Recherche

Que reproche l’Iran au Maroc ?

© Copyright : DR

21 mars 2020 - 09h30 - Monde

Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères a vivement critiqué 3 pays membres du mouvement des non-alignés, pour avoir empêché la tenue de leur congrès visant à annuler les sanctions imposées par les États-Unis.

Le diplomate iranien a évoqué, lors d’une déclaration à la presse, l’ensemble des dispositions prises par son ministère dans le but de lever les écueils rencontrés par le pays dans sa lutte contre le Coronavirus.

Dans cette optique, l’Iran avait demandé aux 120 pays non-alignés d’appuyer sa demande quant à la levée, par les États-Unis, de l’embargo illégal afin de pouvoir faire face à la pandémie du Covid-19.

Abbas Moussaoui a, de ce fait, vivement déploré l’absence de soutien de certains pays membres, notamment le Maroc, l’Arabie saoudite et le Bahrein, dont l’attitude "irresponsable" a condamné le sommet à l’échec, à en croire l’Agence internationale Tasnim.

Tout en remerciant les États membres, qui ont prêté main forte à l’Iran en cette période critique, Moussaoui accuse certains gouvernements arabes et musulmans voisins d’un parti pris anti-Iran.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact