Recherche

Victime d’insultes racistes, un joueur quitte le terrain

© Copyright : DR

19 novembre 2019 - 21h00 - Monde

Des cris et des insultes racistes ont poussé Ahmad Mendès Moreira à quitter la pelouse dimanche au cours d’un match.

Selon les médias néerlandais, Ahmed Mendès Moreira a déclaré avoir quitté la pelouse après avoir entendu entendu des cris de singe et des chansons sur “Zwarte Piet” (Père Fouettard).

"Notre protocole en cas de chants racistes a été appliqué de manière correcte dimanche", a réagi la KNVB dans un communiqué. "Nous cherchons désormais à savoir comment retrouver les auteurs", a-t-elle ajouté.

L’incident a fait réagir bon nombre de personnalités. C’est le cas de Memphis Depay, attaquant de l’Olympique lyonnais et des Pays-Bas, qui a interpellé la Fédération de football de son pays et l’UEFA. De son côté, le Premier ministre néerlandais, Mark Rutte, tout en saluant le comportement de l’arbitre, a qualifié l’incident de “vraiment terrible” . “Le racisme n’a pas sa place dans ce pays”, a-t-il confié à la presse.

L’international néerlandais, Georginio Wijnaldum, milieu de terrain de Liverpool et les Pays-Bas, s’est dit “choqué” par la scène. “Cela a été très difficile pour moi personnellement. Je ne m’attendais pas à ce que cela se produise aux Pays-Bas”, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse de l’équipe nationale néerlandaise. La Fédération néerlandaise de football (KNVB) a, quant à elle, assuré que l’incident ferait l’objet d’une enquête. Les chants étaient “franchement dégoûtants”, reconnaît Jan Bluyssen, responsable compétitions de la KNVB, avant de confier sa déception face à toutes ces insultes racistes qui mettent mal à l’aise.

Le parquet s’est auto-saisi de l’affaire, annonçant collaborer avec la police pour déterminer ce qui s’est réellement passé dimanche afin de voir s’il serait possible d’identifier les coupables.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact