Vers une intervention de l’armée marocaine contre le Polisario ?

20 décembre 2023 - 22h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Après les attaques menées au sud d’Aousserd relevant de la région de Dakhla-Oued Eddahab et dans la ville d’Es-Semara par le Polisario, un expert en relations internationales estime que le conflit au Sahara « va sans doute connaître de nouveaux développements ».

La question de la sécurisation par l’armée marocaine de la zone tampon refait surface après les attaques menées au sud d’Aousserd relevant de la région de Dakhla-Oued et dans la ville d’Es-Semara par le Polisario. « L’objectif de la zone tampon était de maintenir le cessez-le-feu, mais avec la violation de l’accord par le Polisario, et ses attaques contre des zones civiles sécurisées, il devient logique de demander son annulation et de permettre à l’armée marocaine de la sécuriser », écrit l’ancien chef de gouvernement Sâaddedine El Otmani sur sa page Facebook.

À lire : Sahara : le Maroc et le Polisario campent sur leurs positions

L’expert en relations internationales Hicham Moatassim aborde, lui aussi, la question. « La violation par cette organisation de l’accord de cessez-le-feu et son action pour plonger la région dans un climat de non-paix, en faisant un repaire pour les mouvements terroristes et une plateforme fertile pour les groupes criminels, poussera le Maroc à annuler la zone tampon et orientera la communauté internationale à remplacer l’approche politique et diplomatique de gestion de ce dossier par une approche de sécurité et militaire pour contrôler la région et assurer sa stabilité », a-t-il déclaré à Al-Ayyam 24.

À lire : Sahara : le Polisario menace d’intensifier les attaques

Selon Moatassim, l’annulation de la zone tampon et sa sécurisation prochaine marqueront le début d’un changement radical de la communauté internationale dans son approche de ce conflit. « Ce conflit va sans doute connaître de nouveaux développements, et l’intensification des visites des responsables américains dans la région est un indicateur parmi tant d’autres confirmant l’orientation de la communauté internationale et des Nations Unies vers une résolution finale de ce conflit et la pression sur le régime militaire algérien pour accepter de régler ce conflit dans le cadre politique, sinon il paiera un prix élevé tant sur le plan militaire que structurel, notamment dans le contexte de son soutien direct aux mouvements militaires du Polisario dans la région », estime-t-il encore.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Polisario - Smara - Sahara Marocain

Aller plus loin

Sahara : l’ONU accuse, le Polisario récuse et critique le Maroc

Le Polisario critique le rapport du secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, sur la situation au Sahara qui l’accable et accuse le Maroc de violation continue de...

Colère du Polisario après l’élection d’un Marocain au Conseil des droits de l’Homme (CDH)

Alors que des pays comme la France félicitent le Maroc pour son accession à la tête du Conseil des droits de l’Homme (CDH), le Polisario crie à l’indignation.

L’Iran et le Polisario : une connexion inquiétante au Sahara

Des révélations ont été faites sur le soutien de l’Iran au Polisario, protégé de l’Algérie, qui ne cesse de revendiquer l’indépendance du Sahara, mais aussi sur l’approche...

Le Polisario derrière une nouvelle attaque près d’Aousserd ?

Des informations font état d’une nouvelle attaque au sud d’Aoussred relevant de la région de Dakhla-Oued Eddahab. Les miliciens du Polisario en seraient-ils les auteurs ?

Ces articles devraient vous intéresser :

Brahim Ghali s’en prend à nouveau au Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD), Brahim Ghali, a mis en garde lundi contre les politiques hostiles du Maroc dans la région, allusion faite à son alliance avec Israël.

Sahara : un drone marocain abattu par le Polisario ?

Des images montrant un drone prétendument marocain abattu par le Polisario dans le Sahara circulent sur les réseaux sociaux. De quoi s’agit-il en réalité ?

Une boule de feu aperçue dans le ciel marocain

Une boule de feu a été aperçue dans une grande partie du Maroc, notamment au Sahara. L’image a été capturée en début de semaine par les caméras de Playa Blanca à Lanzarote (Canaries).

Le Maroc menace d’occuper le reste du Sahara

L’ambassadeur du Maroc aux Nations-Unies, Omar Hilale, a laissé entendre que le Maroc pourrait récupérer la partie du Sahara située à l’est du mur de séparation.

Explosions à Smara : le Polisario impliqué ?

Quatre explosions ont retenti dans la nuit de samedi à dimanche dans la ville de Es-Semara, au Sahara. Le bilan fait état d’un mort et de trois blessés. Le Polisario s’est félicité de ses attaques.

Le Maroc menace le Polisario en cas d’utilisation de drones

Le Maroc, par la voix de son représentant permanent auprès de l’ONU Omar Hilale, a prévenu l’organisation dirigée par Antonio Gutteres de la reprise du contrôle de toutes les zones situées à l’extérieur du mur et d’une réaction militaire appropriée au...

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.

« La marocanité du Sahara est irréfutable »

La souveraineté du Maroc sur le Sahara est irréfutable si l’on s’en tient aux documents royaux historiques, a affirmé jeudi Bahija Simou, la directrice des Archives royales, lors d’une conférence organisée par l’Association Ribat Al Fath pour le...

Antonio Guterres reçu par le roi Mohammed VI

Le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres, a été reçu mercredi en audience par le roi Mohammed VI, annonce le cabinet royal dans un communiqué.

L’Espagne tire un trait sur le Sahara occidental

Le ministère espagnol des Affaires étrangères, sous la houlette de José Manuel Albares, a retiré de son site internet une section consacrée au Maghreb et au Moyen-Orient. Auparavant, cette partie incluait l’engagement de l’Espagne pour...