Des français bloqués au Maroc attendent leur rapatriement

30 décembre 2021 - 20h00 - France - Ecrit par : A.P

De nombreux ressortissants français, belges et italiens bloqués au Maroc depuis la suspension des vols le 29 novembre dernier, attendent d’être rapatriés. Estimés à plus de 400, ils sont impatients de rentrer chez eux.

Arrivé fin août au Maroc depuis la France, Jaouad et Hajer Ait Ameur sont bloqués depuis un mois et attendent leur rapatriement. « C’est extrêmement difficile. On appelle tous les jours l’ambassade et les consulats. On a l’impression d’être au fin fond de l’océan », confie le couple parisien à LCI. Comme eux, plusieurs ressortissants étrangers (français, italiens, belges…) se retrouvent dans la même situation depuis la suspension des vols.

Le Maroc a organisé des vols spéciaux pour ces milliers de ressortissants français (20 000 au 30 novembre), mais Jaouad et Hajer Ait Ameur étant arrivés par bateau avec leur véhicule, n’ont pu être rapatriés car ils ne voulaient pas s’en séparer. « C’est impossible de repartir sans. C’est mon moyen de travail », indique Jaouad Ait Ameur, journaliste de profession.

À lire : Des Français bloqués au Maroc rapatriés ce samedi

Un autre couple, Nadia Pion et son mari, Nicolas, arrivés le 27 octobre au Maroc, ne peuvent pas quitter le royaume sans leur caravane. « On y a mis toutes nos économies. Et puis, pour la mettre où ? On ne peut pas financièrement louer un garage pendant des mois », précise Nadia. Et d’ajouter : « On n’a reçu aucune réponse de la part de l’ambassade et le consulat lui renvoie la balle. On se sent pris en otage. On est ressortissants français, avec un passeport français et il n’y a pas de solution. C’est hallucinant ! ».

Pour le couple, « c’est injuste et incompréhensible » de voir que les liaisons maritimes commerciales continuent et qu’il est « si compliqué d’affréter un bateau pour nous laisser repartir ». L’ambassade de France a indiqué sur son site internet que les frontières terrestres et maritimes avec le Maroc sont suspendues « jusqu’à nouvel ordre ». De leur côté, les autorités françaises promettent d’engager les discussions avec le Maroc afin de trouver une solution au problème. Les deux couples, dos au mur, craignent que leurs visas touristiques, prévus pour 3 mois, ne viennent à expiration avant leur rapatriement.

Sujets associés : France - Liaison maritime - Rapatriement - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Des touristes français bloqués au Maroc pour avoir utilisé des drones

Quatre touristes français, originaires de Charente-Maritime, ont été arrêtés à la douane marocaine pour avoir utilisé deux drones pendant leurs vacances au Sahara, ignorant que...

Des Français bloqués au Maroc rapatriés ce samedi

Les autorités françaises ont prévu un rapatriement ce samedi 8 mai de leurs ressortissants bloqués au Maroc. Le départ s’effectuera par bateau à partir de Tanger Med vers...

Les Français bloqués au Maroc rapatriés le 8 mai

L’ambassade de France au Maroc a annoncé sur sa page Facebook, qu’un ferry de rapatriement des Français bloqués au Maroc vers la France aura lieu le 8 mai 2021.

Un ferry pour rapatrier les français bloqués au Maroc

Un ferry qui reliera Tanger Med à Marseille, est programmé pour les citoyens européens et aux résidents permanents le 2 février prochain.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Royal air Maroc relance une ligne vers le Portugal

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la reprise de la liaison Casablanca-Porto. Cette ligne est restée suspendue depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Nouvelle prolongation de l’état d’urgence sanitaire au Maroc

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 31 août, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Le Maroc prolonge à nouveau l’état d’urgence sanitaire

Comme prévu, le gouvernement marocain vient d’annoncer la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Les banques marocaines ont résisté à la crise sanitaire

Les banques marocaines ont été résilientes pendant la crise sanitaire liée au Covid-19, selon un rapport de la Banque centrale du royaume.

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Maroc : en difficulté, les hôtels subventionnés par l’Etat

L’État va octroyer une nouvelle subvention aux établissements d’hébergement hôtelier qui présentent des « cas exceptionnels », afin de mettre à niveau leurs infrastructures. Les détails de cette opération ont été publiés. Le dépôt des demandes jusqu’au...