Grosse prise de cannabis marocain en France

4 novembre 2020 - 15h30 - France - Ecrit par : S.A

Les gendarmes de la Section de recherches de Montpellier ont réussi à interpeller deux présumés trafiquants de drogue et à saisir 810 kilos de résine de cannabis marocain et plusieurs armes à feu.

Ces gendarmes ont démarré leurs investigations après avoir reçu des renseignements de la part du Pôle judiciaire de la gendarmerie nationale de Cergy-Pontoise concernant une affaire "d’importation et de trafic de produits stupéfiants depuis l’Espagne à destination de la France", basée dans les Pyrénées-Orientales.

Sur commission rogatoire du juge d’instruction de Perpignan, ils ont effectué des surveillances et filatures, lesquelles leur ont permis d’identifier un homme soupçonné de réceptionner d’importantes quantités de produits stupéfiants importées du Maroc via la Catalogne et de les stocker dans un hangar implanté dans le secteur de Perpignan-sud, en direction de Saleilles. Deux déchargements devraient être opérés dans cet entrepôt placé sous surveillance.

Les enquêteurs se rendent sur les lieux, le 26 octobre dernier. L’opération judiciaire s’est soldée par un succès. Une quantité de 810 kilos de résine de cannabis conditionnée sous forme de "valises marocaines", 34 000 euros en numéraire et plusieurs armes à feu, notamment un fusil d’assaut de type Kalachnikov ont été saisis. De même, les gendarmes ont réussi à interpeller deux présumés trafiquants de drogue.

En attendant la poursuite de l’enquête, les deux suspects ont été déférés, mis en examen et incarcérés.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Drogues - Montpellier - Trafic

Aller plus loin

France : 2,5 tonnes de cannabis marocain saisies à Argenteuil

Les enquêteurs de l’Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS) ont procédé, lundi 14 octobre, à la saisie de plusieurs tonnes de cannabis...

France : le cannabis marocain de plus en plus cher

Conséquence directe de la fermeture des frontières, le cannabis marocain est de plus en plus difficile à trouver en Europe, et notamment en France, entraînant par conséquent une...

Une importante quantité de cannabis marocain saisie en Île-de-France

Les enquêteurs de la police judiciaire d’Evry (Essonne) ont procédé, jeudi 10 décembre, à la saisie d’une tonne de cannabis marocain et à l’interpellation de neuf individus...

Maroc : grosse prise de cannabis marocain en Seine-Saint-Denis

Les policiers en charge de la lutte antidrogue, ont intercepté, jeudi 27 février 2020, en Seine-Saint-Denis, 4,8 tonnes de cannabis en provenance du Maroc. Ils ont aussi procédé...

Ces articles devraient vous intéresser :

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...