Recherche

Actualités : Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR)

Voici une sélection d'articles en rapport avec le thème : Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR)
9 janvier 2022

Les visites interdites dans les prisons marocaines

Face à la flambée des cas de contamination au Covid-19, l’administration pénitentiaire a décidé de suspendre, à compter de lundi prochain et jusqu’à nouvel ordre, les visites familiales au profit des pensionnaires des établissements pénitentiaires.
24 décembre 2021

Administration pénitentiaire : plusieurs fonctionnaires sanctionnés pour fautes lourdes

Une trentaine de fonctionnaires exerçant dans les prisons marocaines viennent d’être sanctionnés par leur hiérarchie, pour leur implication dans des affaires de drogue et autres manquements.
12 novembre 2021

Maroc : 44 % des prisonniers sont en détention provisoire

Au Maroc, la détention provisoire est l’une des causes de la surpopulation carcérale. Le nombre de prisonniers non encore jugés ne cesse d’augmenter et le ministère de tutelle n’arrive pas à trouver les stratégies pour freiner le phénomène.
17 octobre 2021

La déradicalisation des prisonniers marocains, l’autre chemin vers la liberté

Lancé en 2015 et dirigé par la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR), le programme de déradicalisation dénommé Moussalaha (“Réconciliation”) a permis la libération de nombreux détenus pour des affaires liées au terrorisme.
4 octobre 2021

Brahim Bouhlel fait parler de lui au Maroc

Depuis quelques jours, plusieurs médias français se sont illustrés dans la diffusion « d’allégations tendancieuses » concernant le Franco-algérien Brahim Bouhlel, incarcéré à la prison locale d’Oudaya à Marrakech. Dans un communiqué, la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) a indiqué lundi, qu’il s’agit d’une « campagne enragée » dirigée par certaines parties en France contre le Royaume.
11 août 2021

Soulaimane Raissouni met fin à sa grève de la faim

Après 122 jours, le journaliste marocain Soulaimane Raissouni a mis fin à la grève de la faim qu’il avait entamée pour dénoncer son procès qu’il qualifie de politique et d’arbitraire. Le journaliste a été condamné à cinq ans de prison, en juillet dernier pour « agression sexuelle » à la suite d’une plainte déposée par un militant LGBT. Des faits qu’il conteste, assurant qu’il est poursuivi « à cause de ses opinions ».
21 juillet 2021

Diffusion de vidéos humiliantes de Soulaimane Raissouni

Les deux vidéos du journaliste Soulaimane Raissouni publiées par la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) ne sont pas du goût du chef du gouvernement. Saad Eddine El Othmani a jugé l’acte « inacceptable », lors d’une réunion tenue mardi 20 juillet à Rabat.
15 juillet 2021

Le Maroc répond aux accusations de Ned Price

Suite aux déclarations du Département d’État américain au sujet de la condamnation de Souleimane Raissouni à une peine de cinq ans de prison ferme pour une affaire de droit commun, tandis que le procès d’Omar Radi est en cours de jugement, la Délégation Interministérielle aux Droits de l’Homme et Mohamed Salah Tamek, Délégué Général de la Délégation Générale à l’Administration Pénitentiaire et à la Réinsertion, ont réagi vivement.
14 juillet 2021

Les détenus marocains ne pourront pas recevoir de visites

Autre conséquence du regain de contaminations au Covid-19, l’administration des prisons a décidé la suspension, sine die, des visites familiales à partir du 19 juillet prochain.
1er juillet 2021

Nasser Zefzafi rend visite à son père hospitalisé

Le leader du Hirak, Nasser Zefzafi s’est rendu mercredi 30 juin au chevet de son père hospitalisé dans une clinique privée de Tanger après avoir été autorisé par la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR).
16 mai 2021

Souleiman Raissouni n’a jamais été empêché de contacter sa famille, selon la DGAPR

L’Administration de la prison locale d’Ain Sebaa 1 a réagi suite aux déclarations de l’épouse du journaliste Souleimane Raissouni. Elle a affirmé sur les réseaux sociaux que l’établissement pénitentiaire n’avait pas permis au journaliste de contacter sa famille.
24 avril 2021

Le Maroc veut renforcer le système de vidéosurveillance dans les prisons

Le Maroc a décidé de renforcer le système de vidéosurveillance dans les prisons du royaume. Dans ce sens, la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) vient de passer une importante commande.

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - A Propos - Contact