Recherche

Justice pour Hanane, violée et assassinée !

© Copyright : DR

21 juillet 2019 - 19h40 - Société

L’Association démocratique des Femmes du Maroc (ADFM) demande que justice soit faite dans l’affaire du meurtre d’Hanane, une femme violée et torturée, dans le quartier du Mellah, à Rabat.

Activistes, femmes et hommes, membres d’associations, comédiens, citoyens lambda, se sont réunis, le vendredi 19 juillet 2019, devant le siège du Parlement à Rabat. Ces derniers ont protesté contre les violences faites aux femmes et ont demandé, par la même occasion, que justice soit faite à Hanane.

L’organisation du sit-in est intervenue au lendemain de l’arrestation de huit personnes pour leur implication présumée dans des actes criminels liés, notamment, à la
non-dénonciation du crime et à la non-assistance à personne en danger.

Suite à la diffusion, sur les réseaux sociaux, d’une vidéo montrant l’agression physique, la police a mené ses investigations qui ont abouti à l’interpellation des mis en cause, des personnes ayant entre 33 et 61 ans. De même, la personne impliquée dans le tournage de cette vidéo a été identifiée mais est en détention dans le cadre d’une autre affaire.

Dans un communiqué diffusé le jeudi 18 juillet, l’Association démocratique des Femmes du Maroc avait dénoncé l’inaction des institutions du pays autour du meurtre d’Hanane depuis plus d’un mois.

L’ADFM demande, en outre, que l’auteur du crime et ses complices soient condamnés à des peines lourdes.

Par ailleurs, l’Association appelle, entres autres, à la mise en place de réelles politiques publiques, visant à lutter contre les violences faites aux femmes.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact