2500 kilos de haschich marocain saisis à Almeria, 20 personnes ont pris la fuite

11 décembre 2021 - 08h40 - Espagne - Ecrit par : Bladi.net

Quelque 2,5 tonnes de drogue ont été saisies vendredi par les services de police et de douane de la ville d’Almeria, dans le sud de l’Espagne. La cargaison de drogue provenait du Maroc.

Selon les informations communiquées par la police, 75 ballots de haschich ont été saisis sur une plage d’Almeria dans la nuit de jeudi à vendredi par des policiers alors qu’une vingtaine de personnes se préparaient à charger la marchandise dans des véhicules. Elles ont toutes réussi à prendre la fuite.

A lire : Le cartel de Sinaloa s’intéresse au haschich marocain

Parti du Maroc, le Zodiac chargé de drogue était suivi très discrètement jusqu’à son arrivée sur la terre ferme, non loin de la route nationale N-340a, près de la commune d’Aguadulce en Roquetas de Mar, où des agents de police avaient déjà pris place.

Quasiment toute la drogue a été récupérée par la police et une enquête a été ouverte par la police nationale pour tenter de mettre la main sur les commanditaires de l’opération.

Sujets associés : Espagne - Drogues - Almeria

Aller plus loin

Espagne : saisie de 353 kilos de haschich marocain

La Garde civile a intercepté dimanche, à environ 3 miles de la côte au sud de la plage d’El Pozuelo dans la ville d’Albuñol (Grenade), un bateau transportant de la drogue...

Espagne : saisie de 15 tonnes de haschisch marocain

La Garde civile a procédé au démantèlement de deux vastes réseaux de trafic de haschich marocain basés à Almeria et Malaga, avec des ramifications à Murcie. En tout, 35...

Espagne : nouvelle route pour écouler le haschich marocain

La Garde civile espagnole a démantelé à Murcie un réseau international spécialisé dans le trafic de haschich marocain et le trafic de migrants. En tout, près de 3 000 kilos de...

Espagne : un réseau qui blanchissait l’argent de la drogue au Maroc démantelé

La Garde civile espagnole a mené une vaste opération anti-drogue à Majorque et Tarragone qui a conduit à la saisie de 1 400 kilos de haschich marocain et de plus de 170 000 euros.

Ces articles devraient vous intéresser :

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

Rabat-Salé-Kénitra : plus de 20 tonnes de drogue partent en fumée

Depuis le début de l’année, les services régionaux des douanes de Rabat-Salé-Kénitra ont déjà détruit plus de 20 tonnes de drogues saisies lors des différents contrôles effectués dans la région.

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.