On en sait un peu plus de l’homme qui a tué une famille entière à Oujda

22 novembre 2022 - 21h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

À Oujda, un retraité de l’armée a poignardé à l’arme blanche quatre femmes d’une même famille dont trois sont décédés sur le coup.

Le drame s’est produit dimanche 20 novembre dans le quartier Al-Mohammadi, connu sous l’ancien nom village Toba. Selon des informations préliminaires de l’enquête, le suspect est entré dans la résidence de ses voisins, sans raison apparente et logique et a blessé grièvement trois femmes (une grand-mère, sa fille et sa petite-fille), âgées respectivement de 76, 45 et 19 ans, avec un couteau, qui ont causé la mort des trois victimes, précise la DGSN. Le suspect a grièvement poignardé une quatrième fille, âgée de 25 ans la poitrine et au cou. L’arrivée des forces de l’ordre lui a sauvé la vie.

À lire : Maroc : un policier blesse deux femmes avant de se suicider

Les éléments de la police ont réussi à maitriser le suspect qui s’est barricadé dans la maison des victimes et a opposé de la résistance en utilisant leurs armes fonctionnelles. Le suspect et la jeune fille blessée ont été admis à l’hôpital où ils ont reçu des soins en urgence. Quant aux corps des victimes, ils ont été déposés à la morgue sous autopsie médicale. En attendant la stabilisation de son état de santé, afin qu’il puisse être soumis aux procédures d’enquête judiciaire ordonnées par le ministère public, le retraité de l’armée a été placé sous surveillance médicale.

À lire : Maroc : lourde peine de prison pour un gendarme accusé de meurtre

Selon des sources proches du dossier, l’accusé de 42 ans, est un militaire à la retraite, qui avait quitté le service militaire pour rejoindre l’Espagne clandestinement et qui souffrait de troubles psychiques, qui se sont transformés en actes criminels dangereux, rapporte le quotidien arabophone Al Akhbar. Il était, selon des témoins, accro à plusieurs sortes de drogue.

Sujets associés : Oujda - Décès - Homicide

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Un chef militaire du Polisario tué par un drone marocain

Le commandant de la cinquième région militaire du Front Polisario aurait été tué dimanche lors d’une attaque marocaine par drone, laquelle aurait également blessé une autre...

Maroc : lourde peine de prison pour un gendarme accusé de meurtre

La Cour d’appel de Kenitra a rendu son verdict dans l’affaire du jeune homme tué durant le dernier ramadan à Moulay Bousselham. Le gendarme qui est le principal accusé, a écopé...

Elle tue son mari, avec son amant, car il a refusé le divorce

La Chambre pénale de la cour d’appel de Rabat a condamné mardi soir, deux amants à la prison à perpétuité. L’accusée principale, après avoir essayé d’obtenir sans y parvenir le...

Un Marocain tué en Espagne

La Garde civile de Jaén a arrêté mardi un jeune Espagnol de 23 ans, accusé du meurtre d’un Marocain dans une ferme de la ville.

Nous vous recommandons

Oujda

Coronavirus au Maroc : une femme accouche d’un bébé sain

Le premier accouchement d’une femme testée positive au coronavirus a été effectué avec succès jeudi, au Centre hospitalier universitaire (CHU) Mohammed VI à Oujda.

Une cellule terroriste prête à passer à l’acte démantelée au Maroc

Une cellule terroriste affiliée à l’État islamique, composée de quatre extrémistes âgés entre 24 et 28 ans actifs dans la ville d’Oujda, a été démantelée ce jeudi matin par le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ). Le démantèlement de cette cellule...

Maroc : une école d’Oudja au cœur d’un scandale sexuel

Après la Faculté des sciences juridiques et politiques de Settat, c’est au tour de l’École nationale de commerce et de gestion d’Oujda (ENCGO) d’être secouée par une affaire dite « sexe contre bonnes notes ». Le mis en cause est, encore une fois, un...

Des chercheurs marocains fabriquent des visières imprimées en 3D

Des chercheurs de l’Université Mohammed 1ᵉʳ (UMP) d’Oujda fabriquent des visières protectrices imprimées en 3D. Elles sont destinées au personnel médical chargé des personnes touchées par la pandémie du nouveau coronavirus...

Un « raqi » escroc arrêté à Salé

Les services de police d’Oujda ont interpellé un célèbre «  raqi  » qui est désormais incarcéré à la prison d’Al Arjate à Salé. Il est accusé d’escroquerie, de sorcellerie, de charlatanisme et de vol de voitures ainsi que d’abus de...

Décès

Coronavirus au Maroc : la communauté juive perd trois des siens

Trois membres de la communauté juive au Maroc sont décédés des suites du coronavirus, trois semaines après avoir assisté à une fête de mariage à Agadir.

Une famille décimée dans un accident de la route à Tan Tan

Drame sur la Nationale 1. Cinq membres de la même famille sont décédés dans un accident de la route.

L’affaire Ilias Tahiri atteint le Parlement espagnol

L’affaire du jeune Marocain Ilias Tahiri décédé dans les mêmes conditions que l’Afro-américain George Floyd, le 1ᵉʳ juillet 2019, dans le centre pour mineurs d’Oria en Espagne a atteint le Parlement...

Décès mystérieux de 8 personnes à Nador

Le propriétaire d’un magasin d’alimentation, soupçonné d’être impliqué dans l’empoisonnement ayant entrainé la mort de 8 personnes, fait l’objet d’une enquête ouverte par la police de Nador.

On en sait un peu plus de l’homme qui a tué une famille entière à Oujda

À Oujda, un retraité de l’armée a poignardé à l’arme blanche quatre femmes d’une même famille dont trois sont décédés sur le coup.

Homicide

Décès d’un Marocain à Madrid : nouvelles révélations

Le corps sans vie de Guerrero Messousi, alias ’Pepe’, un mineur de 15 ans d’origine marocaine, a été retrouvé samedi à Atocha (Madrid), après un affrontement entre bandes de jeunes.

Texas : le tueur d’Adil Dghoughi inculpé

Terry Turner, 65 ans, a été inculpé du meurtre d’Adil Dghoughi, un Marocain de 31 ans, tué par balles au Sud d’Austin, au Texas, le 11 octobre dernier.

Maroc : 17 ans et déjà soupçonné d’un double homicide

Les services de la gendarmerie royale ont interpelé et placé en garde à vue un jeune de 17 ans, suspecté d’avoir abattu, mardi, à Sidi Rahhal Chatai près de Berrechid, deux personnes et blessé deux autres avec un fusil de...

Maroc : une femme égorgée devant ses enfants

Un enseignant de 47 ans en service dans une école de la commune de Jemaat Hodrane dans la province de Khemisset a assassiné sa femme, une couturière de 34 ans, devant ses enfants à Tiflet. Interpellé, il déclare avoir découvert sur un réseau social des...

Maroc : une femme percutée mortellement par son mari

Un nouveau feminicide s’est produit dimanche dans le centre-ville de Tanger. Un trentenaire a percuté mortellement et à plusieurs reprises son épouse avant de se livrer à la police.