Recherche

Fès et Sefrou reliées par une double voie rapide

21 décembre 2007 - 09h54 - Maroc

© Copyright : DR

Après avoir distribué 5.000 casques au profit des motocyclistes de la région Fès-Boulemane le mois dernier, la direction régionale de l’Equipement et du Transport (DRET) de Fès lancera le projet de dédoublement de la route 503 entre Fès et Sefrou en janvier prochain. « Ce projet s’inscrit dans le cadre d’un partenariat entre le ministère de l’Equipement et du transport et le conseil régional », indique Mohamed Bejrhit, directeur régional de l’Equipement.

L’objectif étant d’améliorer la fluidité du trafic et la sécurité routière sur cet axe structurant de la région Fès-Boulemane. Il renforcera le rôle de cette route en tant que voie pénétrante des villes de Fès et de Sefrou. Le coût global de ce projet est d’environ 132 millions de DH. Il est pris en charge par le ministère de tutelle à hauteur de 64%. Le reste est financé par la région. Côté réalisation, les travaux sont prévus sur 24 mois. Parmi les objectifs de ce chantier, figure le raccordement avec l’autoroute entre Fès et Oujda qui est en cours de construction. Celle-ci, rappelons-le, prévoit un investissement de 10 milliards de DH. Elle sera aménagée sur 320 Km. Par ailleurs, le projet d’élargissement et de renforcement de la route nationale n° 15 serait d’un grand apport. En effet, les travaux y prévoient la consolidation d’un linéaire de 63 km pour un investissement de 40 millions de DH.

Autre chantier au niveau de Fès/Boulemane, porté par le ministère, celui relatif à l’aménagement de la route entre Fès et Taounate. Chantier auquel participe l’Agence de développement des provinces du nord. Sur un linéaire de 81 km, cette réalisation permettra de doter la région du Rif central d’une desserte vers le centre du pays par une infrastructure de haut niveau, d’améliorer la circulation et la sécurité routière et de développer la région sur tous les plans.

Par ailleurs, plusieurs projets routiers sont en cours d’exécution avec un coût global de 578 millions de DH. Un montant qui finance la construction et l’aménagement de 137,8 km de routes, la maintenance de 101,3 km et la construction ou la maintenance de 8 ouvrages d’art. Selon Bejrhit, ces efforts se poursuivront entre 2008 et 2010 par la construction et l’aménagement de 225,4 km pour un montant de 175 millions de DH. Y figurent également la maintenance de 254,3 km de routes pour près de 182 millions de DH et la construction ou la maintenance de 11 ouvrages d’art pour un coût de 30,8 millions de DH. Ainsi, le montant global des investissements prévus durant 2007-2010 dépassera les 388 millions de DH.

L’Economiste - Youness Saad Alami

Bladi.net

Bladi.net - 2018 - Archives - A Propos - Contact