Gard : fourgonnette trop chargée, un MRE verbalisé

2 juillet 2022 - 20h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Lors d’une opération de lutte contre les surcharges, les gendarmes de l’Escadron départemental de sécurité routière (EDSR) du Gard ont intercepté vendredi 1ᵉʳ juillet plusieurs véhicules ou camions en surcharge dont un en partance pour le Maroc.

Grâce au système de pesage installé par la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL) sur l’aire d’Ambrussum que les gendarmes ont pu constater que les voitures, fourgons et poids lourds immobilisés étaient en surcharge. « Depuis 8 heures, ce matin, un camion en surpoids avec sa remorque qui rejoignait le Maroc est sur l’aire d’Ambrussum. Il est immobilisé et ne pourra reprendre la route qu’après avoir déchargé une partie de sa cargaison et être repassé au contrôle », déclare à Midi Libre le capitaine Olivier Galon qui dirige l’EDSR du Gard. Les gendarmes ont verbalisé le chauffeur routier. L’amende proportionnelle au surpoids est fixée à 90 € par tranche de 500 kg en surcharge.

À lire : Trop chargée, la fourgonnette d’un MRE se renverse en Belgique

Les gendarmes de l’EDSR du Gard mènent cette opération d’interceptions des véhicules susceptibles d’être en surpoids depuis jeudi. Elle se poursuit ce samedi 2 juillet 2022. En tout, 13 véhicules ont été verbalisés le 30 juin dernier. « On intercepte toutes les voitures, les fourgons et camions qui nous apparaissent en surcharge. Vous avez des gens qui partent en vacances, des véhicules avec des galeries mal arrimées, d’autres automobilistes qui déménagent, des poids lourds, décrit le capitaine Galon. Si vous louez un utilitaire avec un permis de conduire B, vous ne pouvez conduire un véhicule dont le poids maximum en prenant en compte le chargement dépasse les 3,5 tonnes », explique l’officier. Le but de l’opération, dira-t-il, c’est de faire sortir du réseau autoroutier tous les véhicules qui sont a priori en surcharge.

À lire : Valence : ces Marocains n’avaient que 7,5 tonnes de plus dans leurs fourgons

« En cas de surpoids, les freins ne sont plus adaptés. La prise au vent est aussi beaucoup plus importante sur l’A9. Il y a un danger de perte de contrôle du véhicule, un risque de perdre sa cargaison. Et un risque aussi de provoquer un accident grave sur l’autoroute », avertit le capitaine Olivier Galon.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : MRE

Aller plus loin

Photo : ces Marocains n’avaient que 7 tonnes de plus dans leurs fourgonnettes

Les gendarmes de l’Escadron départemental de sécurité routière (EDSR) de Tarn-et-Garonne ont intercepté, vendredi 4 décembre, deux véhicules chargés à bloc en partance pour le...

Yvernaumont : une caravane en partance vers le Maroc trop chargée, addition salée pour le conducteur

Les gendarmes de permanence du Peloton Motorisé de Charleville-Mézières (Escadron départemental de sécurité routière) ont intercepté dans la nuit de jeudi à vendredi une...

Photo : ce MRE n’avait que 3,5 tonnes de plus dans sa fourgonnette

Alors qu’il conduisait un fourgon chargé à bloc en partance pour le Maroc, un Marocain a été interpellé, lundi, en Saône-et-Loire par les gendarmes du peloton motorisé de...

Yvelines : contrôle d’un imposant chargement en route vers le Maroc

Lors d’une opération de contrôle routier la veille du weekend prolongé de l’Assomption, les agents de la police ont intercepté un fourgon transportant un chargement imposant en...

Ces articles devraient vous intéresser :

MRE : Peut-on importer une voiture de location au Maroc ? 

La douane marocaine vient de publier une nouvelle version de son guide dédié aux Marocains résidant à l’étranger. Une section dédiée à l’importation par les MRE des voitures de location. Qu’en est-il ?

Le Maroc compte sur ses consulats pour protéger les enfants de MRE

Des actions seront mises en place pour contrer les problèmes liés au retrait de la garde des enfants des ressortissants marocains par les services sociaux de divers pays européens, a promis le ministre marocain des Affaires étrangères, de la...

La force économique des MRE se reflète à la Bourse de Casablanca

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) et les investisseurs étrangers détiennent à, eux seuls, plus du quart de la capitalisation boursière de la Bourse des valeurs de Casablanca (BVC).

Les Marocains de France battent des records de transfert

Les Marocains du monde ont transféré au Maroc près de 115,15 milliards de dirhams (MMDH) à fin décembre 2023, soit une hausse de 4 % par rapport à la même période de 2022 (110,72 MMDH), révèle l’Office des changes.

MRE retraités : voici les conditions de dédouanement des véhicules

L’allégement fiscal pour les Marocains résidant à l’étranger (MRE) âgé de 60 ans et plus, ayant résidé plus de 10 ans hors du Maroc est toujours d’actualité. Ils bénéficient d’un abattement de 90 % lors du dédouanement d’un véhicule de tourisme, à...

Marhaba 2023 : le dispositif exceptionnel d’accueil des MRE commence aujourd’hui

C’est ce lundi 5 juin que débutera l’opération Marhaba 2023 dédiée aux Marocains résidant à l’étranger. La Fondation a activé le dispositif d’accueil au niveau du Maroc, la France, l’Italie et l’Espagne, composé 24 sites d’assistance et...

Contrôle douanier : Fouzi Lekjaâ rassure les MRE

Suite aux rumeurs sur un supposé renforcement du contrôle douanier des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le ministre délégué chargé du budget, Faouzi Lekjaâ a apporté un démenti formel. Ce contrôle n’intervient que dans les transactions...

Marhaba 2023 : un centre d’accueil dédié aux Marocains de l’étranger inauguré à Rabat

Dans le cadre de l’opération Marhaba 2023, la Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l’étranger a inauguré un centre d’accueil à Rabat.

Plaidoyer pour la nomination d’un ministre chargé des MRE

En raison d’une faiblesse relevée au niveau de la coordination entre les institutions chargées des affaires MRE pour la mise en œuvre des politiques publiques et des dispositifs dédiés aux Marocains du Monde (MDM), le Conseil économique, social et...

Les MRE bénéficient d’une exonération fiscale pour l’achat de logements sociaux

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent bénéficier d’une exonération fiscale lorsqu’ils achètent un logement social, à condition de remplir les critères énoncés dans le Code général des impôts, a affirmé Nadia Fettah, ministre de l’Économie...