Trump veut avoir le Maroc comme allié contre l’Iran

15 février 2020 - 09h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Visiblement, l’administration Trump n’a pas renoncé à sa stratégie de créer une nouvelle alliance politique et sécuritaire contre l’Iran. Si le Maroc ne faisait pas partie de ces pays arabes avec qui les États-Unis entendaient s’allier, cette fois-ci, le président américain mise sur son soutien.

L’administration Trump joue sa diplomatie pour obtenir le soutien du Maroc et du Soudan, en tant qu’alliés clés dans sa lutte diplomatique contre Téhéran, rapporte The Hill. Il s’agit d’une stratégie qui s’inscrit dans la droite ligne de la volonté politique des États-Unis de former une "plus grande alliance américaine et du Moyen-Orient dirigée par les Émirats arabes unis (EAU) et l’Arabie saoudite".

Selon la même source, cette recherche du soutien fait grossir les rumeurs sur la reconnaissance de la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental par les États-Unis. Et ce, à la demande du premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, qui se saigne afin de normaliser ses relations avec le royaume. De même, cette stratégie américaine serait motivée par l’absence de soutien des pays africains et arabes à l’ "accord du siècle", proposé par Donald Trump, pour résoudre le conflit israélo-palestinien.

En mai 2018, le Maroc avait rompu ses relations avec l’Iran, en raison de ses liens présumés avec le Front Polisario.

Sujets associés : États-Unis - Iran - Israël - Palestine - Soudan

Aller plus loin

Sahara : l’Iran se pose en défenseur du Polisario

L’Iran donne la preuve qu’il avait comploté en catimini à Alger il y a trois ans contre le Maroc. C’est ce qui convient de déduire des récentes déclarations d’un diplomate...

Y-a-t-il un « deal secret » entre le Maroc et Israël ?

La normalisation des relations entre Tel-Aviv et Rabat fait toujours courir le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu. Ce dernier aurait tenté de conclure un accord...

Soutien au "Deal du siècle" : le gouvernement très critiqué

Les partis PSU, CNI, PADS, réunis en une fédération dénommée FGD, ont exprimé, au cours de leur session de Casablanca, leur mécontentement face à la position officielle du...

Palestine : le Maroc rejette le "deal du siècle"

La position du Maroc sur la Palestine demeure inchangée. La seule solution au conflit israélo-palestinien est de garantir les droits légitimes du peuple palestinien.

Ces articles devraient vous intéresser :