés après une violente bagarre avec des Marocains

Des Algériens ont été condamnés à différentes peines de prison après une violente bagarre avec des Marocains et un rapt éclair dans le secteur de la rue Jules-Guesde à Wazemmes (Lille). Un Algérien avait été blessé par balles.

Al Hoceima : un coup d’épée fait perdre la main d’un jeune

Pour une affaire de coups et blessures ayant entraîné de graves dommages, deux frères ont été condamnés à huit et quatre ans de réclusion criminelle à Al Hoceima.

Maroc : tuer une hyène mène en prison

Deux personnes ont été condamnées pour avoir tué un animal appartenant à une espèce en voie de disparition. Leur forfait apparaissait dans une vidéo devenue virale sur la toile au Maroc.

Essaouira : une femme médecin en prison

Une femme médecin exerçant au centre sanitaire de la municipalité de Talmsset à Essaouira a écopé d’une peine de dix mois de prison ferme assortie d’une amende de 10 000 DH pour absence non justifiée au travail. Tel est le verdict rendu par le tribunal...

France : deux ans de prison pour le Marocain qui avait foncé sur des policiers

Le tribunal de Bobigny a condamné vendredi, Nordine B., le Marocain qui avait foncé sur des policiers de la Bac lors d’un contrôle de police à Stains (Seine-Saint-Denis), à deux ans de prison ferme.