France : le préfet de l’Hérault attaque les Marocains

1er octobre 2022 - 16h20 - France - Ecrit par : A.T

Un tweet du préfet de l’Hérault sur l’escalade des violences à Montpellier est au centre d’une polémique en France. Hugues Moutouh a explicitement mis en cause « les SDF étrangers », dont les ressortissants marocains, qui ne sont pas, selon lui, les bienvenus sur son territoire.

Alors qu’il réagissait aux récentes attaques meurtrières survenues dans son département, l’autorité préfectorale a écrit, jeudi dernier, sur son compte officiel, un message pour le moins choquant sur les migrants de deux pays maghrébins.

Selon le responsable, ces derniers sont responsables de la délinquance et des violences avec armes sur son territoire. Il avance un chiffre : « 104 gardes à vue depuis août. Algériens et Marocains en majorité ». « Je veux en finir avec la délinquance des SDF étrangers », lisait-on, concluant son tweet éphémère par « ils ne sont pas les bienvenus. »

A lire : Montpellier : nouvelle condamnation pour un Marocain au lourd casier judiciaire

Ce message de la préfecture de l’Hérault n’est pas passé inaperçu, provoquant de nombreuses réactions depuis sa suppression, notamment de la part des associations et collectifs qui viennent en aide aux migrants. C’est le cas de Sophie Mazah, l’avocate de la Ligue des Droits de l’Homme à Montpellier qui a indiqué que « ces propos sont à la limite de l’indignité. Comme s’il y avait une délinquance spécifique aux personnes étrangères et sans domicile fixe. »

« Ce qui est choquant, c’est qu’il arrive à déshumaniser, en si peu de mots, des réfugiés et des personnes sans domicile fixe. C’est vraiment choisir le bouc émissaire, celui qui est à la rue et qui a une gueule de métèque. On jette en pâture, on déshumanise, comme si ces gens étaient le fléau principal. […] Est-ce que le préfet Moutouh se met au diapason d’une partie de l’Europe, Hongrie, Italie… ? » a-t-elle déploré.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Immigration - Violences et agressions

Aller plus loin

Montpellier : nouvelle condamnation pour un Marocain au lourd casier judiciaire

Jugé en comparution immédiate pour « violences aggravées », un SDF marocain au lourd casier judiciaire a écopé d’une peine de trois ans et demi de prison. Il avait frappé un...

Violente agression de deux femmes voilées à Montpellier : une attaque sur fond d’islamophobie ?

Deux femmes maghrébines voilées ont été agressées par un individu mardi 12 avril, en fin de matinée, au niveau des Rives-du-Lez à Montpellier. Une enquête est en cours afin...

Démantèlement d’un trafic de drogue à Montpellier, un suspect en cavale au Maroc

À Montpellier, les enquêteurs de l’Unité de lutte contre les stupéfiants et l’économie souterraine ont démantelé un trafic de stupéfiants et de cigarettes de marque espagnole au...

Montpellier : arrestation d’un Marocain qui a menacé de « découper » sa femme

La police a arrêté un Marocain à Montpellier pour violences conjugales. Celui-ci avait frappé violemment sa femme au visage et l’avait menacée de mort.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc face à l’urgence de réglementer les VTC

La bagarre entre un chauffeur de taxi et un autre sans licence (VTC), révélée par une vidéo devenue virale sur les réseaux, a fini par dégénérer. Les deux protagonistes ont causé des dommages réciproques à leurs véhicules. De tels incidents deviennent,...

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Le Maroc confronté à la réalité des violences sexuelles

Les femmes marocaines continuent de subir en silence des violences sexuelles. Le sujet est presque tabou au Maroc, mais la parole se libère de plus en plus.

Violences faites aux hommes : les Arabes brisent le silence

Dans les pays arabes, les hommes victimes de violences conjugales commencent à briser le silence. Au Maroc, on dénombre environ 24 000 cas et les chiffres sont sans doute sous-estimés.

Combien de Marocains ont émigré à l’étranger cette année ?

À fin septembre dernier, plus de 26 000 Marocains ont émigré à l’étranger pour s’y installer et travailler, d’après le ministère chargé de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences.

Youssra Zouaghi, Maroco-néerlandaise, raconte l’inceste dans un livre

Victime d’abus sexuels et de négligence émotionnelle pendant son enfance, Youssra Zouaghi, 31 ans, raconte son histoire dans son ouvrage titré « Freed from Silence ». Une manière pour elle d’encourager d’autres victimes à briser le silence.

Rapport inquiétant sur les violences faites aux femmes marocaines

Au Maroc, les femmes continuent de subir toutes sortes de violence dont les cas enregistrés ne cessent d’augmenter au point d’inquiéter.

Catalogne : un Algérien suspecté d’agression violente d’un Marocain arrêté

L’homme d’origine algérienne qui a violemment agressé un ressortissant marocain cette semaine dans le nord de l’Espagne a finalement été arrêté par la police. Un avis de recherche avait été émis le qualifiant d’individu « très dangereux ».

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.