Recherche

Le président du gouvernement des îles Canaries change de ton envers le Maroc

© Copyright : DR

26 janvier 2020 - 19h40 - Maroc

Le président du gouvernement des îles Canaries, Angel Victor Torres, après sa tonitruante déclaration antérieure, a revu sa copie et changé de ton, en ce qui concerne la délimitation de l’espace maritime du Maroc.

Angel Victor Torres ne se dit plus contre la décision du Maroc relative à la délimitation de son espace maritime, car "conscient que tout pays a le droit de délimiter son espace maritime". Il a également qualifié d’ "importantes" les déclarations du ministre marocain des Affaires étrangères Nasser Bourita, sur la détermination du Maroc de ne pas imposer de fait accompli.

Pour rappel, le président du gouvernement des îles Canaries, Angel Victor Torres, avait déclaré que " le Maroc n’avait pas intérêt à toucher à un seul millimètre des eaux territoriales de son archipel". Mieux, "si la délimitation de la zone maritime du Maroc affecte les eaux des Canaries, le gouvernement espagnol n’hésitera pas à porter plainte auprès de l’ONU, car le processus législatif enclenché par le Maroc ne contient pas une carte ou une délimitation précise", estimant, à cet égard, que "cette procédure n’a aucune chance de succès".

Ce changement de ton est intervenu suite à la visite de la ministre espagnole des Affaires étrangères, de l’UE et de la coopération, Arancha González Laya, samedi dernier, à Las Palmas de Grande Canarie. La patronne de la diplomatie espagnole, à cette occasion, a déclaré que le Maroc a le droit de délimiter sa zone maritime, mais aussi le devoir de se mettre d’accord avec les pays voisins en cas de chevauchement.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact