Les précisions du Maroc sur la réouverture de ses frontières

9 juin 2021 - 18h40 - Ecrit par : S.A

Najlae Benmbarek, directrice de la diplomatie publique au sein du ministère des Affaires étrangères a fourni des précisions sur la réouverture des frontières marocaines, prévue le mardi 15 juin prochain.

« Pour sortir du Maroc, vers les pays de la liste A, la vaccination est obligatoire (sauf si les personnes vaccinées disposent d’une autorisation exceptionnelle). Quant au test PCR, tout dépend des exigences des pays de destination. Il faut donc se conformer aux exigences des pays d’arrivée », a déclaré à Médias24 Najlae Benmbarek. En d’autres termes, le test PCR est obligatoire au départ du Maroc si le pays de destination l’exige. « Si on ne peut pas venir d’un pays de la liste B, on ne peut pas y voyager non plus », a-t-elle indiqué.

Selon les explications de la directrice de la diplomatie publique au sein du ministère des Affaires étrangères, les touristes étrangers peuvent rentrer au Maroc cet été, car les conditions s’appliquent à toutes les catégories de la même manière. Ressortissants marocains, étrangers établis au Maroc, citoyens des pays étrangers de la liste A, ou étrangers y résidents devront présenter un pass vaccinal (valide au bout de 4 semaines d’administration de la 2ᵉ dose du vaccin) et un test PCR négatif de moins de 48h.

À lire : France : quid des conditions d’entrée et de sortie depuis le Maroc ?

Quant aux Marocains résidant à l’étranger (MRE) venant de la liste B, « une autorisation préalable est nécessaire », a-t-elle ajouté, faisant savoir qu’elle est délivrée par les ambassades et consulats du royaume. De plus, « il n’y aura probablement pas de vols directs à partir des pays de cette liste », a-t-elle précisé. « Pour venir au Maroc, il faudra donc passer par un pays tiers, et avoir l’autorisation préalable pour motif impérieux. Une quarantaine de 10 jours est exigée dans une structure non hospitalière », résume-t-elle.

À lire : Rentrer au Maroc, un véritable casse-tête pour les étudiants marocains en Ukraine

S’agissant des déplacements professionnels, « une autorisation pour motif impérieux ainsi que 10 jours d’isolement s’imposent aux Marocains résidant à Dubai », précise la responsable. Quant aux frais de quarantaine, ils seront à la charge des voyageurs. Aussi, a-t-elle confirmé que seuls les ports opérationnels l’année dernière (Gènes en Italie et Sète en France) ont été reconduits cette année dans le cadre de l’opération Marhaba 2021. Quid des étudiants qui doivent faire leurs études à l’étranger ? « Pour les étudiants, ils pouvaient déjà voyager, même s’ils ne sont pas vaccinés. Ils ont juste besoin de justifier cela auprès des autorités locales. Les études est un motif impérieux. Les parents pourront les accompagner s’ils sont vaccinés », a-t-elle dit.

Najlae Benmbarek a par ailleurs fait savoir que le département de Nasser Bourita entend élaborer et publier un guide sur son site, lequel va contenir les précisions utiles sur la réouverture des frontières marocaines.

Tags : Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération - Opération Marhaba 2022

Aller plus loin

France : quid des conditions d’entrée et de sortie depuis le Maroc ?

Les voyages en provenance ou de retour du Maroc ou de la France sont soumis à des conditions. Le Maroc a annoncé la reprise des vols de et vers le royaume à compter du mardi 15...

Marhaba 2021 : colère et démotivation chez les MRE des pays de la liste B

Démarrée dans une ferveur générale le 15 juin dernier, l’opération spéciale d’accueil des Marocains résidant à l’Étranger (MRE) fait des mécontents. La diaspora marocaine des pays de la...

Le Maroc ouvre son ciel aux MRE

Le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger vient d’annoncer la reprise des vols de et vers le Maroc à compter du mardi 15...

Nous vous recommandons

Ceuta veut se développer sans le Maroc

Le développement économique de Ceuta préoccupe le journal El Español-Invertia qui organise, du mardi 28 au mercredi 29 septembre, un Forum économique en vue d’analyser le potentiel économique, touristique et social de la ville et les opportunités qui...

Le Maroc a du mal à trouver du blé à l’international

Le Maroc a du mal à trouver des fournisseurs pour sa demande de blé dur américain (une importation de 363 000 tonnes). L’appel d’offres lancé dans ce sens s’est avéré infructueux.

Voici le nouveau classement du passeport marocain

Le passeport marocain a gagné 6 points dans le classement annuel des passeports les plus puissants au monde, améliorant ainsi son rang au niveau international.

Le Maroc veut « annexer » Ceuta et Melilla

La plupart des mesures prises par le Maroc ces dernières années contre l’Espagne, visent en réalité Ceuta et Melilla. Selon certains experts espagnols, le royaume serait en train de déployer une stratégie hybride pour asseoir définitivement sa souveraineté...

Des drones turcs livrés au Maroc

Le Maroc a réceptionné sa première livraison de drones militaires turcs de type B2b Bayraktar. Une livraison qui lui permettra de renforcer son armement.

Maroc : appels au boycott des produits français

Des appels au boycott des produits français ont été lancés au Maroc suite à la décision de la France de réduire à 50 %l’octroi des visas pour les Marocains et à celle de la justice européenne relative à l’annulation de deux accords de libre-échange portant sur...

Où le roi Mohammed VI passera-t-il ses vacances d’été ?

Dans quelques jours, les vacances estivales. Le roi Mohammed VI compte les passer dans une province du Nord du Maroc.

Approvisionnement en gaz : le Maroc échange avec d’autres partenaires

Après la rupture du contrat Gazoduc-Maghreb-Europe, le Maroc a entrepris des démarches auprès de ses partenaires pour trouver des solutions alternatives, en vue d’anticiper sur son approvisionnement en...

Amar Belani répond par l’insulte à Omar Hilale

L’envoyé spécial chargé de la question du Sahara occidental et des pays du Maghreb au ministère algérien des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Amar Belani, a répondu aux propos d’Omar Hilale, représentant permanent du Maroc à l’ONU....

Bruxelles : l’effroyable meurtre de Rachida, assassinée par son mari

Le 15 octobre dernier, les habitants de Zelik à Bruxelles ont été choqués par l’effroyable meurtre de Rachida, une femme d’origine marocaine âgée de 52 ans qui s’apprêtait à quitter son mari, Ali, 68 ans. Un homme violent qui la battait constamment. Rachida est...