Recherche

Le Maroc s’en prend à l’Iran

© Copyright : DR

25 juillet 2019 - 09h40 - Maroc

Le Maroc est préoccupé par la navigation maritime dans le Détroit d’Ormuz. Le mardi 23 juillet 2019, Nasser Bourita, son Ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, appelle au respect de la liberté de la navigation maritime.

Le respect de liberté de la navigation maritime dans le Détroit d’Ormuz n’est pas négociable. Au cours d’un point de presse conjoint avec Mamadi Touré, le Ministre des Affaires étrangères et des Guinéens de l’étranger, qui foulait, pour la première fois, le sol marocain, depuis sa nomination, Nasser Bourita parlait sans ambages : « Le Maroc suit avec préoccupation les évolutions récentes et appelle au respect de la liberté de la navigation maritime dans le Détroit d’Ormuz et au respect du droit international et des règles de la navigation maritime, qui ne doivent souffrir d’aucune contrainte ou interférence ».

Le Ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale a martelé : « Il s’agit d’une zone sous pression où il y a plusieurs tensions. Nous pensons que le sens de la responsabilité doit prévaloir et que la liberté de circulation et de navigation maritime doit être respectée ».

De même, Nasser Bourita a fait savoir que « le Maroc, comme tous les pays, est préoccupé par l’escalade et la tension dans le Détroit d’Ormuz, au cours des dernières semaines. Le Royaume le fait en tant que membre de la communauté internationale et, également, en tant qu’un pays qui a des liens particuliers avec la région du Golfe ».

Il rappellera que « le Royaume a condamné, à plusieurs reprises, l’activisme et les actions menaçant la stabilité et la sécurité dans cette région et a marqué sa solidarité avec les pays arabes du Golfe, à chaque fois que leur sécurité et la quiétude de leurs citoyens ont été menacées ».

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact