Frontières maritimes : le Maroc et l’Espagne s’ouvrent au "dialogue" et aux "négociations"

25 janvier 2020 - 08h00 - Espagne - Ecrit par : I.L

Le Maroc et l’Espagne sont prêts à poursuivre le dialogue pour régler le dossier de la délimitation des frontières maritimes.

L’Espagne a aussitôt réagi suite à la décision du Maroc d’adopter deux décrets de loi pour rétablir ses frontières maritimes avec l’Espagne.

Sur Twitter, la ministre espagnole des Affaires étrangères, Arancha Gonzalez, a clairement rassuré en relevant que les deux pays parviendront à s’entendre sur les limites de leurs frontières maritimes, conformément à la législation internationale en vigueur.

Selon la ministre des Affaires étrangères, il s’agit d’une décision souveraine. "Le Maroc a le droit d’avoir sa propre zone économique exclusive", a-t-elle précisé.

Bien avant son dernier tweet, la ministre espagnole a soutenu que Madrid et Rabat avaient discuté de la question ces dernières semaines. Selon le ministre Bourita, Il n’y aura pas de politique de faits accomplis ou de décisions unilatérales. "Ce sont des paroles rassurantes destinées à ceux qui émettaient des doutes", a relevé le ministre marocain.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Maritime

Aller plus loin

Coopération maritime entre le Maroc et l’Espagne : les assurances du roi Mohammed VI

Lors de son discours commémoratif du 45è anniversaire de la Marche verte, le roi Mohammed VI rassure de la poursuite du dialogue engagé avec l’Espagne dans le domaine maritime.

Lois maritimes marocaines : l’Espagne prend acte

L’Espagne a pris acte de la promulgation de la loi de délimitation maritime par le Maroc. Pour la ministre des Affaires étrangères de l’UE et de la coopération, Arancha González...

Un parti espagnol rejette "la politique expansionniste du Maroc"

La délimitation des eaux territoriales du Maroc avec l’Espagne et la Mauritanie continuent de susciter des réactions. Le parti espagnol, Podemos, rejette "la politique...

Le Maroc reçoit le soutien de l’Espagne dans la délimitation de son espace maritime

La cheffe de la diplomatie espagnole, Arancha Gonzàlez Laya, a déclaré, que le Maroc a le droit de délimiter son espace maritime.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc vend ses navires aux enchères

Quelque 18 bateaux appartenant à la société de dragage Drapor qui s’est retrouvée en situation de liquidation judiciaire, sont actuellement mis en vente aux enchères dans les ports marocains, a annoncé Nizar Baraka, le ministre de l’Équipement et de...

Pour le roi Mohammed VI, la clé du développement en Afrique passe par la mer

Le roi Mohammed VI a annoncé lundi, dans son discours de la Marche verte, son intention de « construire une flotte marchande nationale forte et compétitive », afin d’améliorer le commerce sur la côte atlantique.

Les travaux du câble sous-marin « Medusa » traversant le Maroc, bientôt lancés

La construction de « Medusa », le câble sous-marin devant relier l’Afrique du Nord au sud de l’Europe en passant par le Maroc, va bientôt démarrer. Il vise à favoriser la connectivité dans la région.

Un voilier coulé par des orques près de Tanger

Alors qu’il naviguait au large des côtes marocaines, un voilier a été attaqué à plusieurs reprises par une meute d’orques dans le détroit du Gibraltar. Face à la furie des cétacés, le navire a coulé près de l’entrée du port de Tanger-Med.

Africa Morocco Link (AML) s’offre un nouveau bateau

L’Africa Morocco Link (AML) aurait acquis pour 2,4 millions d’euros le navire marocain « Boraq » appartenant au groupe maritime grec Attica Group, lors de la vente aux enchères qui s’est déroulée le 27 juin au siège de l’Autorité portuaire de la baie...

Maroc : explosion des exportations de produits alimentaires et maritimes

Les exportations des produits alimentaires agricoles et maritimes ont connu un boom en 2022 pour dépasser les 80 milliards de dirhams (MMDH). Un record.

Une espèce dangereuse de poisson s’approche des côtes marocaines

Apparu pour la première fois en Israël il y a plus de trois décennies, le poisson-lion (Rascasse volante), une espèce dangereuse, se rapproche des eaux marocaines.