Recherche

Maroc : le syndicat de la presse fustige l’arrestation de Hajar Raissouni

© Copyright : DR

5 septembre 2019 - 09h40 - Société

Suite aux nombreuses rumeurs que suscite l’arrestation de Hajar Raissouni, journaliste d’Akhbar Al Yaoum, le Syndicat national de la Fresse marocaine (SNPM) est sorti de son silence, en condamnant certains articles à charge publiés dans certains médias, et en appelant à respecter la présomption d’innocence, ainsi que l’éthique du métier.

Selon le communiqué, le SNPM suit avec un vif intérêt l’affaire de l’arrestation de la journaliste Hajar Raissouni. Ainsi, après avoir examiné l’ensemble des données disponibles, le Bureau du SNPM qui s’est réuni le mardi 3 septembre, a exprimé sa profonde préoccupation.

Tout en précisant les démarches effectuées afin de collecter les données relatives à ce dossier, le SNPM a appelé tous les journalistes à "dénoncer ces pratiques honteuses et qui portent atteinte au métier et à la profession dans son ensemble". Il a également et surtout demandé que soit respectée la présomption d’innocence en tant que principe juridique et humain sacré.

Par ailleurs, le Bureau exécutif du SNPM précise avoir décidé de charger un avocat pour examiner le contenu du dossier et de l’étudier, afin de préparer un rapport, et pour suivre tous les développements qui s’y rapportent, toutes choses qui permettront de traiter ce cas avec la responsabilité et le souci de fournir toutes les garanties et les conditions d’un procès équitable.

Pour rappel, Hajar Raissouni est une journaliste d’Akhbar Al Yaoum. Elle a été arrêtée le samedi dernier, dans le cadre d’une accusation de relations sexuelles illicites et d’avortement.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact