Après Akhbar Al Yaoum, le journal Al Bayane touché par une plainte pour harcèlement sexuel

1er mars 2018 - 12h30 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Une plainte pour harcèlement sexuel vient d’être déposée à l’encontre du directeur administratif et financier du journal Al Bayane. Mais la publication réfute et menace de porter plainte à son tour.

« La société Bayane SA, éditrice des quotidiens Bayane Al Yaoum et Al Bayane a été surprise par l’initiative d’une employée travaillant toujours dans la société et percevant chaque mois son salaire de porter plainte pour harcèlement sexuel contre le directeur administratif et financier et membre du conseil d’administration de la société. De même que cette accusation a fait l’objet d’articles sur des sites électroniques et réseaux sociaux d’une manière qui suscite la stupéfaction », explique un communiqué publié hier, précisant que cette employée recrutée sous « l’ancienne direction » avait reçu un avertissement pour « son rendement professionnel ».

« Ce pas qu’a entrepris l’intéressée en accusant le directeur administratif et financier de la société de harcèlement sexuel a surpris tout le monde y compris les employées et employés de la société. L’auteure espère mettre à profit un contexte qui domine actuellement le champ médiatique et juridique. Elle ne porte pas atteinte uniquement à la personne visée par sa plainte, mais à l’ensemble de l’institution et la formation politique qu’elle représente. Ce que nous ne permettrons pas », est-il encore écrit, menaçant de porter l’affaire devant la justice contre la plaignante.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Harcèlement sexuel - Akhbar Al Yaoum - Al Bayane

Aller plus loin

Maroc : le harcèlement de rue dorénavant condamné à de la prison ferme et 10.000 dirhams d’amende

C’est une avancée majeure selon la ministre de la Famille Bassima Hakkaoui, qui vient de s’exprimer sur l’adoption du projet de loi relatif aux violences faites aux femmes.

Une affaire de harcèlement sexuel touche la Chambre des représentants

Une affaire de harcèlement sexuel touche actuellement la Chambre des représentants. Deux plaintes ont été déposées récemment auprès du procureur du roi.

Et si on criminalisait le harcèlement sexuel au Maroc ? (vidéo)

Craignant des représailles, les victimes de harcèlement sexuel préfèrent dans la plupart des cas ne pas porter plainte contre les agresseurs. Aujourd’hui, des associations...

#MosqueMeToo, quand les femmes parlent du harcèlement sexuel à la Mecque

Tout a commencé le 5 février dernier par le tweet de la journaliste et féministe américano-égytienne, Mona Eltahawy, qui a parlé de son agression sexuelle pendant le hajj...

Ces articles devraient vous intéresser :