Le meurtrier d’Imane, tuée mardi, au tribunal

3 novembre 2022 - 21h20 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le Marocain qui a tué mardi à Cáceres (Valence) sa femme également d’origine marocaine, Imane Saadaoui, a été présenté ce jeudi au juge.

L’homme de 41 ans, qui avait des antécédents de violence conjugale envers sa femme de 30 ans, a tué cette dernière mardi, puis a contacté la Garde civile pour avouer son crime, rappelle RTVC. Le couple avait un bébé de 14 mois qui a été pris en charge par le Conseil d’Estrémadure, en attendant d’être accueilli par un membre de la famille de la victime ou du meurtrier, ont indiqué des sources du ministère de la Santé et des politiques sociales.

À lire : Imane, 31 ans, tuée par son mari en Espagne

La victime laisse aussi derrière elle un autre mineur issu d’une précédente relation. Il résiderait au Maroc avec les parents de la défunte, donc ses grands-parents. Ce meurtre porte à 36 le nombre de femmes assassinées par leurs partenaires ou ex-partenaires cette année en Espagne et à 1 166 le nombre total de victimes de violence conjugale depuis 2003 où ces données ont commencé à être collectées.

Sujets associés : Espagne - Droits et Justice - Valence - Femme marocaine - Homicide

Aller plus loin

Imane, 31 ans, tuée par son mari en Espagne

Un Marocain de 41 ans a tué mardi sa femme, Imane Saadaoui, 31 ans, à Cáceres (Valence). Le meurtrier, qui avait des antécédents de violence conjugale envers la victime, a...

Valence : le combat des parents d’Imane pour ramener leur petit-fils au Maroc

Déjà sept mois que les parents d’Imane Saadaoui, la jeune marocaine tuée par son mari à Valence, attendent d’obtenir la garde de leur petit-fils, placé dans un centre pour...

Asnières : procès des meurtriers de Karim, froidement abattu en 2019

Le procès du principal accusé du meurtre de Karim N. tué en pleine rue dans la nuit du 3 au 4 septembre 2019 à Asnières, démarre ce mardi devant la cour d’assises des...

Espagne : un Marocain tue sa femme avant de se donner la mort

Crime horrible en Espagne. Un homme d’origine marocaine s’est donné la mort mercredi dans la région de Madrid juste après avoir tué sa femme. Le couple laisse 4 jeunes orphelins.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : 20 affaires de détournement de fonds publics devant la justice

Le président du ministère public a été saisi par le procureur général du Roi près la Cour des comptes de 20 affaires de détournement de deniers publics au titre de l’année 2021.

Maroc : pas de congé menstruel pour les femmes fonctionnaires

La proposition de loi visant à instaurer un congé menstruel, d’une durée ne dépassant pas deux jours par mois, en faveur des femmes fonctionnaires n’a pas reçu l’assentiment du gouvernement.

Des ennuis judiciaires pour deux anciens ministres (15 milliards de DH en jeu)

L’Association marocaine de la protection des deniers publics vient de déposer une plainte devant la justice contre deux anciens ministres de la Jeunesse et des sports et d’autres responsables pour avoir dilapidé environ 15 milliards de dirhams.

Maroc : vers l’égalité des sexes dans les contrats de mariage

Le ministre marocain de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a réaffirmé son engagement en faveur de l’égalité entre les sexes lors de la conclusion de contrats de mariage et autres actes juridiques.

Enfants hors mariage : « la fête d’une nuit est à payer pendant 21 ans »

Comme pour les couples mariés, les enfants nés hors mariage au Maroc seront pris en charge par les parents. Une disposition est prévue dans le nouveau Code pénal pour reconnaitre leur droit, a annoncé le ministre de la Justice Abdellatif Ouhabi.

Maroc : Vague d’enquêtes sur des parlementaires pour des crimes financiers

Une vingtaine de parlementaires marocains sont dans le collimateur de la justice. Ils sont poursuivis pour faux et usage de faux, abus de pouvoir, dilapidation et détournement de fonds publics.

Youssra Zouaghi, Maroco-néerlandaise, raconte l’inceste dans un livre

Victime d’abus sexuels et de négligence émotionnelle pendant son enfance, Youssra Zouaghi, 31 ans, raconte son histoire dans son ouvrage titré « Freed from Silence ». Une manière pour elle d’encourager d’autres victimes à briser le silence.

Maroc : les femmes divorcées appellent à la levée de la tutelle du père

Avant l’établissement de tout document administratif pour leurs enfants, y compris la carte d’identité nationale, les femmes divorcées au Maroc doivent avoir l’autorisation du père. Elles appellent à la levée de cette exigence dans la réforme du Code...

Maroc : plus de droits pour les mères divorcées ?

Au Maroc, la mère divorcée, qui obtient généralement la garde de l’enfant, n’en a pas la tutelle qui revient de droit au père. Les défenseurs des droits des femmes appellent à une réforme du Code de la famille pour corriger ce qu’ils qualifient...

Des Marocains exploités dans des hôtels associés au Mondial Qatar 2022

Treize des 17 groupes hôteliers associés à la Coupe du monde Qatar 2022 emploient des migrants d’Afrique dont des Marocains et d’Asie, selon une étude.