Miss New York est Marocaine et s’appelle Iman Oubou

31 mars 2015 - 18h21 - Ecrit par : Bladi.net

La plus belle fille de New York est bien Marocaine et s’appelle Iman Oubou. Elle a été élue Miss New York le 29 mars et se présentera au concours Miss Etats-Unis en juin prochain.

La jeune fille de 26 ans n’en est pas à son premier coup d’essai puisqu’en 2012, elle avait déjà été élue miss Colorado, État où elle vit avec ses parents depuis de nombreuses années.

Et pour couronner le tout, notre miss, qui est d’ailleurs très fière de ses racines marocaines, est également diplômée en biologie moléculaire en plus d’un master en ingénierie biomédicale.

Ce titre de miss de beauté permettra à Iman Oubou de concourir pour le prochain concours de Miss Etats-Unis qui se déroule en juin prochain à Washington. Souhaitons lui bonne chance.

Tags : États-Unis - New York - Iman Oubou

Aller plus loin

Miss Colorado 2012 - Iman Oubou

Iman Oubou a été élue Miss USA international 2012 pour l’Etat du Colorado aux États-Unis. Américaine d’origine marocaine, Imane Oubou représentera le Colorado à Miss USA...

La Marocaine Iman Oubou élue Miss Colorado 2012

Iman Oubou, Américaine d’origine marocaine, a été élue Miss USA international 2012 pour l’Etat du Colorado aux États-Unis.

Nous vous recommandons

Gaz : l’Espagne délaisse l’Algérie

L’Espagne a baissé ses importations de gaz d’Algérie de 42 % sur la période de janvier à juillet et a augmenté ses achats de la Russie de 15,6 % après la guerre russo-ukrainienne, selon les dernières données d’Enagas publiées en...

Agadir : la fréquentation touristique chute

Même si le nombre de touristes a sensiblement augmenté pendant le mois d’août à Agadir, cette performance n’est que du trompe-l’œil parce que largement en deçà des chiffres habituels durant cette période de...

Maroc-Espagne : l’ouverture de la frontière de Ceuta en question

L’Espagne et le Maroc sont disposées à reprendre leurs relations diplomatiques, après quatre mois de crise. Dans ce sens, les ministres des Affaires étrangères des deux pays ont échangé mercredi par téléphone et ont convenu de se rencontrer très prochainement....

El Othmani laisse un mauvais souvenir à la famille d’Abdelkarim El Khattabi

Avant la passation des pouvoirs entre Saâdeddine El Othmani et son successeur Aziz Akhannouch, l’ancien chef du gouvernement avait signé un décret d’expropriation pour cause d’utilité publique. Parmi les victimes de cette expropriation se trouvent les El...

Romain Saiss pourrait atterrir en Espagne

Le capitaine des Lions de l’Atlas, Romain Saiss, pourrait s’en aller de Wolverhampton. Le club anglais envisage de le céder à un club espagnol afin de faire venir un autre joueur.

La BAD compte sur le Maroc pour éviter une crise alimentaire en Afrique

Face à la famine qui guette l’Afrique à cause de la guerre en Ukraine, l’Office Chérifien des phosphates (OCP), géant marocain des phosphates et la Banque africaine de développement (BAD), discutent de l’approvisionnement d’urgence en engrais en Afrique de...

Gonzalez Laya « sacrifiée » pour calmer la colère du Maroc

La ministre des Affaires étrangères, Arancha Gonzalez Laya, a été éjectée samedi du gouvernement à l’occasion du dernier remaniement opéré par Pedro Sanchez. L’Exécutif espagnol a trouvé en elle le fusible idéal pour tenter d’apaiser le Maroc dans la grave crise...

Normalisation avec Israël : la Tunisie va-t-elle suivre l’exemple du Maroc ?

La Tunisie, le Qatar et Oman envisageraient de normaliser leurs relations avec Israël comme l’ont déjà fait le Maroc, des Emirats arabes unis, de Bahreïn et du Soudan. C’est du moins ce qu’a fait savoir un haut responsable...

Gaz : le Maroc accuse l’Algérie de bloquer son accord avec l’Espagne

Le Maroc dénonce l’attitude de l’Algérie qui cherche à bloquer par tous les moyens la mise en œuvre de son accord avec l’Espagne pour acheminer du gaz acheté sur les marchés internationaux via le gazoduc Maghreb-Europe...

Omra : les Marocains vaccinés avec Sinopharm en grandes difficultés

Les Marocains ayant reçu le vaccin Sinopharm et désireux d’accomplir leur pèlerinage doivent encore se soumettre aux restrictions sanitaires imposées par l’Arabie Saoudite. Le gouvernement saoudien n’a toujours pas reconnu l’efficacité du vaccin...