La Banque CIH Bank se sépare de ses trois hôtels à Ouarzazate et Fès

20 décembre 2022 - 09h00 - Economie - Ecrit par : A.T

Le Crédit Immobilier et Hôtelier (CIH Bank) a procédé au lancement de l’appel à manifestation d’intérêt (AMI) pour la cession de trois établissements hôteliers destinés à des projets touristiques.

L’avis publié lundi, concerne plus précisément deux hôtels à Ouarzazate. Il s’agit d’une part de l’hôtel Palmeraie, un établissement 3 étoiles situé en plein centre de la cité, et d’autre part de l’hôtel Farah El Janoub, un établissement 4 étoiles situé dans la zone touristique de la ville.

A lire : Maroc : l’embellie du tourisme profite peu à l’hôtellerie

Le dernier hôtel mis en vente par CIH Bank est l’hôtel Belle Vue, situé sur la route de Fès, et qui comprend 38 chambres et 4 suites. Les entreprises intéressées peuvent soumettre leurs offres jusqu’au 21 décembre prochain. L’ouverture des plis est prévue deux jours plus tard, soit le 23 décembre.

Sujets associés : Tourisme - Fès - Ouarzazate - Banques - Crédit Immobilier et Hotelier - CIH - Hôtellerie

Aller plus loin

Maroc : l’embellie du tourisme profite peu à l’hôtellerie

Alors que de nombreux touristes sont arrivés au Maroc cet été, l’hôtellerie a peu profité de l’embellie du tourisme. Les performances d’avant crise Covid-19 n’ont pas été...

Hôtellerie : Radisson renforce sa présence au Maroc

Radisson Hotel Group va renforcer sa présence au Maroc, en augmentant ses investissements dans le cadre de son plan de développement et d’expansion. Le groupe hôtelier prévoit...

Maroc : en difficulté, les hôtels subventionnés par l’Etat

L’État va octroyer une nouvelle subvention aux établissements d’hébergement hôtelier qui présentent des « cas exceptionnels », afin de mettre à niveau leurs infrastructures. Les...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Le Maroc parie sur le tourisme interne

Les autorités marocaines affirment avoir mené plusieurs actions pour promouvoir et renforcer le tourisme interne en 2023.

Tourisme : le Maroc voit grand pour le second semestre

L’Office national marocain du tourisme (ONMT) a réuni mercredi à Casablanca ses délégués à l’étranger pour faire le point des activités menées dans le cadre de la relance des marchés touristiques et mutualiser les efforts pour le second semestre 2022.

Le Maroc met fin au PCR et pass vaccinal pour les voyageurs

Bonne nouvelle pour les touristes et les MRE souhaitant se rendre au Maroc. Les autorités sanitaires viennent de mettre fin à la présentation du PCR ou du pass vaccinal à l’entrée du territoire.

Le «  All Inclusive  » séduit les Marocains

Les hôtels marocains semblent avoir trouvé la formule adéquate pour attirer plus de vacanciers, en leur proposant un concept qui leur permet de profiter pleinement des vacances sans se préoccuper du reste.

Au Maroc, le tourisme se remet des effets de la pandémie de Covid-19

Lentement mais sûrement, l’industrie touristique se remet progressivement du Covid-19. C’est ce qui ressort de la présentation du budget du ministère du Tourisme devant la Commission des secteurs productifs à la Chambre des représentants.

Soufiane Hamaini veut construire un hôtel 4 étoiles à Dakhla

L’ex-champion du monde de Kitesurf, Soufiane Hamaini, projette de construire un hôtel 4 étoiles à Dakhla. Dénommé Waimae Bay (du nom d’une célèbre plage de surf à Tahiti), ce complexe devrait être inauguré en 2023.

Maroc : un semestre record pour le tourisme et les transferts des MRE

La trajectoire ascendante entamée par le tourisme marocain depuis janvier se poursuit à fin juin. En témoignent les recettes enregistrées. Il en est de même pour les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Tourisme au Maroc : difficile d’atteindre le niveau de visiteurs pré-Covid

Des professionnels du tourisme marocain estiment que la reprise du secteur ne pourra atteindre le niveau d’avant la pandémie en termes de nombre de visiteurs. L’année pourrait toutefois s’achever sur de bons chiffres, avec un niveau de recettes de 78...

Nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant au Maroc

Le gouvernement marocain travaille à réglementer les hébergements alternatifs. Une nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant sera bientôt instaurée. Une manière pour lui d’encadrer le tourisme chez l’habitant.