Hôtellerie : 38% des aides profiteront aux opérateurs de Marrakech

29 avril 2022 - 08h20 - Economie - Ecrit par : A.T

Une grande partie des subventions prévues par le gouvernement pour soutenir le secteur hôtelier devrait atterrir à Marrakech. Parmi les 495 demandes déposées, 187 proviennent de la région, soit 38 % des aides globales.

Marrakech rassemble 40 % de la capacité litière du Maroc avec 80 000 lits dont quelques-uns sont encore fermés suite à la crise sanitaire, rapporte l’Économiste, ajoutant que ces aides permettront d’entreprendre des travaux de réfection pour préparer la réouverture.

Selon le journal, les premières subventions devraient arriver en mai. La Société marocaine de l’ingénierie touristique, chargée de l’octroi de ces aides, a fini de traiter les premiers dossiers des établissements dont les demandes sont conformes.

A lire : Tourisme : de bonnes prévisions pour le secteur de l’hôtellerie

Selon les critères d’octroi, les établissements doivent s’engager à ne pas verser de dividendes pour 2021/2022/2023. Ils doivent également présenter des projets d’amélioration de service ou de qualité, sans pour autant dépasser 10 % du chiffre d’affaires, réalisé au titre de l’exercice 2019 avec un plafond de 10 millions de DH.

Pour rappel, l’objectif de cette subvention est de soutenir les opérateurs hôteliers souhaitant se préparer à un redémarrage rapide de l’activité. Elle s’inscrit dans le plan d’urgence global au secteur du tourisme, établi par le gouvernement, dont l’enveloppe est de 2 milliards de DH. 80 % de ce budget est dédiée à l’amélioration de la qualité de l’offre et 20 % pour la qualité du service, rappelle le journal.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - Hôtellerie - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Hôtellerie : Marrakech tout comme Rome

Marrakech est une ville qui offre la même prépondérance de chambres d’hôtel que Rome. C’est ce que met en avant l’Office national marocain du tourisme (ONMT) dans un nouveau flash.

Maroc : en difficulté, les hôtels subventionnés par l’Etat

L’État va octroyer une nouvelle subvention aux établissements d’hébergement hôtelier qui présentent des « cas exceptionnels », afin de mettre à niveau leurs infrastructures. Les...

Hôtellerie : une pluie de récompenses pour Marrakech

La cité ocre est une fois de plus placée sous les projecteurs. Plusieurs hôtels marrakchis ont été récompensés grâce à leur excellence dans le domaine du tourisme et du...

Maroc : les hôteliers exemptés de la taxe professionnelle

Grâce à la signature d’une convention entre le gouvernement, la Fédération nationale de l’industrie touristique (FNIH) et la Confédération nationale du tourisme (CNT), les...

Ces articles devraient vous intéresser :

Airbnb échappe au fisc marocain

Airbnb, la plateforme communautaire permettant de mettre en relation des voyageurs avec des entreprises hôtelières (hôtels, gîtes, chambres d’hôtes), des investisseurs en immobiliers locatifs para-hôteliers, échappe au fisc marocain.

Booking dicte sa loi aux hôtels marocains

La plateforme de réservation en ligne, Booking.com continue de dicter sa loi aux hôteliers marocains, ainsi qu’aux agences de voyages, provoquant d’énormes pertes économiques.

Royal air Maroc relance une ligne vers le Portugal

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la reprise de la liaison Casablanca-Porto. Cette ligne est restée suspendue depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Le Maroc met fin à l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement marocain a décidé de mettre fin à l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis l’apparition des premiers cas de contamination au coronavirus.

Le Maroc met fin à la fiche sanitaire

Quelques jours après avoir annoncé la fin de l’état d’urgence sanitaire, les autorités marocaines portent à la connaissance des voyageurs que la fiche sanitaire n’est plus une obligatoire pour accéder au territoire.

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Maroc : en difficulté, les hôtels subventionnés par l’Etat

L’État va octroyer une nouvelle subvention aux établissements d’hébergement hôtelier qui présentent des « cas exceptionnels », afin de mettre à niveau leurs infrastructures. Les détails de cette opération ont été publiés. Le dépôt des demandes jusqu’au...

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.