Elle tue son mari, avec son amant, car il a refusé le divorce

5 novembre 2021 - 19h00 - Ecrit par : G.A

La Chambre pénale de la cour d’appel de Rabat a condamné mardi soir, deux amants à la prison à perpétuité. L’accusée principale, après avoir essayé d’obtenir sans y parvenir le divorce, a échafaudé le meurtre de son mari, en complicité de son amant.

C’est en 2018 que le corps sans vie d’un homme, résidant au quartier Sidi Moussa de Salé, a été retrouvé, abandonné dans la zone de Said Hajji. L’autopsie réalisée à l’hôpital Moulay Abdallah de Salé, sur ordre du parquet, avait conclu à un crime. Selon le quotidien Al Akhbar, la première piste conduit les enquêteurs vers l’épouse de la victime qui était loin de se douter que la police avait connaissance des messages échangés entre son mari et son amant.

À lire : Maroc : elle tue son mari pour pouvoir rester avec son amant

Acculé par la police, l’amant finit pas reconnaître son forfait, exécuté avec l’aide de son amante. Il a ainsi reconnu qu’il était lié à cette dernière, et qu’il la recevait au domicile de ses parents pour des moments intimes, mais aussi pour planifier comment se débarrasser de l’époux.

À lire : Maroc : 30 ans de prison pour une femme qui a tué son mari, l’amant 5 ans

La victime était père de quatre enfants. Son crime est d’avoir refusé d’accorder le divorce à sa femme. Après plusieurs rejets, celle-ci a tenté de l’empoisonner. Mais il sera sauvé in extremis aux urgences de Salé après avoir consommé une soupe (bissara) contenant un produit hautement toxique.

À lire : Condamnée à mort pour avoir tué son mari, khadija est sortie de prison après une grâce royale (vidéo)

Finalement, c’est l’amant qui lui donnera le coup de grâce en lui tendant un guet-apens lié à son métier de maçon. Il s’est fait passer pour un client et a donné rendez-vous à la victime sur un prétendu lieu de travail. Arrivé sur les lieux avec son matériel, l’époux se retrouve en présence de sa femme ainsi que de l’homme qui l’avait appelé. La suite, c’est son agression et son assassinat par les deux amants, qui prendront le soin d’aller jeter son corps dans une zone isolée, afin de brouiller les pistes.

À lire : Une Marocaine accusée d’avoir tué son amant et d’avoir servi ses restes à des ouvriers

En condamnant les deux amants à la peine d’emprisonnement à perpétuité, la chambre pénale de la Cour d’appel de Rabat a tenu compte des circonstances ayant conduit à l’assassinat sauvage de la victime. Ce verdict confirme celui déjà prononcé en première instance en juin 2019 contre les deux accusés.

Tags : Rabat - Procès - Homicide - Prison

Aller plus loin

Maroc : elle tue son mari pour pouvoir rester avec son amant

Une femme a été interpellée au douar Zemamra, dans la province de Berrechid pour avoir tué son époux. Elle voulait se débarrasser de lui pour pouvoir rester avec son...

Casablanca : lourde peine de prison pour l’homme qui a tué le harceleur de son épouse

La chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca a condamné un jeune homme de 27 ans à huit ans de prison ferme pour le meurtre du harceleur de son épouse, un jeune de son...

L’adultère serait derrière le carnage de Settat

Un Marocain résidant en Italie a abattu mercredi dernier, sa femme, son frère et son neveu dans la région de Settat. Le mis en cause aurait découvert que son épouse entretenait...

Une Marocaine accusée d’avoir tué son amant et d’avoir servi ses restes à des ouvriers

Accusée d’avoir tué son amant et d’avoir servi les restes de sa dépouille à des ouvriers, une ressortissante marocaine vient d’être arrêtée par la police aux Emirats Arabes...

Nous vous recommandons

Maroc : les températures frôlent les 50 degrés !

Une vague de chaleur est attendue ce week-end dans plusieurs provinces du Maroc, avec des températures pouvant dépasser 50 °C. Un dôme de chaleur est à l’origine de cette vague de chaleur.

Aux États-Unis, un Marocain réalise son rêve américain

Otmane Benjilany est un Marocain qui s’est installé dans l’Est de l’Iowa, aux États-Unis il y a 15 ans. Il a pu réaliser son rêve, celui de devenir propriétaire d’un restaurant.

Sebta et Melilla : l’obligation de visa aux Marocains prolongée d’un mois

L’Espagne a prolongé d’un mois à compter de ce mercredi 15 juin, la mesure exigeant aux Marocains le visa avant d’entrer à Sebta et Melilla.

L’Algérie craint de perdre la guerre contre le Maroc

Les tensions se sont intensifiées entre le Maroc et l’Algérie, et ont atteint un point de non-retour avec notamment la rupture des relations diplomatiques entre les deux pays, la fermeture de l’espace algérien à tous les avions marocains. À l’étape...

Maroc : enquête sur le crash d’un petit avion, des trafiquants de drogue traqués

Un commando spécial composé des éléments de la brigade de la gendarmerie royale de Ksar El Kebir et du commandement provincial de Larache mènent des investigations sur le crash d’un petit avion. L’appareil aurait été utilisé par des trafiquants de...

Un mini-dôme de chaleur se forme entre le Maroc et en Espagne

Un mini-dôme de chaleur est annoncé au Maroc et en Espagne en fin de semaine. Les températures atteindront 48 °C en Andalousie et dans une partie du Royaume.

Le Roi Mohammed VI téléphone aux parents de Rayan

Le petit Rayan, 5 ans, tombé dans un puits dans la région de Chefchaouen, est décédé, vient de confirmer un communiqué du Cabinet Royal. Suite à ce tragique accident, le Roi Mohammed VI s’est entretenu avec les parents du garçonnet, Khalid Ouram et Ouassima...

Football : « Algérie-Maroc est une finale avant l’heure »

Le derby Maroc-Algérie de ce samedi ne sera pas sans intensité ni agressivité, selon Abdessalam Ouadou. Les deux équipes ne se sont plus jamais croisées en match officiel depuis 2011, lors des qualifications de la Coupe d’Afrique des nations. Une rencontre...

Des constructeurs automobiles quittent l’Algérie et la Tunisie pour le Maroc

Le Maroc jouit d’une stabilité politique au Maghreb qui favorise les investissements étrangers. À telle enseigne que de grandes firmes étrangères ont délaissé ces derniers mois leurs activités en Algérie et en Tunisie pour s’installer au...

Sahara : Washington réitère son soutien au Maroc

Antony Blinken, Secrétaire d’État américain, a assuré que les États-Unis ne reviendraient pas sur leur décision de reconnaître la marocanité du Sahara.