On en sait un peu plus de l’homme qui a tué une famille entière à Oujda

22 novembre 2022 - 21h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

À Oujda, un retraité de l’armée a poignardé à l’arme blanche quatre femmes d’une même famille dont trois sont décédés sur le coup.

Le drame s’est produit dimanche 20 novembre dans le quartier Al-Mohammadi, connu sous l’ancien nom village Toba. Selon des informations préliminaires de l’enquête, le suspect est entré dans la résidence de ses voisins, sans raison apparente et logique et a blessé grièvement trois femmes (une grand-mère, sa fille et sa petite-fille), âgées respectivement de 76, 45 et 19 ans, avec un couteau, qui ont causé la mort des trois victimes, précise la DGSN. Le suspect a grièvement poignardé une quatrième fille, âgée de 25 ans la poitrine et au cou. L’arrivée des forces de l’ordre lui a sauvé la vie.

À lire : Maroc : un policier blesse deux femmes avant de se suicider

Les éléments de la police ont réussi à maitriser le suspect qui s’est barricadé dans la maison des victimes et a opposé de la résistance en utilisant leurs armes fonctionnelles. Le suspect et la jeune fille blessée ont été admis à l’hôpital où ils ont reçu des soins en urgence. Quant aux corps des victimes, ils ont été déposés à la morgue sous autopsie médicale. En attendant la stabilisation de son état de santé, afin qu’il puisse être soumis aux procédures d’enquête judiciaire ordonnées par le ministère public, le retraité de l’armée a été placé sous surveillance médicale.

À lire : Maroc : lourde peine de prison pour un gendarme accusé de meurtre

Selon des sources proches du dossier, l’accusé de 42 ans, est un militaire à la retraite, qui avait quitté le service militaire pour rejoindre l’Espagne clandestinement et qui souffrait de troubles psychiques, qui se sont transformés en actes criminels dangereux, rapporte le quotidien arabophone Al Akhbar. Il était, selon des témoins, accro à plusieurs sortes de drogue.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Oujda - Homicide - Décès

Aller plus loin

Elle tue son mari, avec son amant, car il a refusé le divorce

La Chambre pénale de la cour d’appel de Rabat a condamné mardi soir, deux amants à la prison à perpétuité. L’accusée principale, après avoir essayé d’obtenir sans y parvenir le...

Un chef militaire du Polisario tué par un drone marocain

Le commandant de la cinquième région militaire du Front Polisario aurait été tué dimanche lors d’une attaque marocaine par drone, laquelle aurait également blessé une autre...

Un Marocain tué en Espagne

La Garde civile de Jaén a arrêté mardi un jeune Espagnol de 23 ans, accusé du meurtre d’un Marocain dans une ferme de la ville.

Maroc : un policier blesse deux femmes avant de se suicider

Drame à El Jadida où un policier s’est suicidé avec son arme de service après avoir tenté de tuer une femme et sa fille.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le deuil persistant de Booder pour son ami Wahid Bouzidi

Près de trois mois après le décès de son ami, l’humoriste franco-marocain Booder rend un nouvel hommage au Franco-algérien Wahid Bouzidi qui lui « manque énormément ».

Un enfant de 4 ans meurt à la gare de Rabat-Agdal : réaction (tardive) de l’ONCF

Plusieurs semaines après la mort d’Omar, garçonnet de 4 ans, à la gare Rabat Agdal, l’ONCF a finalement décidé de réagir.

Maroc : Abdelali Hamieddine, ancien parlementaire, condamné pour meurtre

La Cour d’appel de Fès a rendu son verdict dans l’affaire de l’ex-parlementaire Abdelali Hamieddine, qui vient d’être condamné à une peine de 3 ans de prison ferme.

Flou autour des circonstances du décès de Cheikha Tsunami

La chanteuse Cheikha Tsunami, grande icône du Chaâbi, s’est éteinte mardi 17 octobre à l’Hôpital militaire de Rabat, à l’âge de 45 ans. Les circonstances de son décès restent floues.

Le Maroc perd un grand journaliste : Reda Dalil n’est plus

Reda Dalil, directeur de publication du magazine TelQuel, éditorialiste, journaliste et romancier, s’est éteint à l’âge de 45 ans, des suites d’une longue maladie.

Quatre membres du Polisario tués par un drone marocain

Quatre personnes auraient été tuées ces derniers jours par des drones marocains au Sahara, selon des médias proches du Polisario.

Maroc : des repas funéraires ... interdits

Les habitants de deux villages marocains n’auront plus à organiser des repas funéraires. Une décision a été prise dans ce sens lors d’une assemblée publique.

Le Maroc pleure la mort de la "fille de la lune" Fatima Ezzahra Ghazaoui

Fatima Ezzahra Ghazaoui, 31 ans, star marocaine des réseaux sociaux, a perdu son combat contre la Xeroderma pigmentosumn, une maladie génétique rare à l’origine d’une hypersensibilité aux rayonnements ultraviolets, qui interdit toute exposition au soleil.

Smara : « Ces attaques ne resteront pas impunies », prévient le Maroc

Omar Hilale, représentant permanent du Maroc aux Nations unies a réagi à l’attaque que le Polisario a affirmé avoir mené dans la nuit du samedi à dimanche dans la ville d’Es-Semara et qui a fait un mort et trois blessés dont deux sont dans un état grave.

Maroc : l’épineux problème des cimetières

Face à une crise grandissante liée à l’espace des cimetières au Maroc, Ahmed Toufiq, le ministre des Habous et des Affaires islamiques, a abordé, ce lundi, la problématique devant la Chambre des représentants.