Huile d’argan : Comment Israël compte mettre fin au monopole du Maroc

3 juin 2014 - 16h26 - Ecrit par : A.S

Sur le marché de l’huile d’argan, le Maroc pourrait bien perdre son monopole face à Israël. L’Etat hébreu commence effectivement à se lancer dans une production de grande envergure, avec, paraît-il, des arganiers qui produisent beaucoup plus de noix, et donc beaucoup plus d’huile.

Après 25 ans de recherche, une société israélienne, du nom de Sivan, a réussi à « mettre au point » une souche d’arganier capable de produire 10 fois plus qu’un arganier marocain, selon Alyaexpress-news.com.

Du nom de « Argan 100 », cette souche est, selon le média, résistante aux maladies et aux attaques d’insectes et, en plus, est parfaitement adaptée au climat israélien.

20000 arganiers seraient actuellement plantés en Israël, contre 50 millions au Maroc. Il faudra 15 ans pour extraire de l’huile des noix, mais la société israélienne a très bon espoir. Elle compte, même avec ce nombre réduit, concurrencer le Maroc avec ses 50 millions d’arganiers.

Selon le site, la différence entre les arganiers marocains et israéliens provient de la technique de clonage des arbres. Bien que les graines d’argan en Israël viennent du Maroc, l’entreprise israélienne a développé une méthode de clonage dont ne dispose pas le Maroc et qui peut faire qu’un seul arbre puisse donner mille autres. Selon le site, cette simple différence mettra un terme au monopole du Maroc dans la production d’huile d’argan.

Tags : Israël - Agriculture - Huile d’argan

Nous vous recommandons

Le port de Ceuta ne veut plus dépendre du Maroc

Face à la situation économique du port de Ceuta qui subit les effets de la crise sanitaire avec la fermeture des frontières décidée par le Maroc, empêchant de fait la tenue de l’Opération Marhaba, la section maritime de CCOO a demandé au président des ports...

L’Allemagne fait les yeux doux au Maroc

La crise diplomatique entre Rabat et Berlin pourrait bientôt connaître un dénouement. Berlin a exprimé sa disponibilité à rebâtir des relations plus fortes avec le Royaume.

L’Opération Marhaba bloque le retour de 5 000 saisonnières marocaines

Plus de 5 000 saisonnières sont bloquées à Huelva depuis la fin de la campagne de cueillettes de fraises. Elles ne trouvent pas de places disponibles sur les ferries à destination du Maroc qui sont remplis par les Marocains résidant à l’étranger (MRE)...

Partie de chasse pour Mohammed VI à Bouznika

Le roi Mohammed VI est en visite à Bouznika depuis la fin de la semaine dernière pour s’adonner à l’un de ses hobbys favoris : la chasse. Les autorités locales ont renforcé la sécurité autour du palais où va séjourner le...

Fadila Maaroufi menacée d’une «  mort lente et douloureuse »

La directrice de l’Observatoire des fondamentalismes, Fadila Maaroufi a reçu de nouvelles menaces de mort, mais celles-ci paraissent bien plus effrayantes que les précédentes. Même si la belgo-marocaine fait face fréquemment à de telles attaques, la...

Grupotec quitte le Maroc à cause « d’obstacles administratifs »

La société d’ingénierie Grupotec a décidé de fermer son bureau au Maroc et de renforcer sa présence en Europe et notamment en Espagne, où elle a d’importants projets en construction et en développement dans le secteur des énergies...

S’il est élu, Jean-Luc Mélenchon visitera en premier le Maroc

S’il est élu aux prochaines élections présidentielles, Jean–Luc Mélenchon va consacrer sa première visite officielle au Maroc, son pays natal et au Maghreb. C’est ce qu’il a laissé entendre lors d’un...

France : une entreprise oblige Mohamed à s’appeler Antoine (vidéo)

L’affaire qui oppose l’ingénieur Mohamed Amghar à l’entreprise Intergraph France était à nouveau instruite devant le Conseil des Prud’hommes. La société est accusée de discrimination raciale et harcèlement...

Guerre du Rif : l’Espagne appelée à indemniser le Maroc

Le parti ERC de la gauche républicaine de Catalogne a appelé l’Espagne à s’excuser auprès du Maroc pour avoir utilisé du gaz chimique lors la guerre du Rif, qui a fait des milliers de morts dans les rangs des...

Football : la place de Vahid Halilhodzic à la tête du Maroc menacée ?

Le président de la fédération royale marocaine de football (FRMF) ne comprend pas certains choix opérés par le sélectionneur de l’équipe marocaine de football. Fouzi Lekjaa s’étonne que malgré les nombreuses médiations, Hakim Ziyech et Noussair Mazraoui ne...