Imane, 14 ans, morte après une erreur médicale en Belgique

9 novembre 2017 - 17h45 - Belgique - Ecrit par : Bladi.net

Le parquet de Bruxelles vient de demander le renvoi en correctionnelle pour homicide involontaire de deux médecins, des cliniques universitaires Saint-Luc et un centre médical suite à la mort d’Imane Jellal, 14 ans, après un diagnostic erroné.

En 2011, la jeune adolescente est prise de fortes douleurs au ventre et de vomissements, rapporte le journal la Dernière heure, selon lequel un premier médecin soupçonne une appendicite et demande aux parents de se rendre d’urgence à l’hôpital. Restée des heures en attente, la jeune fille est prise en charge par le personnel de l’hôpital qui effectue une échographie et une consultation gynécologique révélant une inflammation d’un ovaire.

Le médecin décide ensuite de la renvoyer chez elle. Pour ce dernier, c’était psychologique. Interrogés en 2012 par le même journal, les parents d’Imane, Mohamed et Khadija, affirment que les médecins pensaient qu’elle jouait la comédie et que cela passerait.

De retour chez elle, Imane se sent encore plus mal et un autre médecin lui délivre un certificat médical de trois jours alors que elle a seulement six de tension. Une nouvelle fois, elle est transportée par ses parents à un autre hôpital où elle opérée, mais elle décède suite à un choc septique, une infection générale causée par une péritonite.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Belgique - Bruxelles - Santé

Aller plus loin

Belgique : acquittement prononcé pour les cliniques accusées du décès d’Imane Jellal

En 2011, les Cliniques universitaires Saint-Luc (Woluwe), ont été mises en accusation pour homicide involontaire suite au décès de la jeune Imane Jellal âgée de 14 ans. 11 ans...

Enquête ouverte après la mort suspecte de trois patients à Essaouira

Trois patients sont morts asphyxiés par manque d’oxygène après leur admission aux soins intensifs dans un hôpital à Essaouira. Une enquête est en cours pour faire la lumière sur...

États-Unis : une Marocaine fait condamner un hôpital à 3,25 millions de dollars

Une Marocaine résidant aux États-Unis a gagné son procès pour erreur médicale après six années de lutte. Elle avait été victime d’une épisiotomie bâclée en janvier 2014.

Belgique : acquittement pour les médecins poursuivis pour le décès d’Imane

En Belgique, les cliniques universitaires Saint-Luc, le Centre médical Maritime ainsi que deux médecins poursuivis pour homicide involontaire par défaut de prévoyance ou de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc interdit l’importation de véhicules polluants

Le Maroc poursuit ses efforts visant à réduire l’impact de la pollution sur la santé des citoyens et sur l’environnement. Le ministère du Transport et de la logistique et le département de la Transition énergétique et du développement durable ont pris...

L’acteur marocain Mustapha Zaari en mauvaise passe

L’acteur marocain Mustapha Zaari traverse une passe difficile en ce moment. Diagnostiqué d’un cancer de la prostate, il a été hospitalisé récemment à l’hôpital militaire de Rabat pour recevoir un traitement adéquat.

Ces plantes qui empoisonnent les Marocains

L’intoxication par les plantes et les produits de pharmacopée traditionnelle prend des proportions alarmantes au Maroc. Le Centre antipoison du Maroc (CAPM) alerte sur ce problème de santé publique méconnu du grand public.

Le jeûne du ramadan est-il compatible avec le diabète ?

Quel est l’impact du jeûne de ramadansur la santé d’un fidèle diabétique et quels sont les risques encourus ? Abdul Basit et Yakoob Ahmedani, tous deux médecins, donnent leur avis sur cette question qui préoccupe de nombreux fidèles musulmans.

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Cancer : le premier test de dépistage 100% marocain bientôt commercialisé

Les premiers kits de dépistage du cancer, produits localement au Maroc, seront bientôt mis sur le marché. Le pays procède actuellement aux derniers tests de cette innovation afin de s’assurer de leur efficacité.

Les Marocains de plus en plus obèses

Près de la moitié de la population marocaine (46 %) sera obèse d’ici 2035, selon les prévisions de la World Obesity Forum.

Une Marocaine meurt après avoir pris des pilules achetées sur Instagram

Une Marocaine de 28 ans est décédée après avoir pris des pilules amincissantes achetées auprès d’une inconnue qui faisait la promotion de ces produits sur Instagram.

Samira Saïd : la retraite ?

La chanteuse marocaine Samira Saïd, dans une récente déclaration, a fait des confidences sur sa vie privée et professionnelle, révélant ne pas avoir peur de vieillir et avoir pensé à prendre sa retraite.