Recherche

L’Indonésie interdit le pèlerinage cette année

© Copyright : DR

4 juin 2020 - 05h00 - Monde

Face à la crise sanitaire liée au coronavirus, les Indonésiens ne participeront pas cette année au hajj. Ainsi en ont décidé, mardi 2 juin 2020, les autorités du pays.

Ils sont 221 000 pèlerins indonésiens inscrits pour participer au hajj en Arabie saoudite cette année. Ceux-ci devront mettre en veilleuse leurs projets. "C’était une décision difficile et amère", admet le ministre des Affaires religieuses, Fachrul Razi, au cours d’une conférence de presse télévisée. "Mais il est de notre responsabilité de protéger nos pèlerins et ceux qui travaillent pour le hajj", a-t-il affirmé.

Cette décision a attristé bon nombre de pèlerins qui préparaient leur participation au hajj depuis des années. "Je savais que c’était une possibilité, mais maintenant que c’est officiel, ça me brise le cœur. Cela fait des années que j’attendais cela", explique à l’AFP, Ria Taurisnawati, une fonctionnaire de 37 ans. "Tous mes préparatifs étaient faits, mes vêtements étaient prêts et j’ai fait tous les vaccins. Mais Dieu avait d’autres projets", relativise-t-elle.

À ce jour, l’Arabie Saoudite, un des pays du Golfe durement touché par le covid-19, ne s’est pas encore prononcé sur la tenue ou non du hajj cette année. Les autorités saoudiennes avaient entre-temps exhorté les pèlerins à "attendre avant de planifier" leur séjour.

"Dans les circonstances actuelles, dans un contexte de pandémie mondiale, nous avons demandé à Dieu de nous sauver et le royaume tient à protéger la santé des musulmans et des citoyens", avait déclaré le ministre du Hajj, Mohammed Banten, à la télévision de service public.

Mots clés: Indonesie , Hajj , Religion , Islam , Arabie saoudite

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact