Elle tue son mari, avec son amant, car il a refusé le divorce

5 novembre 2021 - 19h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

La Chambre pénale de la cour d’appel de Rabat a condamné mardi soir, deux amants à la prison à perpétuité. L’accusée principale, après avoir essayé d’obtenir sans y parvenir le divorce, a échafaudé le meurtre de son mari, en complicité de son amant.

C’est en 2018 que le corps sans vie d’un homme, résidant au quartier Sidi Moussa de Salé, a été retrouvé, abandonné dans la zone de Said Hajji. L’autopsie réalisée à l’hôpital Moulay Abdallah de Salé, sur ordre du parquet, avait conclu à un crime. Selon le quotidien Al Akhbar, la première piste conduit les enquêteurs vers l’épouse de la victime qui était loin de se douter que la police avait connaissance des messages échangés entre son mari et son amant.

À lire : Maroc : elle tue son mari pour pouvoir rester avec son amant

Acculé par la police, l’amant finit pas reconnaître son forfait, exécuté avec l’aide de son amante. Il a ainsi reconnu qu’il était lié à cette dernière, et qu’il la recevait au domicile de ses parents pour des moments intimes, mais aussi pour planifier comment se débarrasser de l’époux.

À lire : Maroc : 30 ans de prison pour une femme qui a tué son mari, l’amant 5 ans

La victime était père de quatre enfants. Son crime est d’avoir refusé d’accorder le divorce à sa femme. Après plusieurs rejets, celle-ci a tenté de l’empoisonner. Mais il sera sauvé in extremis aux urgences de Salé après avoir consommé une soupe (bissara) contenant un produit hautement toxique.

À lire : Condamnée à mort pour avoir tué son mari, khadija est sortie de prison après une grâce royale (vidéo)

Finalement, c’est l’amant qui lui donnera le coup de grâce en lui tendant un guet-apens lié à son métier de maçon. Il s’est fait passer pour un client et a donné rendez-vous à la victime sur un prétendu lieu de travail. Arrivé sur les lieux avec son matériel, l’époux se retrouve en présence de sa femme ainsi que de l’homme qui l’avait appelé. La suite, c’est son agression et son assassinat par les deux amants, qui prendront le soin d’aller jeter son corps dans une zone isolée, afin de brouiller les pistes.

À lire : Une Marocaine accusée d’avoir tué son amant et d’avoir servi ses restes à des ouvriers

En condamnant les deux amants à la peine d’emprisonnement à perpétuité, la chambre pénale de la Cour d’appel de Rabat a tenu compte des circonstances ayant conduit à l’assassinat sauvage de la victime. Ce verdict confirme celui déjà prononcé en première instance en juin 2019 contre les deux accusés.

Sujets associés : Rabat - Procès - Homicide - Prison

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Condamnée à mort pour avoir tué son mari, khadija est sortie de prison après une grâce royale (vidéo)

Condamnée à mort en 1995 pour avoir tué son mari, Khadija Amrir a été libérée lundi après 22 ans de prison suite à une grâce accordée par le roi Mohammed...

Maroc : elle tue sa fillette de 3 ans pour se marier

Les autorités de Lahraoyuine (Casablanca) ont interpelé une mendiante et son fiancé, accusés de la mort de la fille de cette dernière, âgée de 3...

Une Marocaine accusée d’avoir tué son amant et d’avoir servi ses restes à des ouvriers

Accusée d’avoir tué son amant et d’avoir servi les restes de sa dépouille à des ouvriers, une ressortissante marocaine vient d’être arrêtée par la police aux Emirats Arabes...

Maroc : 30 ans de prison pour une femme qui a tué son mari, l’amant 5 ans

Une femme accusée d’avoir tué son mari vient d’écoper d’une peine de 30 ans de prison ferme prononcée par la Cour d’appel de Meknès.

Nous vous recommandons

Rabat

Arrivé à Rabat, le «  financier des banlieues  » témoigne sa gratitude au peuple marocain

Bloqué au large de Rabat avec ses deux filles en raison de la fermeture des frontières, Rodolphe Pedro, l’homme surnommé «  financier des banlieues  » pour avoir créé à Lyon une université de la finance venant en aide aux jeunes de la banlieue, a réussi à...

Rabat : une patiente a failli se faire violer dans un hôpital public

En se rendant à l’hôpital Ibn Sina de Rabat pour se faire opérer, cette jeune fille de 25 ans était loin d’imaginer qu’elle passerait près d’un viol avec elle pour victime. Le suspect est un agent intérimaire travaillant au sein de cet établissement...

Maroc : des chauffeurs de taxi manifestent, chaines au cou

Les chauffeurs de taxi de la région de Rabat-Salé-Kenitra ont manifesté, chaines au cou, contre les mesures sanitaires imposées par le gouvernement.

Une médiation chinoise entre le Maroc et l’Algérie ?

Face aux tensions entre le Maroc et l’Algérie, surtout au sujet du Sahara, la Chine qui est leur partenaire, pourrait peser de tout son poids pour faciliter une interaction constructive entre les deux pays. C’est du moins ce que pensent Michaël Tanchum,...

Les fonctionnaires fantômes de Rabat en discussion au parlement

Un groupe parlementaire a interpellé le gouvernement sur l’affaire des fonctionnaires fantômes à Rabat. Asmaa Rhlalou, présidente de la commune a récemment fait savoir qu’ils sont au nombre de 2 400.

Procès

Guéri du Covid-19, Salah Abdeslam comparaît à nouveau

Salah Abdeslam, principal accusé du procès des attentats du 13 novembre 2015, est « apte sur le plan médical et sanitaire à assister aux audiences de la cour d’assises » de Paris. C’est ce qu’indique le rapport des experts commis par la...

Hamza mon bb : verdict confirmé en appel

Le verdict prononcé par le tribunal de première instance en février dernier dans l’affaire « Hamza mon BB » reste inchangé. La Cour d’appel de Marrakech a confirmé les mêmes peines à l’encontre des trois...

France : un Marocain de 81 ans condamné à 20 ans de réclusion criminelle

Le Marocain Mohamed Maghfour, 81 ans, accusé de tentative d’assassinat en récidive sur une femme à Agen le 30 juillet 2019, a été condamné mercredi par la Cour d’assises de Lot-et-Garonne à vingt ans de réclusion...

Du nouveau dans l’affaire du chirurgien Hassan Tazi

Après les vacances judiciaires, le procès du Dr Tazi reprend la semaine prochaine, avec la confrontation des cinq principaux accusés.

Espagne : un Marocain en prison pour mariage avec une mineure de 15 ans

Le tribunal provincial de Castellón a condamné un Marocain de 35 ans à huit ans de prison et au paiement de 30 000 euros de dommages-intérêts, pour abus sexuels et mauvais traitements sur une mineure de 15 ans avec qui il s’est marié au...

Homicide

Casablanca : pris de remords, le suspect dans un meurtre se rend à la police

Pris d’un profond remords, un homme s’est rendu lundi dernier au commissariat de police de Moulay Rachid à Casablanca pour avouer le meurtre de son ex-petite amie portée disparue depuis plus de deux semaines. Le corps sans vie de cette dernière a été...

Un MRE tue sa femme et prend la fuite à Murcia

Un ressortissant marocain, résidant à Murcia en Espagne, a tué sa femme avant de prendre la fuite. On méconnait pour l’instant les raisons de cet acte.

Casablanca : 20 ans de prison pour avoir tué son voisin

Un jeune homme âgé d’une trentaine d’années a été condamné à 20 de réclusion criminelle. Ce verdict a été rendu par la chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca. Il est accusé et poursuivi pour des faits d’homicide volontaire avec préméditation et...

Maroc : l’assassin du petit Ismail écope de la prison à perpétuité

La cour d’appel de Rabat a condamné le meurtrier du petit Ismail à la réclusion criminelle à perpétuité. Il a été reconnu coupable d’homicide volontaire avec préméditation.

Le Maroc va extrader vers Malte un homme accusé de meurtre

L’extradition d’un suspect de 37 ans recherché pour un meurtre survenu à Santa Luċia en mars dernier du Maroc vers Malte, aura lieu dans les tout prochains jours.

Prison

Maroc : des parlementaires en prison perçoivent des indemnités

Des députés marocains condamnés par la justice à des peines de réclusion criminelle continuent de percevoir leurs indemnités mensuelles.

Salé : lourdes peines pour les membres de la cellule terroriste de «  Moul triporteur  »

La chambre criminelle du tribunal de première instance de Salé a condamné les quatre membres restants de la cellule terroriste dite « Moul triporteur » à une peine cumulée de 60 ans de prison ferme. Abderrazak A., l’émir de cette cellule démantelée en...

Béziers : un Marocain condamné pour avoir blessé une octogénaire

Un Marocain de 41 ans a été condamné cette semaine à quatre ans de prison avec mandat de dépôt par le tribunal​ correctionnel de Béziers. Il avait blessé une octogénaire, en lui arrachant son collier, le 17 octobre, dans le centre-ville de la sous-préfecture de...

Quimper : un Marocain condamné pour agression dans une discothèque

Le tribunal de Quimper a condamné vendredi 15 octobre Abel*, un jeune marocain et son ami quimpérois, tous deux âgés de 18 ans à 18 et 8 mois de prison avec sursis pour avoir agressé et poignardé un jeune à la sortie d’une boîte de nuit de la...

France : une Marocaine de Daech manque son évasion

Une Marocaine de Daech arrêtée à la frontière turque en 2015 puis incarcérée pour terrorisme à la prison de Fresnes dans le Val-de-Marne a tenté de s’évader avant d’être rattrapée par le personnel pénitentiaire. Les investigations se poursuivent pour identifier...