Asnières : procès des meurtriers de Karim, froidement abattu en 2019

7 février 2023 - 10h00 - France - Ecrit par : A.P

Le procès du principal accusé du meurtre de Karim N. tué en pleine rue dans la nuit du 3 au 4 septembre 2019 à Asnières, démarre ce mardi devant la cour d’assises des Hauts-de-Seine. Son complice présumé et quatre autres personnes seront également à la barre.

Bakoutoubo D., 26 ans, devrait se présenter devant la cour d’assises des Hauts-de-Seine ce mardi 7 février pour être jugé pour le meurtre de Karim N., froidement abattu de plus de 80 balles de calibre 12 dans le thorax, dans la nuit du 3 au 4 septembre 2019 à Asnières (Hauts-de-Seine). Mais sauf surprise, l’accusé, en cavale depuis la commission de ce crime, ne sera pas présent à ce procès programmé jusqu’au 17 février, fait savoir Le Parisien.

Le jeune homme, qui a longtemps vécu à Suresnes (Hauts-de-Seine) avant de s’installer à Sucy-en-Brie (Val-de-Marne), est le principal suspect dans cette affaire de règlement de comptes entre la cité-jardin de Suresnes et le quartier des Fossés-Jean à Colombes. Son ami, Jonathan D., 26 ans, originaire de Suresnes lui aussi, est accusé de complicité. Des résidus de tir prélevés sur ses gants et un témoin le désignent comme le tireur. Mais le jeune homme a toujours assuré qu’il était plutôt au volant de la Golf blanche utilisée cette nuit-là et qu’il ignorait les intentions de Bakoutoubo.

À lire : Le meurtrier présumé d’Aymen encourt une lourde peine

Pour l’accusation, l’implication de Jonathan D. dans ce crime est acquise, car c’est lui qui est allé chercher son ami Bakoutoubo à Sucy-en-Brie pour qu’ils se rendent, armés, dans le quartier Les-Fossés-Jean à Colombes pour un règlement de comptes. Selon les témoignages recueillis au cours de l’instruction, Karim N. aurait tenté de jouer les médiateurs dans ce conflit entre gangs rivaux, mais Bakoutoubo et son ami ne voulaient pas laisser tomber l’affaire, finissant par pourchasser Karim et ses copains jusqu’à ce que l’inévitable se produise sur l’avenue de la Redoute.

La petite amie de Jonathan D., ainsi que trois autres personnes sont également citées dans cette affaire et seront présentées devant la cour d’assises ce mardi. Elles sont accusées de « soustraction d’un criminel à l’arrestation ou aux recherches », soupçonnées d’avoir aidé Bakoutoubo à prendre la fuite ainsi que son présumé complice, Jonathan D.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Procès - Homicide

Aller plus loin

Le meurtrier d’Imane, tuée mardi, au tribunal

Le Marocain qui a tué mardi à Cáceres (Valence) sa femme également d’origine marocaine, Imane Saadaoui, a été présenté ce jeudi au juge.

Le meurtrier présumé d’Aymen encourt une lourde peine

Arrêté mardi 27 décembre 2022 à Perpignan, le meurtrier présumé d’Aymen, l’adolescent de 14 ans percuté et tué le 14 décembre à Montpellier, après le match Maroc-France, risque...

Pays-Bas : 11 ans de prison pour le meurtrier d’une Marocaine

Kasem M., 74 ans, a été condamné en appel par la justice néerlandaise à 11 ans de prison pour la disparition et le meurtre survenus en janvier 2010 d’Ilham Benchelh, 36 ans, une...

Le meurtrier présumé de Nadia Hassade arrêté à Nantes

La police judiciaire de Nantes a arrêté lundi un jeune homme de 21 ans, accusé d’avoir poignardé à mort la veille, Nadia Hassade, une femme âgée de 47 ans. Le suspect a été...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : Abdelali Hamieddine, ancien parlementaire, condamné pour meurtre

La Cour d’appel de Fès a rendu son verdict dans l’affaire de l’ex-parlementaire Abdelali Hamieddine, qui vient d’être condamné à une peine de 3 ans de prison ferme.

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.

Meurtre de Malak : des traces d’agressions sexuelles révélées par le médecin légiste

Lors d’une conférence de presse donnée jeudi par le parquet de Liège, des révélations choquantes ont été faites sur le meurtre de Malak, la jeune adolescente de 13 ans tuée par Olivier Theunissen, un Sérésien de 37 ans. Le médecin légiste a en effet...

Un Britannique poignarde l’amant Marocain de sa compagne qu’il surprend chez lui

Un citoyen britannique de 28 ans a été interpellé par la Guardia Civil, suite à une tentative de meurtre envers un Marocain à Santa Ponsa (Baléares).