France : quid des conditions d’entrée et de sortie depuis le Maroc ?

9 juin 2021 - 12h40 - France - Ecrit par : S.A

Les voyages en provenance ou de retour du Maroc ou de la France sont soumis à des conditions. Le Maroc a annoncé la reprise des vols de et vers le royaume à compter du mardi 15 juin 2021, alors que les flux de voyageurs entre l’hexagone et les pays étrangers sont rouverts dès ce mercredi 9 juin.

La France a classé le Maroc en zone orange, pays où la circulation du virus existe encore, mais est maîtrisée et où il n’y a pas de variant préoccupant. Les conditions d’entrée des voyageurs en provenance du royaume sont les suivantes : Les voyageurs vaccinés (AstraZeneca) devront présenter un test PCR négatif de moins 72 h ou antigénique négatif de moins 48 h avant l’embarquement, pas de test pour eux à leur arrivée sur le territoire français, pas de mise en quarantaine  ; les voyageurs vaccinés (Sinopharm) devront présenter un test PCR négatif de moins 72 h ou antigénique négatif de moins 48 h avant l’embarquement, un test antigénique à leur arrivée et seront soumis à une mise en quarantaine de 7 jours  ; les voyageurs non vaccinés devront, eux aussi, présenter un test PCR négatif de moins 72 h ou antigénique négatif de moins 48 h avant l’embarquement, un test antigénique à leur arrivée et seront soumis à une mise en quarantaine de sept jours.

Les Français (ainsi qu’à leurs conjoints et enfants), les ressortissants étrangers (ressortissants européens et ressortissants de pays tiers) résidant en France (avec un titre de séjour en cours de validité) et ressortissants de l’espace européen ainsi que leurs conjoints et enfants qui rejoignent, en transit par la France, leur résidence principale dans un pays de l’espace européen n’ont pas besoin de démontrer le motif impérieux pour entrer en France depuis le Maroc.

À lire : Le Maroc classé en zone orange par la France

De son côté, le royaume a classé la France dans la liste A, pays ayant des indicateurs positifs en ce qui concerne le contrôle de la situation épidémiologique, en particulier la propagation des variantes du virus. «  Les voyageurs en provenance de l’hexagone – qu’ils soient des ressortissants marocains, des étrangers établis au Maroc, ou des citoyens de ces pays ou étrangers y résidant – peuvent avoir accès au territoire marocain s’ils disposent d’un certificat de vaccination et/ou d’un résultat négatif d’un test PCR d’au moins 48 heures de la date d’entrée au territoire national. Les titulaires des certificats de vaccination étrangers bénéficieront des mêmes avantages accordés par le certificat de vaccination marocain aux citoyens marocains sur le territoire national  », a précisé le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger dans un communiqué.

Sujets associés : France - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Les précisions du Maroc sur la réouverture de ses frontières

Najlae Benmbarek, directrice de la diplomatie publique au sein du ministère des Affaires étrangères a fourni des précisions sur la réouverture des frontières marocaines, prévue...

À l’aéroport de Toulouse, les voyageurs arrivant du Maroc sont contrôlés

À l’aéroport de Toulouse-Blagnac, les douanes contrôlent les voyageurs arrivant du Maroc et d’autres pays. Les mesures sanitaires ont été également renforcées pour les départs...

Le Maroc classé en zone orange par la France

La France a classé des pays comme le Maroc, les États-Unis en zone orange et d’autres pays en zone verte ou rouge. Ce classement s’inscrit dans le cadre de la politique du...

Le Maroc ouvre son ciel aux MRE

Le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger vient d’annoncer la reprise des vols de et vers le Maroc à compter du...

Ces articles devraient vous intéresser :

Covid-19 au Maroc : la deuxième vague Omicron terminée

Au Maroc, la deuxième vague Omicron est terminée. Ceci après deux semaines consécutives de niveau de vigilance « vert faible » de la circulation du Covid-19 et le début de la phase post-vague ou la quatrième période intermédiaire.

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.