L’Iran et le Maroc rétablissent leurs relations diplomatiques et rouvrent leurs ambassades

6 février 2014 - 19h03 - Monde - Ecrit par : Bladi.net

L’Iran et le Maroc seraient sur le point de rétablir leurs relations diplomatiques. D’après un représentant du ministère des Affaires étrangères iranien, les deux pays ont convenu de rouvrir leurs ambassades.

"L’Iran et le Maroc ont pour plan de rouvrir leurs ambassades à Tehéran et à Rabat dans un futur proche", a ainsi déclaré Hossein Amir Abdollahian, représentant du ministère des Affaires étrangères iranien mercredi.

Cette décision fait suite, toujours d’après Abdollahian, à la récente conversation téléphonique entre les chefs de la diplomatie des deux pays, Mohammad Javad Zarif et Salaheddine Mezouar, dans laquelle ils ont souligné l’importance de la reprise des relations diplomatiques.

En mars 2009, le Maroc avait décidé de rompre ses relations diplomatiques avec l’Iran après que ce pays ait qualifié le Bahreïn de "14è province iranienne". Ces propos avaient été tenus par un responsable du bureau de l’Ayatollah Ali Khamenei. Le Bahrein avait reçu un soutien appuyé de la part du Roi Mohammed VI.

Mais selon la presse à l’époque, le Maroc s’inquiétait surtout de l’influence grandissante du chiisme auprès de certains Marocains, remettant ainsi en cause le rite malékite, dont sont issus la majorité des Marocains.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Mohammed VI - Iran - Bahreïn - Salaheddine Mezouar

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc a déjà investi 25 millions d’euros dans l’exploration pétrolière cette année

Le Maroc, à travers l’Office national marocain des hydrocarbures (ONHYM), a investi, entre janvier et septembre, 275 millions de dirhams (25 millions d’euros) dans l’exploration pétrolière.

Tollé après la caricature du roi Mohammed VI par Charlie Hebdo

Le Conseil National de la Presse (CNP) a fermement condamné ce qu’il qualifie d’«  acte criminel odieux » du journal français Charlie Hebdo, l’accusant de s’attaquer directement au Roi Mohammed VI.

Éric Ciotti (Les Républicains) en visite au Maroc

Une délégation du parti Les Républicains, menée par Éric Ciotti, a annoncé sa visite au Maroc du 3 au 5 mai prochains dans le but de poursuivre « une relation de fraternité et de responsabilité » avec le royaume.

Aziz Akhannouch préside une réunion consacrée aux MRE

Le chef du gouvernement Aziz Akhannouch a présidé mardi 30 août une réunion consacrée aux Marocains du monde. Il s’agit pour le chef de l’exécutif de mettre en place les stratégies pour venir en aide à la communauté marocaine à l’étranger.

Mohammed VI : ses succès et ses défis

Le roi Mohammed VI a fêté en août ses 60 ans et ses 24 ans de règne. Son fils Moulay Hassan, prince héritier, soufflait quelques mois plus tôt, le 8 mai, ses 20 bougies. À un an de ses 21 ans, âge requis pour être roi, les inquiétudes quant à la santé...

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.

Rentrée parlementaire : voici le discours du roi Mohammed VI

Le Roi Mohammed VI a adressé, vendredi, un discours au Parlement à l’occasion de l’ouverture de la 1ère session de la 2ème année législative de la 11ème législature. Le voici dans son intégralité

Dominique Strauss-Kahn a failli devenir ministre au Maroc

Le nom de Dominique Strauss-Kahn (DSK) avait été évoqué dans l’entourage du roi Mohammed VI pour remplacer Mohamed Boussaid, ministre des Finances limogé par le souverain le 1ᵉʳ aout 2018.

Emmanuel Macron écrit au roi Mohammed VI

À l’occasion de la Fête de la Jeunesse, le Roi Mohammed VI a reçu les chaleureuses félicitations d’Emmanuel Macron.

Le Maroc lance un ambitieux programme de reconstruction

Suite au dévastateur séisme qui a secoué six provinces du sud du Maroc, il y a deux semaine, faisant près de 3 000 morts et plus de 5 500 blessés, le Cabinet Royal a annoncé, mercredi, un budget provisoire de 120 milliards de dirhams (environ 11...