Recherche

Google active les radars au Maroc (photo)

© Copyright : DR

2 juin 2019 - 17h00 - Maroc

Google vient d’annoncer le prochain lancement dans 40 pays, dont le Maroc, de la signalisation des radars et des limites de vitesse de Google Maps. Une brève visite sur l’application montre cependant que les radars fixes sont déjà disponibles.

La nouvelle de la disponibilité des signalisations des radars et des limites de vitesse de Google Maps devrait réjouir plus d’un. Cette information est confirmée par le géant américain de l’internet au site spécialisé TechCrunch.

Cette fonctionnalité est déjà en phase-test depuis quelques mois aux États-Unis et au Brésil, et sera donc étendue au Maroc ainsi qu’à l’Afrique du Sud, Andorre, Arabie Saoudite, Australie, Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Canada, Croatie, Espagne, Estonie, Finlande, Grèce, Hongrie, Inde, Islande, Israël, Italie, Japon, Jordanie, Koweït, Lettonie, Lituanie, Malte, Mexique, Namibie, Oman, Pays-Bas, Norvège, Pologne, Portugal, Quatar, Roumanie, Russie, Serbie, Slovaquie, Suède, Tchéquie, Tunisie et au Zimbabwe, précise la même source.

Sous réserve d’une annonce officielle de Google, plusieurs médias selon Huffpost Maghreb, soulignent que cette fonctionnalité sera désormais disponible sur Android et iOS, ajoutant que les utilisateurs d’Android auront également la possibilité de signaler les radars mobiles. Le média souligne par ailleurs que la date de lancement au Maroc reste pour le moment inconnue.

A noter qu’il est fort possible que Google utilise les données issues de Waze, une autre application de navigation GPS, acquise il y a quelques années pour 1,15 milliard de dollars.

Le test d’un trajet entre Rabat et Tanger sur smartphone montre que Google a déjà activé les radars au Maroc.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact