Précisions sur l’auto-isolement des MRE

15 juillet 2021 - 14h40 - Maroc - Ecrit par : A.T

Le ministère du Tourisme informe que depuis le 14 juillet, les MRE et les membres de leurs familles en provenance d’un pays de la liste B, ayant reçu une seule dose de vaccin ou non vaccinés pourront désormais effectuer un auto-isolement d’une durée de 5 jours à domicile.

Une circulaire adressée mardi par la direction générale de l’aviation civile aux compagnies aériennes, rapporte que les conditions d’accès au territoire marocain, ont été revues. Outre l’auto-isolement, les passagers marocains et leurs familles doivent présenter un test de dépistage (antigène rapide ou PCR), le 5ᵉ jour.

Les Marocains résidant dans les pays de la liste B (Espagne, France et Portugal par exemple) qui ne sont pas complètement vaccinés ou non vaccinés devront également présenter une fiche sanitaire remplie et signée ainsi qu’un test PCR n’excédant pas 48 heures à l’embarquement. Les enfants de moins de 11 ans sont dispensés du PCR, quelle que soit la provenance.

A lire : Colère des MRE après l’entrée de la France sur la liste B

Les MRE vaccinés désireux de se rendre au Maroc, devront se munir de la fiche sanitaire remplie et signée, d’un certificat attestant que la personne est complètement vaccinée, après deux semaines de l’administration de la 2ᵉ dose du vaccin ou de la dose unique, et d’un test PCR négatif n’excédant pas 48 heures à l’embarquement.

En ce qui concerne les étrangers ayant reçu une seule dose du vaccin ou non vaccinés, il est demandé la fiche sanitaire remplie et signée, un test PCR négatif n’excédant pas 48 heures à l’embarquement (délai entre prélèvement et embarquement), une déclaration sur l’honneur remplie et signée et un voucher justifiant le paiement de 10 jours de confinement dans l’un des hôtels désignés par les autorités locales, avec un test PCR de contrôle au 9ᵉ jour.

Par ailleurs, les passagers des pays de la liste A, qu’ils soient des ressortissants marocains, des étrangers établis au Maroc ou des citoyens de ces pays ou étrangers y résidant, il est requis un certificat attestant que la personne est entièrement vaccinée avec l’un des vaccins acceptés au Maroc ou présente un test PCR négatif de moins de 72 heures (délai entre le prélèvement et l’embarquement) pour les personnes non ou pas encore complètement vaccinées.

Dans ce sens, les compagnies aériennes devront s’assurer que les documents présentés par le passager, au moment de l’acquisition du billet et au moment de l’enregistrement et l’embarquement à destination du Maroc sont conformes et transmettre la liste des passagers, concernés par la mesure du confinement, à leur représentation à l’aéroport de destination avant le départ du vol, pour en assurer l’acheminement à travers la direction de l’aéroport à l’officier de santé, les autorités locales et la police des frontières.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Transport aérien - Tourisme - Santé - Aéronautique - Ministère du Tourisme - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - MRE

Aller plus loin

Des cas de contaminations parmi les voyageurs de la liste B

Plusieurs cas d’infections au Covid-19 ont été détectés dans le rang des Marocains en provenance des pays du Proche-Orient ou du Golfe, placés en quarantaine de 10 jours selon...

Maroc : paiement obligatoire des frais de confinement pour les voyageurs de la liste B

Le paiement des 10 jours de confinement en hôtel est désormais obligatoire pour les voyageurs arrivant d’un pays de la liste B au Maroc. C’est ce qu’il convient de retenir après...

Une faveur accordée aux MRE issus des pays de la liste B

Les MRE en provenance des pays de la liste B n’ont plus besoin d’une autorisation préalable pour entrer au Maroc. Cette annonce a été faite par le ministère des Affaires...

Colère des MRE après l’entrée de la France sur la liste B

La décision du Maroc d’inclure la France, l’Espagne et le Portugal dans la liste B, a créé un profond malaise dans le rang des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et notamment...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc parie sur le tourisme interne

Les autorités marocaines affirment avoir mené plusieurs actions pour promouvoir et renforcer le tourisme interne en 2023.

Maroc : à peine arrivé, Ryanair fait déjà polémique

Le ministère du Tourisme et celui du Transport et de la logistique ont tenu à faire une mise au point concernant le supposé soutien financier octroyé à Ryanair pour opérer des vols intérieurs au Maroc, la concurrence déloyale à Royal Air Maroc et le...

Le Maroc met fin à l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement marocain a décidé de mettre fin à l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis l’apparition des premiers cas de contamination au coronavirus.

Deux pertes dans la famille d’Omar Achadoud : décès soudain du footballeur et de son père

Le footballeur Omar Achadoud est décédé subitement dans son sommeil samedi dernier. Ce triste événement a été suivi par une autre perte douloureuse pour la famille trois jours plus tard, le décès de son père, Mbark, selon la mosquée de Houthalen...

Opération Marhaba : les chiffres de l’année dernière largement dépassés à Algésiras

Depuis le lancement de l’Opération Passage du Détroit (OPE) le 15 juin dernier, près de 275 000 passagers et 68 000 véhicules ont embarqué depuis les ports espagnols en direction du Maroc d’après les données fournies par la Protection Civile espagnole.

Maroc : bonne nouvelle pour le personnel de la santé militaire

Au Maroc, le gouvernement a décidé de revaloriser les primes de risque attribuées au personnel de la santé militaire bénéficiant du statut de salariés des Forces armées royales (FAR).

Maroc : l’embellie du tourisme profite peu à l’hôtellerie

Alors que de nombreux touristes sont arrivés au Maroc cet été, l’hôtellerie a peu profité de l’embellie du tourisme. Les performances d’avant crise Covid-19 n’ont pas été atteintes.

Marhaba 2023 : un centre d’accueil dédié aux Marocains de l’étranger inauguré à Rabat

Dans le cadre de l’opération Marhaba 2023, la Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l’étranger a inauguré un centre d’accueil à Rabat.

Plaidoyer pour la nomination d’un ministre chargé des MRE

En raison d’une faiblesse relevée au niveau de la coordination entre les institutions chargées des affaires MRE pour la mise en œuvre des politiques publiques et des dispositifs dédiés aux Marocains du Monde (MDM), le Conseil économique, social et...

Maroc : vers une hausse des taxes sur la chicha et les cigarettes électroniques

Le Maroc entend augmenter les taxes sur la chicha et les cigarettes électroniques. Une décision motivée, dit-on, par le souci de préserver la santé des consommateurs, notamment les jeunes Marocains.