Recherche

France : des mineurs marocains font encore parler d’eux

© Copyright : DR

26 juillet 2020 - 17h00 - Monde

Trois mineurs maghrébins âgés de 15 et 16 ans ont été présentés au tribunal judiciaire de Pontoise. Ils seraient impliqués dans sept cambriolages.

Fin des cambriolages à Eaubonne. Les policiers de la Bac ont interpellé trois mineurs qui viendraient du Maroc et de l’Algérie dans la nuit de mercredi à jeudi suite au déclenchement de l’alarme de la Pharmacie 2 000 à Eaubonne, rapporte Le Parisien. Deux d’entre eux se trouvaient à l’extérieur de l’officine de la rue du Général-Leclerc alors que le troisième était à l’intérieur, précise la même source.

Lors de leur interpellation, les mineurs avaient en leur possession 600 € en espèces, provenant probablement de la caisse. Par la suite, les enquêteurs spécialisés dans l’atteinte aux biens au commissariat d’Ermont ont attribué trois autres cambriolages similaires commis au cours de la même nuit aux mineurs : celui de la pharmacie de l’Orangerie, place Aristide-Briand, à Eaubonne, de la boulangerie le Fournil, à Ermont, et de la brasserie de l’Hôtel-de-Ville, à Eaubonne.

L’un des jeunes suspects est passé aux aveux. Ses deux complices présumés ne se souviennent pas du vol à la pharmacie 2000 à Eaubonne. Ils seraient sous l’emprise de médicaments. Grâce à la vidéosurveillance, les enquêteurs ont découvert d’autres cambriolages dont ils seraient les auteurs. Il s’agit du vol par effraction de la pharmacie de l’Église, à Sannois, le 4 juillet, de la pharmacie de la Gare, à Herblay-sur-Seine, le lendemain, et du restaurant le Penjab, toujours à Herblay, dans la même nuit. Ces trois mineurs rejettent en bloc ces accusations.

Mots clés: Pontoise , Algérie

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact