Marhaba 2021 : colère et démotivation chez les MRE des pays de la liste B

23 juin 2021 - 08h00 - Ecrit par : J.D

Démarrée dans une ferveur générale le 15 juin dernier, l’opération spéciale d’accueil des Marocains résidant à l’Étranger (MRE) fait des mécontents. La diaspora marocaine des pays de la liste B affiche de plus en plus son mécontentement et sa démotivation face aux mesures sanitaires qui lui est imposée.

L’obligation d’observer une quarantaine de dix jours à l’hôtel a douché les espoirs de plusieurs Marocains résidant dans les pays placés par le Maroc sur sa liste B, indique Challenge, précisant que de nombreuses familles ont fait part de leur étonnement face à cette mesure contraignante qui a poussé beaucoup d’entre eux à rester dans leur pays d’accueil ou à changer de destination.

« En plus de s’isoler dans un hôtel pendant une dizaine de jours, les MRE en provenance des pays de la liste B doivent effectuer un test PCR au neuvième jour de leur isolement sanitaire pour prouver qu’ils ne sont pas porteurs du virus », dénonce un jeune Marocain dont le frère vivant en Arabie Saoudite a annulé son voyage à la dernière minute.

S’interrogeant quant à elle sur l’opportunité d’observer la quarantaine, une Marocaine en provenance d’un pays du Golfe et en isolement dans un établissement hôtelier mitoyen de Casa-Voyageurs, a filmé sa sortie de l’hôtel et sa balade.

À lire : Les précisions du Maroc sur la réouverture de ses frontières

« S’il est logique que les pouvoirs publics prennent des précautions sanitaires nécessaires, certains pays ont quand même réussi à mettre en place des solutions de quarantaine plus courtes, tout aussi préventives mais pas dissuasives », soutient pour sa part un expert, relevant qu’il est possible d’imposer à l’aéroport dès l’arrivée, un dépistage des voyageurs puis un auto-confinement d’à-peine 24 heures jusqu’à ce que les résultats soient disponibles. « Ce n’est qu’en cas de résultat positif qu’il y aura un isolement dans un hôtel dédié à cet effet », fait observer l’expert.

Mercredi 16 juin dernier, des MRE en provenance de Bahreïn, pays figurant sur la liste B, ont observé un sit-in à l’aéroport Mohammed V de Casablanca pour exprimer leur refus de se soumettre à la mesure d’isolement de dix jours. De leur côté, les autorités marocaines sont restées fermes soutenant que ces mesures visent à garantir la sécurité sanitaire pour tous.

Tags : Manifestation - Opération Marhaba 2022 - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Des cas de contaminations parmi les voyageurs de la liste B

Plusieurs cas d’infections au Covid-19 ont été détectés dans le rang des Marocains en provenance des pays du Proche-Orient ou du Golfe, placés en quarantaine de 10 jours selon les...

L’Arabie Saoudite reléguée au rang des pays de la liste B par le Maroc

L’Arabie Saoudite ne fait plus partie des pays de la liste A. Le Maroc classe désormais ce pays dans la liste B, a annoncé un communiqué du ministère marocain des Affaires...

Colère des MRE après l’entrée de la France sur la liste B

La décision du Maroc d’inclure la France, l’Espagne et le Portugal dans la liste B, a créé un profond malaise dans le rang des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et notamment en...

Réouverture du ciel marocain : mise à jour de la liste A

Le Maroc a mis à jour sa liste A comprenant tous les pays ayant des indicateurs positifs en ce qui concerne le contrôle de la situation épidémiologique, en particulier la...

Nous vous recommandons

Le Polisario réagit à la nomination de Staffan de Mistura

Le délégué du Front Polisario en Espagne, Abdulah Arabi, a affirmé que la nomination imminente de Staffan de Mistura comme envoyé spécial de l’ONU pour le Sahara occidental représente une « opportunité historique de donner la parole au peuple sahraoui » à...

L’Algérie profère de graves accusations contre le Maroc et Israël

À Stockholm, Mounia Boumaiza, ambassadrice de l’Algérie à Vienne, a lancé de graves accusations contre le Maroc et Israël lors de la 28ᵉ réunion du conseil des ministres de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe...

La destination "Maroc" cartonne au départ de Marseille

Grâce au Maroc et à d’autres destinations, l’aéroport de Marseille a vu le nombre de ses passagers augmenter en juillet et août. En tout, 1,16 million de passagers enregistrés.

Le coronavirus emporte Omar Jazouli

Omar Jazouli, ancien maire de Marrakech et ancien député, est décédé samedi 31 juillet dans une clinique privée suite à des complications provoquées par le Covid-19.

Le Maroc va actualiser la décision sur la suspension des vols

Le gouvernement marocain a décidé d’actualiser la décision portant suspension des vols et des liaisons maritimes à destination du Maroc dans quelques jours. Une annonce faite par son porte-parole, Mustapha...

Vers un dégel des relations entre le Maroc et l’Espagne ?

Sur invitation du Maroc, le représentant de l’ambassade d’Espagne à Rabat a participé à une visite guidée au siège du Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) en compagnie de diplomates d’autres pays comme les États-Unis, l’Arabie saoudite....

Ryanair va reprendre ses vols vers le Maroc

Ryanair a annoncé la reprise de ses vols vers le Maroc, dès la réouverture, le 7 février, de l’espace aérien marocain fermé depuis le 29 novembre pour limiter la propagation du nouveau variant du Covid-19,...

Un nouveau cas de rage en provenance du Maroc détecté à Melilla

L’Organisation mondiale de la santé animale a annoncé le 15 juin la présence d’un chien marocain atteint de la rage à Melilla.

Pedro Sanchez au roi Mohammed VI : « Sebta et Melilla sont espagnoles »

Le président du gouvernement, Pedro Sanchez, a déclaré mercredi devant le Congrès que « la souveraineté espagnole sur Ceuta et Melilla ne fait aucun doute ». Il affirme en avoir parlé au roi Mohammed...

Le cerveau de l’attentat d’Asni-Marrakech extradé au Maroc

La France a expulsé, mercredi dernier, Abdellatif Ziad, cerveau de l’attentat de 1994 contre l’hôtel Atlas Asni de Marrakech vers le Maroc. La justice marocaine l’avait condamné à 25 ans de prison.