Les précisions du Maroc sur la réouverture de ses frontières

9 juin 2021 - 18h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Najlae Benmbarek, directrice de la diplomatie publique au sein du ministère des Affaires étrangères a fourni des précisions sur la réouverture des frontières marocaines, prévue le mardi 15 juin prochain.

« Pour sortir du Maroc, vers les pays de la liste A, la vaccination est obligatoire (sauf si les personnes vaccinées disposent d’une autorisation exceptionnelle). Quant au test PCR, tout dépend des exigences des pays de destination. Il faut donc se conformer aux exigences des pays d’arrivée », a déclaré à Médias24 Najlae Benmbarek. En d’autres termes, le test PCR est obligatoire au départ du Maroc si le pays de destination l’exige. « Si on ne peut pas venir d’un pays de la liste B, on ne peut pas y voyager non plus », a-t-elle indiqué.

Selon les explications de la directrice de la diplomatie publique au sein du ministère des Affaires étrangères, les touristes étrangers peuvent rentrer au Maroc cet été, car les conditions s’appliquent à toutes les catégories de la même manière. Ressortissants marocains, étrangers établis au Maroc, citoyens des pays étrangers de la liste A, ou étrangers y résidents devront présenter un pass vaccinal (valide au bout de 4 semaines d’administration de la 2ᵉ dose du vaccin) et un test PCR négatif de moins de 48h.

À lire : France : quid des conditions d’entrée et de sortie depuis le Maroc ?

Quant aux Marocains résidant à l’étranger (MRE) venant de la liste B, « une autorisation préalable est nécessaire », a-t-elle ajouté, faisant savoir qu’elle est délivrée par les ambassades et consulats du royaume. De plus, « il n’y aura probablement pas de vols directs à partir des pays de cette liste », a-t-elle précisé. « Pour venir au Maroc, il faudra donc passer par un pays tiers, et avoir l’autorisation préalable pour motif impérieux. Une quarantaine de 10 jours est exigée dans une structure non hospitalière », résume-t-elle.

À lire : Rentrer au Maroc, un véritable casse-tête pour les étudiants marocains en Ukraine

S’agissant des déplacements professionnels, « une autorisation pour motif impérieux ainsi que 10 jours d’isolement s’imposent aux Marocains résidant à Dubai », précise la responsable. Quant aux frais de quarantaine, ils seront à la charge des voyageurs. Aussi, a-t-elle confirmé que seuls les ports opérationnels l’année dernière (Gènes en Italie et Sète en France) ont été reconduits cette année dans le cadre de l’opération Marhaba 2021. Quid des étudiants qui doivent faire leurs études à l’étranger ? « Pour les étudiants, ils pouvaient déjà voyager, même s’ils ne sont pas vaccinés. Ils ont juste besoin de justifier cela auprès des autorités locales. Les études est un motif impérieux. Les parents pourront les accompagner s’ils sont vaccinés », a-t-elle dit.

Najlae Benmbarek a par ailleurs fait savoir que le département de Nasser Bourita entend élaborer et publier un guide sur son site, lequel va contenir les précisions utiles sur la réouverture des frontières marocaines.

Sujets associés : Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération - Opération Marhaba 2023

Aller plus loin

France : quid des conditions d’entrée et de sortie depuis le Maroc ?

Les voyages en provenance ou de retour du Maroc ou de la France sont soumis à des conditions. Le Maroc a annoncé la reprise des vols de et vers le royaume à compter du mardi 15...

Le Maroc ouvre son ciel aux MRE

Le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger vient d’annoncer la reprise des vols de et vers le Maroc à compter du...

Marhaba 2021 : colère et démotivation chez les MRE des pays de la liste B

Démarrée dans une ferveur générale le 15 juin dernier, l’opération spéciale d’accueil des Marocains résidant à l’Étranger (MRE) fait des mécontents. La diaspora marocaine des...

Ces articles devraient vous intéresser :

Bonne nouvelle pour les MRE : augmentation de la franchise (document intégral)

L’accueil des Marocains Résidant à l’Étranger (MRE) s’est peu à peu amélioré ces dernières années, bien que des améliorations supplémentaires soient nécessaires, indique la douane marocaine dans son document dédié à l’opération Marhaba 2023. Voici les...

Les MRE doivent prendre les billets retour à l’avance

Tanger Med a informé les MRE que dans le cadre de la phase retour de l’opération Marhaba 2022, ils devront se munir, avant de se rendre au port, d’un billet de retour délivré par leur compagnie maritime, précisant une date et heure de voyage fermes.

Marhaba 2022 : plus de 1,4 million de MRE rentrés au Maroc à mi-juillet

À la date du 19 juillet 2022, plus de 1,4 million de Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont regagné le Maroc, grâce à l’opération Marhaba, soit une augmentation de 25,52 % par rapport à la période d’avant-Covid.

Les contrebandiers profitent de l’opération Marhaba (MRE)

L’opération Marhaba dédiée aux Marocains résidant à l’étranger est une opportunité pour certains commerçants qui n’hésitent pas à passer en contrebande des marchandises à caractère commercial ou prohibé.

Marhaba 2022 : important message aux MRE

Le port de Tanger Med a pris de nouvelles mesures afin de mieux faire face au flux du trafic durant les mois d’août et septembre.

Marhaba 2022 : attention aux pics de retour

L’opération Marhaba 2022 se poursuit « dans de bonnes conditions », d’après l’autorité portuaire de Tanger Med. Selon ses prévisions, la période de retour enregistrera son pic du 25 au 30 août.

Le tourisme marocain retrouve des couleurs

Le secteur touristique au Maroc retrouve peu à peu la stabilité qu’il connaissait avant la période du coronavirus. Le retour des touristes étrangers comme Marocains contribue fortement à ce retour en force.

L’arrivée des MRE booste le secteur du tourisme

L’activité touristique a repris des couleurs au Maroc. Un rythme accéléré qui présage même un dépassement des performances pré-pandémiques cet été. À fin, juin, le nombre d’arrivées est en hausse de 5 %, soit 1 140 000 de touristes contre 1 092 000...

Opération Marhaba 2023 : des billets moins chers pour les MRE ?

Considérant le coût élevé des billets de bateau, le groupe parlementaire du Parti Authenticité et Modernité (PAM) a demandé au gouvernement de prendre des mesures pour faciliter l’arrivée des Marocains résidant à l’étranger (MRE) dans le cadre de...

Prix des billets de bateau pour les MRE : un réduction de 25 % ?

Une augmentation de 28 % du nombre des arrivées des Marocains résidant à l’étranger (MRE) a été constatée depuis le lancement de l’Opération Marhaba, selon Mohamed Abdeljalil, le ministre du transport et de la logistique, à la Chambre des Conseillers,...