Gilles Kepel rassure de la non remise en cause de la décision de Trump sur le Sahara

21 mars 2021 - 22h00 - France - Ecrit par : S.A

Le politologue français, spécialiste du monde arabe et de l’islam en occident, Gilles Kepel exclut tout changement de la position américaine vis-à-vis du dossier du Sahara. Le prédécesseur de Joe Biden avait signé, le 10 décembre 2020, un décret portant reconnaissance américaine de la souveraineté du Maroc sur le Sahara.

« Le Maroc est un allié important des États-Unis d’Amérique […] on l’a vu avec la reconnaissance par l’Administration US de la souveraineté du Maroc sur le Sahara », a-t-il déclaré dans une interview accordée à la station Atlantic Radio. Gilles Kepel assure que cette position américaine ne va pas changer sous l’administration Biden. Le cas échéant, « tça serait détricoté des choses qui ont été faites », a-t-il indiqué.

Se prononçant sur le rétablissement des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël, le politologue français estime que cela revêt d’une importance capitale pour le royaume qui pourra se situer dans l’ère post-pétrole. « Le Maroc est un pays qui est idéalement situé comme candidat pour tous les enjeux d’hydrogène vert avec plusieurs atouts : mer, vent et proximité du marché européen », a-t-il dit, ajoutant que c’est un enjeu fondamental, et la technologie israélienne est en pointe. « C’est un élément non négligeable », a ajouté Gilles Kepel.

Sujets associés : France - États-Unis - Sahara Marocain

Aller plus loin

Des Franco-marocains demandent à la France de reconnaître la souveraineté du Maroc sur le Sahara

Une vingtaine de Franco-Marocains de divers horizons, dont Moustapha Hadji et Ahmed Ghayet, dans une lettre, invitent la France à reconnaître la souveraineté du Maroc sur le...

Gilles Kepel : « les tensions algéro-marocaines n’ont pas connu d’exacerbation concrète »

Le politologue français, spécialiste de l’Islam et du monde arabe contemporain, Gilles Kepel, estime que «  les tensions algéro-marocaines n’ont pas connu d’exacerbation...

Sahara : un exploit diplomatique pour le Maroc sous l’administration Biden

Le Maroc vient de réaliser un nouvel exploit diplomatique. La position des États-Unis sur leur reconnaissance de la marocanité du Sahara reste “inchangée”. Cette annonce a été...

La marocanité du Sahara ne serait pas remise en cause par Joe Biden

Le think tank International Crisis Group assure que l’administration Biden écarte toute remise en cause​ de la reconnaissance américaine de la souveraineté du Maroc sur le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Attaque marocaine de drone : Le Polisario décrète trois jours de deuil

Le chef du Polisario, Brahim Ghali, vient de décréter trois jours de deuil, après le décès vendredi d’un haut responsable militaire et trois miliciens dans une attaque marocaine.

Une boule de feu aperçue dans le ciel marocain

Une boule de feu a été aperçue dans une grande partie du Maroc, notamment au Sahara. L’image a été capturée en début de semaine par les caméras de Playa Blanca à Lanzarote (Canaries).

Soupçons de corruption par le Maroc au Parlement européen

Le scandale de corruption qui secoue le Parlement européen continue de livrer ses secrets. Le Maroc est, lui, aussi soupçonné d’avoir sollicité des eurodéputés pour qu’ils interviennent en sa faveur notamment sur la question du Sahara.

Comment les drones marocains ont changé les règles du jeu face au Polisario

Depuis la rupture du cessez-le-feu le 13 novembre 2020, le Maroc utilise des drones pour contrer les attaques du Polisario.

Le Maroc déploie de grands moyens pour surveiller ses frontières

Le Maroc mobilise d’importantes ressources matérielles et humaines pour contrôler et surveiller ses frontières terrestres longues de 3 300 km et maritimes sur une distance de 3 500 km en plus de l’espace aérien.

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.

Sahara : l’ONU dément la démission de Staffan de Mistura

Les Nations unies ont apporté un démenti formel au sujet d’une éventuelle démission de Staffan de Mistura, l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara.

Brahim Ghali s’en prend à nouveau au Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD), Brahim Ghali, a mis en garde lundi contre les politiques hostiles du Maroc dans la région, allusion faite à son alliance avec Israël.

Réaction du Polisario au discours du roi Mohammed VI

Le Polisario a réagi au discours prononcé par le roi Mohammed VI à l’occasion de la commémoration de la révolution du roi et du peuple, notamment les passages sur le Sahara.

Le mystère de la lettre de Pedro Sánchez au roi Mohammed VI

Le gouvernement espagnol continue de refuser de divulguer le contenu de la lettre envoyée par Pedro Sánchez au roi Mohamed VI, le 14 mars 2022. Cette lettre est considérée comme le « secret mieux gardé de la politique espagnole », s’étonne un journal...