Maroc : en difficulté, les hôtels subventionnés par l’Etat

8 octobre 2022 - 12h00 - Economie - Ecrit par : A.T

L’État va octroyer une nouvelle subvention aux établissements d’hébergement hôtelier qui présentent des « cas exceptionnels », afin de mettre à niveau leurs infrastructures. Les détails de cette opération ont été publiés. Le dépôt des demandes jusqu’au 4 décembre prochain.

Après une première phase d’activation de l’octroi des subventions qui a suscité l’engouement des opérateurs hôteliers à travers tout le territoire national et toutes catégories d’établissements confondues, le gouvernement a décidé de lancer une seconde opération pour couvrir les demandes d’appui des EHT représentant les cas spéciaux.

A lire : Maroc : l’embellie du tourisme profite peu à l’hôtellerie

Dans ce sens, la Société marocaine d’Ingénierie Touristique (SMIT) vient de publier les critères de l’appel à manifestation d’Intérêt (AMI) pour cet appui financier. Selon le document, cette nouvelle phase concerne les établissements en activité avant le 31 décembre 2021 et ayant enregistré une absence totale ou partielle (moins de 03 mois de fonctionnement) de l’activité durant l’année 2019 et/ou les établissements dont les travaux de réalisation sont achevés.

Cette nouvelle phase prend également en compte les établissements hôteliers des régions de l’Oriental et de Draa Tafilalet n’ayant pas soumissionné pour le premier AMI. Pour cette catégorie, l’appui sera calculé sur la base de 10 % du chiffre d’affaires réel réalisé en 2019, souligne-t-on.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Hôtellerie - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

La Banque CIH Bank se sépare de ses trois hôtels à Ouarzazate et Fès

Le Crédit Immobilier et Hôtelier (CIH Bank) a procédé au lancement de l’appel à manifestation d’intérêt (AMI) pour la cession de trois établissements hôteliers destinés à des...

Hôtellerie : 38% des aides profiteront aux opérateurs de Marrakech

Une grande partie des subventions prévues par le gouvernement pour soutenir le secteur hôtelier devrait atterrir à Marrakech. Parmi les 495 demandes déposées, 187 proviennent de...

Maroc : les hôteliers exemptés de la taxe professionnelle

Grâce à la signature d’une convention entre le gouvernement, la Fédération nationale de l’industrie touristique (FNIH) et la Confédération nationale du tourisme (CNT), les...

Maroc : l’embellie du tourisme profite peu à l’hôtellerie

Alors que de nombreux touristes sont arrivés au Maroc cet été, l’hôtellerie a peu profité de l’embellie du tourisme. Les performances d’avant crise Covid-19 n’ont pas été...

Ces articles devraient vous intéresser :

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Airbnb échappe au fisc marocain

Airbnb, la plateforme communautaire permettant de mettre en relation des voyageurs avec des entreprises hôtelières (hôtels, gîtes, chambres d’hôtes), des investisseurs en immobiliers locatifs para-hôteliers, échappe au fisc marocain.

Le Maroc prépare les aéroports de demain

Le Maroc prévoit de se doter d’un nouveau Schéma directeur aéroportuaire national à l’horizon 2045, le dernier élaboré en 2013 étant devenu obsolète.

La contestation monte contre Booking au Maroc

Les opérateurs du secteur de l’hôtellerie au Maroc ont dénoncé, dans une lettre adressée au ministère du Tourisme, le monopole de la plateforme Booking, appelant à des actions urgentes de l’autorité pour mettre fin à ces abus.

Maroc : une seconde vie pour les hôtels fermés

Dans la perspective de l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2025) et de la Coupe du monde 2030, le gouvernement d’Aziz Akhannouch travaille à redynamiser le secteur de l’hôtellerie.

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Le Maroc met fin à la fiche sanitaire

Quelques jours après avoir annoncé la fin de l’état d’urgence sanitaire, les autorités marocaines portent à la connaissance des voyageurs que la fiche sanitaire n’est plus une obligatoire pour accéder au territoire.

Maroc : les revenus d’Airbnb traqués

L’Office des changes vient de lancer une vaste opération d’audit visant les transferts financiers internationaux entre propriétaires et bénéficiaires des locations de biens immobiliers via Airbnb.

Booking dicte sa loi aux hôtels marocains

La plateforme de réservation en ligne, Booking.com continue de dicter sa loi aux hôteliers marocains, ainsi qu’aux agences de voyages, provoquant d’énormes pertes économiques.