Brahim Bouhlel fait parler de lui au Maroc

4 octobre 2021 - 21h20 - Ecrit par : G.A

Depuis quelques jours, plusieurs médias français se sont illustrés dans la diffusion «  d’allégations tendancieuses  » concernant le Franco-algérien Brahim Bouhlel, incarcéré à la prison locale d’Oudaya à Marrakech. Dans un communiqué, la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) a indiqué lundi, qu’il s’agit d’une « campagne enragée » dirigée par certaines parties en France contre le Royaume.

« Ces actes successifs de harcèlement médiatique ne sont en fait que des tentatives de chantage qui, sous couvert de protection des droits de l’Homme, visent à réaliser des objectifs inavouables », souligne la DGAPR, rejetant en bloc, les allégations diffusées par un avocat français.

À lire : Des soucis avec la justice pour Brahim Bouhlel, Hedi Bouchenafa et Zbarbooking

Selon les publications dénoncées par la DGAPR, le détenu serait placé dans une cellule abritant 15 prisonniers. Il lui aurait été accordé moins de temps pour les communications téléphoniques. Pour l’institution pénitentiaire, il n’en est rien du tout puisqu’il est logé avec 9 autres codétenus dans une cellule qui comporte 12 lits et bénéficie de tous les droits reconnus par la loi en vigueur à tous les prisonniers.

À lire : Du soutien pour Brahim Bouhlel, en prison au Maroc

Condamné à huit mois de prison ferme pour enregistrement et diffusion de photos et vidéos sans l’accord préalable des personnes concernées, pour diffamation contre elles ainsi que contre des mineurs, Brahim Bouhlel a été condamné à huit mois d’emprisonnement ferme. « Comment expliquer les accusations d’espionnage moyennant des programmes informatiques dirigés de façon totalement infondée contre celui-ci et l’appui que certains responsables français dans certaines ONGs apportent à des détenus condamnés dans des affaires de droit commun ? » s’interroge la DGAPR.

À lire : Brahim Bouhlel clashé par de nombreux rappeurs

Depuis son incarcération, Brahim Bouhlel s’est intégré, participant même aux activités de préparation à la réinsertion. Il a participé tout récemment à la « Caravane nationale du Sahara marocain dans les établissements pénitentiaires ». Autant de choses qui montrent, indique la DGAPR, le caractère mensonger des allégations véhiculées par l’avocat.

Tags : France - Marrakech - Prison - Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) - Plainte

Aller plus loin

Brahim Bouhlel change de look après son séjour en prison au Maroc

Le Franco-algérien Brahim Bouhlel, condamné le 21 avril à huit mois de prison et incarcéré à la prison locale d’Oudaya à Marrakech, pour « sa mauvaise blague », puis libéré en...

Brahim Bouhlel se résigne

Après plusieurs appels et demandes de grâce royale infructueux, le Franco-algérien Brahim Bouhlel, condamné le 21 avril à huit mois de prison et incarcéré à la prison locale...

Brahim Bouhlel et Zbarbooking libérés ce mercredi ?

Le tribunal de Marrakech statue ce mercredi sur la demande de remise en liberté sous caution de Brahim Bouhlel et Zbarbooking, condamnés à huit mois de prison ferme au Maroc pour...

Brahim Bouhlel clashé par de nombreux rappeurs

La diffusion d’une vidéo dans laquelle l’acteur franco-algérien Brahim Bouhlel en compagnie du snapchatteur franco-marocain Zbarbooking et du franco-algérien Hedi Bouchenafa, a...

Nous vous recommandons

Un homme politique espagnol compare Mohammed VI à Poutine

Santiago Abascal, chef de la formation d’extrême droite espagnole, Vox, a profité mercredi du débat sur l’invasion russe en Ukraine pour comparer le roi du Maroc, Mohammed VI, à Vladimir Poutine.

La région de Marrakech se dote d’une nouvelle ligne ferroviaire

Le gouverneur de la région Marrakech-Safi a annoncé la mise en service d’un train régional reliant Ben Guérir à Marrakech, pour dynamiser le potentiel de la Zone industrielle de Sidi Bouathmane.

Transavia annule ses vols Maroc-France

En raison de la fermeture des frontières marocaines, la compagnie aérienne Transavia a décidé de réajuster son programme de vols. Dans ce sens, elle a annulé ses vols dans les sens Maroc-France et France-Maroc jusqu’au 17 février...

Le Maroc va investir de plus de 7,7 MMDH dans le chemin de fer

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a prévu un investissement de plus de 7,7 milliards de DH durant la période 2022-2024.

Maroc : un gendarme trafiquant de cocaïne arrêté après une course-poursuite

Sur la base des informations fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), un gendarme, soupçonné d’être chef d’un réseau de vente de cocaïne, et son complice ont été arrêtés le 13 juillet dernier au terme d’une longue...

Le port de Ceuta ne veut plus dépendre du Maroc

Face à la situation économique du port de Ceuta qui subit les effets de la crise sanitaire avec la fermeture des frontières décidée par le Maroc, empêchant de fait la tenue de l’Opération Marhaba, la section maritime de CCOO a demandé au président des ports...

Épinay-sur-Seine : Bouchra, poignardée par son ex-compagnon

Une femme d’origine Marocaine, âgée de 44 ans, a été poignardée à mort vendredi à Épinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis) par son ex-compagnon, qui venait d’être libéré de prison après avoir purgé sa peine pour...

La photo d’un Marocain parmi les meilleures de l’année

L’agence Reuters a sélectionné la photo d’Achraf parmi les meilleures photos de cette année 2021. Le mineur marocain arrivé en mai à Ceuta sur une planche de fortune fabriquée avec des bouteilles en plastique, a fondu en larmes lorsqu’il a été décidé de le...

France : des Marocains achetaient des visas à 8000 euros

La police aux frontières en Corse a réussi à démanteler une filière d’immigration clandestine entre le Maroc et l’Europe. En tout, 11 personnes ont été placées en garde à vue.

Ils payaient avec de faux billets à Meknès

Les éléments de la police de Meknès ont réussi à démanteler un réseau spécialisé dans la falsification de billets de banque. En tout, trois personnes arrêtées.