Maroc : lourde peine de prison pour un gendarme accusé de meurtre

7 janvier 2022 - 22h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

La Cour d’appel de Kenitra a rendu son verdict dans l’affaire du jeune homme tué durant le dernier ramadan à Moulay Bousselham. Le gendarme qui est le principal accusé, a écopé d’une peine de 15 ans de prison ferme pour meurtre et falsification de documents officiels.

Le verdict est tombé en début de semaine. Outre le principal accusé, les deux autres gendarmes — le coéquipier et le responsable territorial de la brigade à laquelle appartenaient les deux gendarmes — impliqués dans cette affaire ont, eux, été condamnés à deux ans de prison ferme pour complicité dans la falsification du PV, rapporte Al Akhbar.

Les faits se sont déroulés pendant le ramadan dernier. Une altercation avait éclaté entre un jeune homme et un gendarme au niveau d’un barrage de contrôle à Moulay Bousselham. Après cette altercation, la victime a été admise dans un hôpital pour y recevoir les soins nécessaires. Il n’aura pas survécu. Il est décédé après plus d’un mois d’hospitalisation. Sa mort avait provoqué un climat de contestation.

À lire : Le meurtrier d’un gendarme arrêté à Sidi Bennour

La brigade judiciaire de la gendarmerie a mené une enquête sur l’affaire. Le gendarme et ses complices faisaient croire à un simple accident de la route. L’enquête a révélé les vraies raisons  : les deux gendarmes postés au niveau d’un barrage de contrôle routier étaient auteurs de coups et blessures ayant entraîné la mort. Les deux accusés avaient été placés en détention, et le procureur du roi a poursuivi leur responsable, un adjudant ayant validé le PV rédigé par les deux accusés.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Kenitra - Homicide - Prison - Gendarmerie Royale

Aller plus loin

On en sait un peu plus de l’homme qui a tué une famille entière à Oujda

À Oujda, un retraité de l’armée a poignardé à l’arme blanche quatre femmes d’une même famille dont trois sont décédés sur le coup.

Un homme arrêté après des accusations graves portées contre la gendarmerie

Une enquête a été ouverte à la demande du parquet général suite à la diffusion d’une vidéo attribuant des « comportements illégaux » à des membres de la Justice et de la...

Un gendarme mortellement poignardé à Tanger

La ville de Tanger a été ébranlée dimanche soir par un crime crapuleux commis en plein centre-ville. Un élément de la Gendarmerie royale, affecté au Palais royal de Tanger, a...

Le meurtrier d’un gendarme arrêté à Sidi Bennour

Les enquêteurs de la gendarmerie et du Bureau central d’investigation judiciaire (BCIJ) ont réussi à localiser et à interpeller le chauffeur qui avait percuté et tué, le 13...

Ces articles devraient vous intéresser :

Meurtre de Malak : des traces d’agressions sexuelles révélées par le médecin légiste

Lors d’une conférence de presse donnée jeudi par le parquet de Liège, des révélations choquantes ont été faites sur le meurtre de Malak, la jeune adolescente de 13 ans tuée par Olivier Theunissen, un Sérésien de 37 ans. Le médecin légiste a en effet...

Maroc : les auteurs d’infractions routières plus durement sanctionnés

Au Maroc, certaines infractions routières seront plus sévèrement punies. Tel est le vœu de la Gendarmerie royale qui mise sur la correction de certaines lacunes judiciaires.

Un Britannique poignarde l’amant Marocain de sa compagne qu’il surprend chez lui

Un citoyen britannique de 28 ans a été interpellé par la Guardia Civil, suite à une tentative de meurtre envers un Marocain à Santa Ponsa (Baléares).

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.

Maroc : Abdelali Hamieddine, ancien parlementaire, condamné pour meurtre

La Cour d’appel de Fès a rendu son verdict dans l’affaire de l’ex-parlementaire Abdelali Hamieddine, qui vient d’être condamné à une peine de 3 ans de prison ferme.

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.

Des nouvelles caméras-piétons pour les gendarmes marocains

La Gendarmerie Royale a reçu dernièrement des nouvelles caméras-piétons. Ces dispositifs doivent protéger les gendarmes lors de leur intervention mais aussi servir de preuve en cas de contestation de l’infraction.

Bientôt une centaine de radars mobiles déployés au Maroc

120 nouveaux radars seront bientôt déployés dans plusieurs villes marocaines, pour renforcer la sécurité routière. Ces équipements ont été remis mardi, à la Gendarmerie Royale et à la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) (Police).