Recherche

Fin d’un ramadan particulièrement meurtrier au Maroc

© Copyright : DR

4 mai 2022 - 17h20 - Maroc - Par: S.A

Des individus non encore identifiés sont des auteurs présumés de deux meutres commis dans les communes de Moulay Abdallah et Oulad Rahmoune vers la fin du ramadan et le jour de la célébration de l’Aïd Al-Fitr. 

Le premier homicide a été enregistré dans la commune de Moulay Abdellah, où le cadavre d’un jeune homme âgé de moins de 35 ans, égorgé a été découvert dans la matinée de samedi 30 avril, au bord de la mer, derrière la préfecture, rapporte le quotidien arabophone Assabah. Les enquêteurs n’écartent pas l’hypothèse d’un règlement de comptes. Les éléments de la Gendarmerie royale d’El Jadida n’ont pas jusque-là réussi à interpeller le ou les auteurs de ce crime, car il leur est difficile d’identifier la victime qui ne disposait pas d’une carte d’identité nationale. De plus, la tentative d’identification via les empreintes n’a rien donné.

À lire :Un premier jour de ramadan meurtrier au Maroc

Le second meurtre a eu lieu dans le douar El Ayaycha dans la commune de Oulad Rahmoune lundi 2 mai, jour de l’Aïd. La victime est un père de deux enfants, âgé lui aussi de moins de 35 ans. Ce dernier est mort après avoir reçu plusieurs coups de couteau.

Mots clés: Ramadan 2022 , Aïd Al fitr 2022 , Homicide

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact