Colère des MRE après l’entrée de la France sur la liste B

13 juillet 2021 - 11h20 - Monde - Ecrit par : A.P

La décision du Maroc d’inclure la France, l’Espagne et le Portugal dans la liste B, a créé un profond malaise dans le rang des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et notamment en Europe désireux de passer leurs vacances d’été au Maroc. Ces derniers sont contraints de se soumettre à certaines mesures restrictives avant d’entrer sur le territoire marocain.

Cette décision du gouvernement marocain a suscité une vague de réactions et d’indignations de la part des MRE d’Europe qui, du fait de l’annulation de l’Opération Marhaba 2021, n’avaient d’autre choix que de passer par les ports de Sète en France, de Gênes en Italie et de Portimao au Portugal pour passer leurs vacances d’été au Maroc et célébrer l’Aïd el-Adha avec leurs familles. « Malgré la vague de contestation sur les réseaux sociaux, les autorités marocaines refusent de faire le moindre commentaire », écrit la Razon.

À lire : Des MRE totalement vaccinés de la liste B maintenus en quarantaine

La mesure va considérablement impacter le flux de visiteurs, se plaignent déjà les professionnels du tourisme qui estiment qu’en imposant aux voyageurs non vaccinés un confinement de dix jours, à leurs frais, dans un hôtel désigné par les autorités, beaucoup de MRE renonceront à leurs projets de voyage au Maroc. Ils invitent le gouvernement à fournir en urgence des explications sur les fondements de cette décision et sur l’absence de communication autour de celle-ci.

À lire : Marhaba 2021 : colère et démotivation chez les MRE des pays de la liste B

« Sur les réseaux sociaux, la consternation et la frustration sont totales », ajoutent les professionnels du tourisme qui précisent que l’intégration du Portugal dans la liste B vient bloquer totalement le lancement de la ligne maritime Portimao-Tanger prévue pour faciliter le retour des MRE d’Europe au Maroc en cette saison estivale.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Espagne - Portugal - Italie - Liaison maritime - Opération Marhaba 2023

Aller plus loin

Des MRE totalement vaccinés de la liste B maintenus en quarantaine

L’entrée en vigueur des nouvelles mises à jour de la liste B demandant la suppression de la quarantaine pour les voyageurs en provenance de ces pays, est diversement appréciée...

Liste B : les étrangers résidant au Maroc doivent s’isoler à domicile 5 jours

L’obligation faite aux Marocains en provenance des pays de la liste B, de s’isoler pendant 5 jours à la maison, une fois au Maroc, s’applique également aux étrangers résidant au...

Précisions sur l’auto-isolement des MRE

Le ministère du Tourisme informe que depuis le 14 juillet, les MRE et les membres de leurs familles en provenance d’un pays de la liste B, ayant reçu une seule dose de vaccin ou...

Maroc : paiement obligatoire des frais de confinement pour les voyageurs de la liste B

Le paiement des 10 jours de confinement en hôtel est désormais obligatoire pour les voyageurs arrivant d’un pays de la liste B au Maroc. C’est ce qu’il convient de retenir après...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : le secteur du tourisme fait un retour en force

Avec l’Opération Marhaba 2022 et la reprise des activités touristiques, le secteur revient à un taux de récupération d’avant la crise sanitaire, selon le rapport mensuel de l’Office des changes publié le lundi 3 octobre.

Marhaba 2023 : le dispositif exceptionnel d’accueil des MRE commence aujourd’hui

C’est ce lundi 5 juin que débutera l’opération Marhaba 2023 dédiée aux Marocains résidant à l’étranger. La Fondation a activé le dispositif d’accueil au niveau du Maroc, la France, l’Italie et l’Espagne, composé 24 sites d’assistance et...

Marhaba 2023 : un centre d’accueil dédié aux Marocains de l’étranger inauguré à Rabat

Dans le cadre de l’opération Marhaba 2023, la Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l’étranger a inauguré un centre d’accueil à Rabat.

Opération « Marhaba 2023 » : 538 traversées maritimes hebdomadaires prévues

Le Maroc se prépare déjà pour l’opération « Marhaba 2023 » qui vise à accueillir les membres de la communauté marocaine vivant à l’étranger. Mohamed Abdeljalil, ministre du Transport et de la logistique, a annoncé cette nouvelle devant la Commission...

Le tourisme marocain retrouve des couleurs

Le secteur touristique au Maroc retrouve peu à peu la stabilité qu’il connaissait avant la période du coronavirus. Le retour des touristes étrangers comme Marocains contribue fortement à ce retour en force.

Prix des billets de bateau pour les MRE : un réduction de 25 % ?

Une augmentation de 28 % du nombre des arrivées des Marocains résidant à l’étranger (MRE) a été constatée depuis le lancement de l’Opération Marhaba, selon Mohamed Abdeljalil, le ministre du transport et de la logistique, à la Chambre des Conseillers,...

Marhaba 2023 (MRE) : un record dans les ports marocains

L’opération « Marhaba 2023 », visant à faciliter le passage des Marocains résidant à l’étranger (MRE), a enregistré un flux record cette année, avec près de 2,84 millions de passagers et 642 000 véhicules ayant transité par les ports marocains entre le...

Appel à mettre fin à l’échange d’informations fiscales des MRE

L’Organisation démocratique du travail (OMT) a vivement critiqué la politique gouvernementale à l’égard des Marocains résidant à l’étranger, pointant du doigt une approche jugée superficielle et occasionnelle, particulièrement lors de l’accueil des MRE...

Les MRE, un vivier de compétences inexploitées par le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE), estimés à cinq millions, contribuent de manière significative au développement du Maroc. Ils restent attachés au royaume et sont disposés à le servir à le défendre de toutes les manières possibles.

La reprise du tourisme marocain boostée par les MRE

L’arrivée des Marocains résidant à l’étranger (MRE) a fortement contribué à la forte embellie du tourisme marocain frappé de pleins fouets par la crise sanitaire liée au Covid-19.