Îles Canaries : les MRE réclament la réouverture de la ligne maritime de Tarfaya

5 janvier 2020 - 13h20 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

La fermeture de la ligne maritime Tarfaya cause d’énormes déconvenues aux membres de la communauté marocaine basés dans les Îles Canaries. Ces derniers doivent en effet engager beaucoup de dépenses pour se rendre chez eux, tandis que le voyage en lui-même s’avère pénible et peut durer trois jours.

Face aux nombreuses difficultés qu’ils éprouvent au quotidien, ces Marocains, réunis au sein de la communauté marocaine de l’île de Fuerteventura, se sont donné rendez-vous jeudi dernier, devant la délégation du gouvernement espagnol, à Puerto del Rosario. L’objectif, rapporte canarias7.es, est de demander la réouverture de la ligne maritime reliant Tarfaya aux îles Canaries pour communiquer avec le Maroc.

Rachid Belkhadir, président du Centre culturel maroco-espagnol Mares, décrit mieux la situation. A l’en croire, se rendre au Maroc ou dans d’autres pays de l’Afrique, relève du parcours de combattant. Il faut, dit-il, d’abord voyager en bateau, des îles Canaries au sud de la péninsule, puis continuer le voyage vers leurs lieux d’origine dans le nord du continent africain. "Nous sommes proches de l’Afrique, mais nous sommes isolés. Un voyage qui pourrait se faire en trois heures, prend trois jours", se désole-t-il.

En réalité, malgré la disponibilité affichée des deux pays en faveur de la réouverture de cette voie, rien ne semble se concrétiser. Or, selon M. Belkhadir, "les Marocains, mais également les Africains, ont besoin de ce lien maritime pour pouvoir emmener leurs familles et leurs voitures avec eux", mais également, "pour les échanges culturels, touristiques et commerciaux".

Faut-il le rappeler, la suspension de la ligne maritime de Tarfaya est intervenue après un incident maritime survenu en mai 2008, qui a obligé le Maroc à dépenser des sommes importantes pour améliorer le fonctionnement d’un port particulièrement touché par les bancs de sable au large des côtes, souligne la même source.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tarfaya - MRE

Aller plus loin

Des Marocains manifestent dans les Îles Canaries

La plateforme Canarias Libre du centre de détention des migrants aux Îles Canaries a convié une centaine de personnes sur la Place Candelaria à Santa Cruz de Tenerife pour...

La ligne maritime Fuerteventura-Tarfaya bientôt relancée ?

Le président des îles Canaries, Ángel Víctor Torres, a annoncé mercredi qu’il effectuera après la saison estivale une visite au Maroc, accompagné d’hommes d’affaires et...

Ces articles devraient vous intéresser :

Malgré la conjoncture, les transferts des Marocains du monde en hausse

Au cours des sept premiers mois de l’année en cours, les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont enregistré une hausse de 7,4 % (+4,03 MMDH) par rapport à la même période en 2021.

Les MRE et la détaxe, ce qu’en dit la Douane

De très nombreux Marocains résidant à l’Etranger effectuent des achats quand ils sont en vacances au Maroc. Ces achats peuvent-ils faire l’objet d’une détaxe, c’est-à-dire donner lieu au remboursement, à ces acheteurs, de la Taxe sur la Valeur ajoutée...

Ramadan 2023 : le Maroc va envoyer 400 prédicateurs à l’étranger, surtout en Europe

Interpelé sur « l’encadrement religieux des MRE », le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq, a déclaré que le gouvernement a pris ses dispositions pour que durant le mois de ramadan, cette opération ait finalement lieu après...

Enseignement supérieur : le Maroc attend la compétence MRE

Le ministère de l’Enseignement supérieur, en collaboration avec le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) et le Centre national de la recherche scientifique et technique (CNRST), a organisé samedi à Rabat, l’Assise de la 13ᵉ Région...

Bonne nouvelle pour les MRE : Importations de meubles usagés désormais libres

Le ministère marocain de l’Industrie et du commerce vient de lever les restrictions à l’importation par les Marcains résidant à l’étranger des meubles en bois, des tapis et autres articles électroménagers usagés.

Aide au logement : succès auprès des MRE

Près d’un quart des potentiels bénéficiaires de l’aide au logement sont des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Les inscriptions ont démarré le 1ᵉʳ janvier.

Les MRE bénéficient d’une exonération fiscale pour l’achat de logements sociaux

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent bénéficier d’une exonération fiscale lorsqu’ils achètent un logement social, à condition de remplir les critères énoncés dans le Code général des impôts, a affirmé Nadia Fettah, ministre de l’Économie...

Les Marocains du monde, au cœur d’une importante réunion à Rabat

Le Premier ministre marocain, Aziz Akhannouch, a présidé la dixième réunion de la Commission ministérielle dédiée aux Marocains résidant à l’étranger (MRE)à Rabat hier, jeudi. Dans le cadre de cette réunion, il a mis en avant l’engagement du...

Opération « Marhaba 2023 » : 538 traversées maritimes hebdomadaires prévues

Le Maroc se prépare déjà pour l’opération « Marhaba 2023 » qui vise à accueillir les membres de la communauté marocaine vivant à l’étranger. Mohamed Abdeljalil, ministre du Transport et de la logistique, a annoncé cette nouvelle devant la Commission...

Le MRE a-t-il le droit de vendre sa voiture au Maroc ?

Le Marocain résidant à l’étranger (MRE) a tout à fait le droit de vendre son véhicule lors de ses vacances au Maroc. Nous parlons, ici, de la période de l’admission temporaire de 6 mois, autorisée par les services de la Douane. Deux situations se...