Un imam marocain expulsé d’Espagne

23 mars 2018 - 14h40 - Ecrit par : A.S

La police espagnole vient d’expulser Yassine Lafraiki, un ressortissant marocain et imam de 33 ans accusé d’être « un prédicateur de l’idéologie salafiste et wahhabite », rapportent plusieurs médias locaux dont le journal El Pais.

L’homme fait partie de l’ONG Revival of Islamic Heritage Society (RIHS), considérée par le Conseil de Sécurité de l’ONU comme une organisation ayant des liens avec Al Qaeda et Daech. Selon la police, Lafraiki a reçu de l’argent pour construire un centre islamique à Corella (Navarre) dont les travaux s’étaient arrêtés. Il était arrivé sur place il y a un peu plus d’un an après qu’une association locale l’a sollicité pour le financeront du lieu de culte.

Pour les services de renseignements espagnols, il est clair que le Marocain a apporté de l’argent en vue de propager l’idéologie salafiste dans tout le nord de l’Espagne, principalement parmi les jeunes.

L’homme avait été arrêté le 5 février dernier avant d’être placé en détention à Madrid jusqu’au 6 mars puis remis aux autorités marocaines à la frontière de Bni Nsar, près de Nador, avec interdiction de fouler le territoire espagnol pendant une durée de 10 ans.

Cette expulsion intervient après plusieurs mois d’enquête et d’un travail très poussé de plusieurs services espagnols, s’est félicitée la mairie de Corella, laquelle vient de convoquer une réunion d’urgence de la commission de Sécurité pour donner plus de détails sur cette affaire.

Tags : Espagne - Terrorisme - Expulsion - Bni Nsar

Nous vous recommandons

Le Gendarme était .. un trafiquant de drogue

Alors qu’il suivait une formation à la caserne mobile de la Gendarmerie royale de Nouaceur pour devenir chef de poste, un sergent de la gendarmerie a été arrêté pour son implication présumée dans un réseau international de trafic de...

Condamné pour avoir émigré au Maroc en abandonnant sa famille à Monaco

Ruiné par la crise sanitaire liée au Covid-19, un chef d’entreprise a émigré au Maroc sans verser de pension alimentaire à sa petite famille à Monaco. La justice monégasque l’a condamné pour abandon de...

Hospitalisée, l’actrice Rachida El Harrak est dans un état « critique »

Des proches de l’artiste Rachida El Harrak ont annoncé mercredi matin que son état de santé s’est détérioré et qu’elle se trouve dans un état « critique », depuis une semaine dans une clinique de Rabat.

Maroc : un « raqi » obsédé sexuel devant la justice

Un « raqi » de la localité de Ksar El Kébir, dans la province de Larache, obsédé sexuel, faisait subir des violences sexuelles à sa jeune femme.

Une fausse photo du sauvetage de Rayan devenue virale sur les réseaux sociaux

Une image publiée le 5 février et devenue virale sur les réseaux sociaux, montre le sauvetage d’un garçon, avec une légende indiquant que Rayan, le garçon de 5 ans tombé le 1er février dans un puits et décédé samedi, en a été sorti vivant. En réalité, il...

L’Algérie accuse le Maroc de tentative d’attaque armée (vidéo)

Les services de sécurité algériens soupçonnent le Maroc d’être derrière les attaques armées planifiées par un groupe séparatiste kabyle.

Macron demande des explications à Bennett suite aux accusations d’espionnage contre le Maroc

Le président français Emmanuel Macron s’est entretenu avec le Premier ministre israélien Naftali Bennett au sujet du logiciel Pegasus que le Maroc aurait utilisé pour cibler son numéro et ceux d’autres...

Exploits à l’hôpital de Ouarzazate

Encore un exploit à mettre à l’actif des chirurgiens marocains. Il s’agit de l’ablation d’une tumeur à la moelle épinière réalisée avec succès au centre hospitalier provincial (CHP) Sidi Hsain Benacceur de...

« Faites entrer l’accusé » s’intéresse à Jamel Leulmi , la « Barbe bleue de l’Essonne »

Ce dimanche 14 novembre 2021, l’émission « Faites entrer l’accusé » sera consacrée à l’un des faits divers les plus retentissants de l’Essonne. Le 22 mai 2014, Jamel Leulmi a été condamné à 30 ans de réclusion criminelle pour l’assassinat de sa femme et pour...

La crise entre le Maroc et l’Espagne s’exacerbe

Le Maroc accuse l’Espagne de ne pas respecter les contrôles sanitaires dans les aéroports et de représenter une «  menace  » pour la population marocaine. Serait-ce le début d’une nouvelle crise entre les deux pays ...