Les joueurs de l’Ittihad de Tanger en grève pour salaires impayés

21 septembre 2021 - 10h00 - Sport - Ecrit par : G.A

C’est une ambiance inhabituelle qui a été constatée lundi au sein des joueurs de l’Ittihad de Tanger. Ils ont tout bonnement refusé de s’entraîner pour protester contre le non-paiement de leur salaire depuis plusieurs mois.

Les joueurs ne sont pas les seuls à crier leur ras-le-bol en ce début de saison. Les responsables administratifs dénoncent les retards dans les versements de leurs salaires depuis près de quatre mois. Les grévistes entendent, affirment-ils, poursuivre le mouvement jusqu’à satisfaction de leur revendication.

À lire : Coronavirus : coup dur pour les joueurs et le staff technique de l’Ittihad de Tanger

Comme c’est le cas pour de nombreux clubs de football au Maroc et dans le monde, l’IRT traverse une grave crise financière et pour couronner le tout, certains sponsors ont même résilié leur contrat.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Grève - Ittihad de Tanger - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Abderrazak Hamdallah privé de salaire

Le frère de l’international marocain Abderrazak Hamdallah a annoncé sur son compte Instagram que le joueur a écopé d’une retenue sur salaire. Une situation très inconfortable...

Maroc : grève annoncée dans les cafés et restaurants

À l’initiative de leur fédération, les cafetiers et restaurateurs du Maroc vont entamer vendredi 9 avril prochain, une grève nationale pour, disent-ils, dénoncer le « refus du...

Faouzi Lekjaa fâché contre certains joueurs de l’équipe du Maroc

La Fédération royale marocaine de Football (FRMF) a réagi au comportement de certains joueurs qui riaient pendant l’exécution de l’hymne national avant le début de la...

Maroc : déjà une grève des enseignants

Les jeunes professeurs et instituteurs marocains ne décolèrent pas. En marge à la rentrée scolaire qui s’annonce, ils projettent un mouvement de grève pour dénoncer une...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Le Maroc met fin à la fiche sanitaire

Quelques jours après avoir annoncé la fin de l’état d’urgence sanitaire, les autorités marocaines portent à la connaissance des voyageurs que la fiche sanitaire n’est plus une obligatoire pour accéder au territoire.

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Badou Zaki viré par l’Ittihad de Tanger

L’Ittihad Riadi de Tanger (IRT) a annoncé avoir mis fin au contrat qui lie le club à Badou Zaki, désigné entraîneur l’été dernier. La résiliation de ce contrat s’est faite de façon consensuelle et n’entraînera aucune incidence financière pour le club.

Le Maroc prépare les aéroports de demain

Le Maroc prévoit de se doter d’un nouveau Schéma directeur aéroportuaire national à l’horizon 2045, le dernier élaboré en 2013 étant devenu obsolète.

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Maroc : en difficulté, les hôtels subventionnés par l’Etat

L’État va octroyer une nouvelle subvention aux établissements d’hébergement hôtelier qui présentent des « cas exceptionnels », afin de mettre à niveau leurs infrastructures. Les détails de cette opération ont été publiés. Le dépôt des demandes jusqu’au...