Recherche

Hervé Renard négociait avec l’Arabie Saoudite il y a plusieurs mois

© Copyright : DR

1er août 2019 - 16h20 - Sport

Hervé Renard négociait son départ de la tête de l’encadrement des Lions de l’Atlas, en catimini, depuis plusieurs mois, avant la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2019. Cette trahison a valu la bagatelle de 10 MDH, à l’ex-sélectionneur, pour s’éloigner du onze marocain.

Cette information, publiée par Al-Akhbar, est confirmée par des médias saoudiens. Selon eux, le montant indiqué représente la prime de sa rupture de contrat avec le Maroc.

A cela s’ajoute la vidéo promotionnelle de la Fédération saoudienne de Football, qui a officialisé l’arrivée d’Hervé Renard. D’une durée de quelques minutes, elle a été publiée sur le compte Twitter de la Fédération et fut largement diffusée sur la toile. Cela révèle tout. On y voit l’ex-patron de l’encadrement technique de l’équipe marocaine, avec un petit bagage. L’allocution du Président de la Fédération saoudienne marque sa satisfaction, quant à l’arrivée d’un entraîneur du rang de Renard, pour diriger les Verts. Dans son discours, il est évoqué la qualification du Maroc à la Coupe du Monde, grâce au technicien français, sans aucune précision sur son parcours avec les Lions de l’Atlas, lors de la CAN 2019.

Cette vidéo virale démontre, selon le journal, que le technicien français concluait un accord avec les Saoudiens avant l’aventure en Égypte avec le Maroc, où il semblait absent.

Hervé Renard,finalement a rejoint l’Arabie saoudite, après l’avoir longtemps nié. Il succède ainsi à l’Argentin Juan Antonio Pizzi. Celui-ci a permis à la sélection saoudienne de décrocher sa participation à la Coupe du Monde, en 2018, et à la Coupe d’Asie en 2019.

.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact