Ihssane Benallouche, jeune Marocaine nominée aux 100 plus beaux visages du monde

3 novembre 2020 - 16h00 - Maroc - Ecrit par : K.B

La jeune influenceuse marocaine, Ihssane Benallouche, a été sélectionnée par TC Candler parmi les 100 plus beaux visages du monde pour l’année 2020.

Née en 1997 à Al Hoceima, la célèbre youtubeuse et instagrameuse rifaine est suivie par plus d’1,5 million de followers à travers le monde. La jeune femme a confié avoir toujours été passionnée par le métier de journaliste.

Après avoir été choisie parmi les meilleures influenceuses au monde, Ihssane Benallouche a été cette fois nominée aux 100 plus beaux visages du monde par TC Candler.

Chaque année, un comité indépendant choisit les 100 plus beaux hommes et plus belles femmes du monde. En 2019, c’est la jeune Taiwanaise, Tzuyu, qui a été couronnée par TC Candler.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Classement - Al Hoceima - Youtube - Concours de beauté - Ihssane Benallouche

Aller plus loin

Une Marocaine nominée pour l’Africa Investments Forum & Awards

Lamia Merzouki, directrice générale adjointe de Casablanca Finance City Authority, est parmi les nominés pour la 5ᵉ édition de l’Africa Investments Forum & Awards qui aura...

Miss caftan marocain raconte son confinement en Italie (vidéo)

Fatim-Zohra Romane, l’actrice et Miss caftan marocain 2019, a fait part, dans une vidéo, de sa terrible expérience à Brescia, un foyer de contamination au nord d’Italie, où des...

Une Marocaine nominée pour les Berkeley Awards dans la catégorie « Femme de l’année »

La Marocaine Amal El Fallah Serghrouchni, très connue dans le monde de l’intelligence artificielle, est nominée pour les Berkeley World Business Analytics Awards. Actuellement...

Voici les 9 Marocains distingués parmi les 100 leaders économiques africains de demain

Choiseul Africa 2020 a distingué 9 Marocains parmi les 100 leaders africains de demain, a indiqué l’Institut Choiseul, un think tank indépendant basé à Paris.

Ces articles devraient vous intéresser :

"YouTube", l’autre source de revenus des artistes marocains

De nombreux artistes marocains se tournent vers la plateforme YouTube qui est devenu un moyen pour eux de gagner de l’argent et d’éviter la marginalisation.

YouTube : des Marocains gagnent jusqu’à 100 000 dirhams par mois, le fisc en alerte

Au Maroc, les services de la Direction générale des impôts (DGI) ont adressé un avis aux influenceurs, des youtubeurs et aux créateurs de contenus pour les appeler à déclarer leurs revenus et à payer leurs impôts.

Les influenceurs marocains traqués par le Fisc

Les influenceurs marocains sont dans le viseur de la direction générale des impôts, qui a déployé de grands moyens pour lutter contre la fraude et la sous-déclaration.

Maroc : les avertissements de la DGI aux influenceurs

Les influenceurs marocains sont sommés par la Direction générale des impôts (DGI) de déclarer leurs revenus et de payer leurs impôts. Ils ont reçu des lettres de relance, certainement le dernier avertissement avant la phase de répression.

La Youtubeuse marocaine "Mi Naima" au cœur d’un nouveau scandale

“Mi Naïma” fait à nouveau parler d’elle. La Youtubeuse marocaine, connue pour ses controverses, a récemment publié une vidéo dans laquelle on la voit lire certains versets du Coran de manière désinvolte. La vidéo a suscité la colère des internautes.

Cheikh Mohammed Al Fizazi critique vivement la série de Mohamed Bassou

Le président de l’Association marocaine de la Paix et de la Transmission, Cheikh Mohammed Al Fizazi, a critiqué le comédien Mohammed Bassou pour sa série « Si Al Kala » diffusée sur sa page YouTube pendant ce mois de Ramadan, estimant qu’il ne fait que...