Italie : expulsion d’un Marocain qui se dit homosexuel car il ne peut le prouver

1er mars 2019 - 16h00 - Ecrit par : A.S

Voulant sans doute échapper à l’expulsion, un Marocain a affirmé être homosexuel, devant un tribunal italien. Mais que cela soit exact ou non n’est pas la question. Le tribunal a rejeté cet argument car, selon lui, il n’y a pas de preuves de son homosexualité. Mais qu’est-ce qu’une preuve de l’homosexualité ?

Un Marocain, détenu à la prison de Modène, en Italie, et devant être expulsé vers le Maroc, aurait affirmé, devant le juge, être homosexuel et courir de graves dangers s’il était expulsé au Maroc. Le site TRC.TV rapporte la réponse du tribunal de Bologne : « Selon les juges, "il n’y avait aucune preuve", a déclaré son avocat, Mariagrazia Petrelli ».

Le Marocain, reconnu coupable d’infractions liées à la drogue, doit finalement être expulsé en juin, après avoir purgé sa peine en Italie. Parlant de son nouvel argument, le sous-procureur général Valter Giovanni a affirmé que jamais auparavant le prisonnier n’avait mentionné la chose. Peut-être devait-il la crier sous les toits du début à la fin…

Soulignons toutefois que ce détenu avait fait référence à une petite amie en Italie, lors de son procès. Et que même son propre avocat ne le défend pas sur cette question, disant que c’est juste une excuse trouvée à la hâte.

Dans tous les cas, il sera bel et bien expulsé. Selon les tribunaux, il n’est pas homosexuel.

Tags : Italie - Expulsion - Homosexualité Maroc

Nous vous recommandons

Espagne : un Marocain agresse un médecin pour avoir fait accoucher sa femme sans voile

Des agents de santé du service des urgences d’Alhama de Murcia ont été victimes d’agression et de menaces de la part d’un Marocain dont la femme était sur le point d’accoucher. Ils s’étaient rendus au domicile du couple pour transférer cette dernière qui avait...

La Turquie impose de nouvelles conditions aux voyageurs marocains

La Turquie vient de faire évoluer ses modalités d’entrée et de séjour sur son territoire. À compter du lundi 6 septembre, les voyageurs, notamment Marocains, doivent respecter de nouvelles obligations.

Serguei Lavrov en visite au Maroc

Serguei Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères est annoncé la semaine prochaine au Maroc, où il participera au forum de coopération arabo-russe qui se tiendra à Marrakech. Une visite dans plusieurs pays du Moyen-Orient et de l’Afrique a été...

Marrakech attend toujours l’affluence des grands jours

Quelques jours après la reprise des activités, le tourisme semble toujours en convalescence à Marrakech. Le bilan de la réouverture des frontières reste mitigé dans ce secteur en raison notamment des restrictions sanitaires qui perdurent. Toutefois, les...

Maroc : une mère arrêtée pour actes de torture sur sa petite fille

À Salé, les éléments de la police ont procédé à l’arrestation d’une mère de famille à la suite de la diffusion d’une vidéo montrant une femme de 25 ans en train de torturer sa fille de 6 ans à leur domicile. La vidéo a suscité la colère de nombreux internautes...

Le consulat du Maroc mobilisé au port de Sète

Dans le cadre de l’opération Marhaba 2022, le consulat général du Maroc à Montpellier a instauré un dispositif spécial au port de Sète et l’aéroport de Montpellier, afin de garantir de bonnes conditions de voyage aux MRE, désireux de passer les vacances au...

Maroc : n’oubliez pas de payer vos impôts

Les guichets des perceptions de la Trésorerie Générale du Royaume (TGR) sont exceptionnellement ouverts les 28 et 29 juin jusqu’à 18h et le mercredi 30 juin jusqu’à 20h. La TGR annonce qu’elle a pris cette disposition pour permettre aux contribuables de...

Averses orageuses et rafales toucheront une bonne partie du Maroc

La Direction générale de la météorologie (DGM) lance ce mardi une vigilance orange pour plusieurs provinces du Maroc, où des averses orageuses localement fortes sont attendues.

Les Marocains, champions de l’achat de biens immobiliers en Espagne

Les Marocains sont les premiers acheteurs de biens immobiliers en Espagne. C’est ce que révèle le dernier bulletin du Conseil général du notariat espagnol.

Le Maroc veut acquérir le système anti-missile « Dôme de fer » israélien

Le Maroc envisage d’acquérir auprès d’Israël, le système de défense anti-missile « Dôme de fer » pour se défendre contre toute attaque du Front Polisario au Sahara, et aussi de l’Algérie.