Un Français d’origine algérienne arrêté au Maroc

14 juin 2023 - 09h00 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Accusé d’agression physique grave, un Français d’origine algérienne vient d’être arrêté à Casablanca.

L’homme était sous le coup d’un mandat d’arrêt international délivré par la justice française, et doit purger une peine de prison en France, est-il indiqué dans un communiqué cité par la Map.

A lire : Sebta : arrestation d’un Franco-algérien recherché par Interpol

Âgé de 38 ans, le Franco-algérien était visé par une notice rouge d’Interpol pour participation à la détention d’une personne souffrant de handicaps physiques et mentaux, et une accusation de coups et de blessures graves, précise-t-on.

Placé en garde à vue, il doit être présenté à la justice en vue de son éventuelle extradition vers la France.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Casablanca - Algérie - Extradition - Interpol

Aller plus loin

Sebta : arrestation d’un Franco-algérien recherché par Interpol

Recherché activement par la police française et Interpol, un Français d’origine algérienne a été arrêté vendredi par la police marocaine à Sebta.

Un Français arrêté au Maroc

Un ressortissant français résidant de façon illégale au Maroc a été arrêté par les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Fès. La justice française avait...

Un Français recherché par Interpol arrêté à Marrakech

Un Français qui faisait l’objet d’un mandat d’arrêt international émis par la France a été arrêté, vendredi, par la police à Marrakech.

Un Français recherché par Interpol arrêté au Maroc

Un Français qui faisait l’objet d’un mandat d’arrêt international émis par la France a été arrêté par les autorités marocaines.

Ces articles devraient vous intéresser :

Interpol : les 11 Marocains les plus recherchés de la planète

Onze Marocains sont actuellement recherchés par l’organisation de la police internationale : Interpol. Ces individus, sous le coup de mandats internationaux, sont accusés de crimes et délits graves.

Détournement de 230 000 euros : le Maroc réclame l’extradition de son ex-agent consulaire

L’ancien agent consulaire marocain à Barcelone, Hamid Chraite, se trouve dans une situation délicate. Il est sous la menace d’une extradition au Maroc, une demande approuvée par le Parquet de l’Audience nationale.