Recherche

Les détenus du Hirak ne font pas de grève de la faim

14 septembre 2017 - 12h40 - Société

Encore une fois, la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) a tenu à démentir les informations selon lesquelles les détenus du Hirak allaient entamer une grève de la faim à partir de ce jeudi 14 mars.

Elle affirme dans un communiqué n’avoir « pas été saisie ni par écrit, ni verbalement d’annonces faisant état de l’observation d’une grève de la faim par ces détenus » et que « les pensionnaires prennent leurs repas régulièrement et reçoivent des provisions de leurs familles à l’occasion des visites hebdomadaires ».

Comme à chaque communiqué de ce type, la DGAPR se dit « surprise par la diffusion de telles allégations dénuées de tout fondement par les familles et les avocats de certains détenus » pouvant « induire en erreur l’opinion publique en exerçant des pressions sur l’administration pour accorder des privilèges à certains pensionnaires », soulignant qu’elle tient à ce que la loi « soit strictement appliquée à tous les détenus sans exception, conformément aux dispositions du code régissant les établissements pénitentiaires ».

A plusieurs reprises, la délégation a eu à démentir les informations faisant état de la grève de la faim des détenus arrêtés en marge des manifestations dans la région d’Al Hoceima. Ces derniers, dont la plupart sont passés au tribunal cette semaine, sont convoqués début octobre devant le juge. En attendant, des discussions seraient en cours avec les pouvoirs publics pour tenter de trouver une issue à cette situation.

Un avis ? un commentaire?

Bladi.net

Bladi.net - 2017 - Archives - A Propos - Contact